19 mai 2019

Le voleur du radjah

Dans tous les arts, les pourvoyeurs peuvent être classés dans différentes strates. Depuis les génies, jusqu’aux obscurs tâcherons en passant par les talentueux, les bons faiseurs, les honnêtes créateurs... Henry Musnik, sous quelque pseudo qu’il puisse s’être caché, est à ranger, au mieux, dans les bons faiseurs. De ceux qu’au cinéma on nommerait un réalisateur honnête, mais sans génie. Henry Musnik, auteur de langue française né au Chili en 1895 fût pourtant l’un des principaux piliers de la littérature populaire dans... [Lire la suite]