03 novembre 2012

Faut-il absolument tenir la main du lecteur

Dans le précédent article, je vous parlais de mon choix de considérer le lecteur suffisamment intelligent pour ne pas lui mâcher trop le travail en lui proposant une écriture basique. Depuis, j'ai retrouvé cet article écrit à l'époque où je préparais l'élaboration de mon premier roman publié, il y a plus de deux ans. Je vous le livre tel qu'écrit, alors :   """""C'est alors que ma vie traverse une phase scripturale exaltante, la création d'une oeuvre littéraire, que des questions bassement commerciales se mettent en travers... [Lire la suite]

01 novembre 2012

Faut-il mâcher le travail au lecteur ?

Voilà une question beaucoup plus importante qu'elle n'y parait. C'est une question que doit ou du moins que devrait se poser tout auteur et tout éditeur. Sur cette question, deux écoles s'opposent. Il y a ceux qui pensent que l'auteur doit s'adapter au lecteur en utilisant un langage abordable et des propos facilement compréhensibles, laisser au lecteur une longueur d'avance pour lui faire croire qu'il est aussi intelligent, si ce n'est plus, que l'auteur, et faire en sorte que le lecteur comprenne tout sans faire le moindre effort.... [Lire la suite]
30 octobre 2012

La dédicace

La dédicace, passage obligé de tout écrivain édité, est une phase à laquelle l'auteur pense bien avant d'apposer sa première signature à l'intérieur d'un de ses livres. Intimidé ou enthousiasmé à l'idée de cette toute première fois, l'auteur se doit, ou du moins le croit-il, d'écrire une dédicace à la fois originale et adaptée à son lecteur ou sa lectrice. Pour autant, au final, l'auteur finira souvent par écrire toujours à peu près la même chose. Effectivement, difficile d'accorder sa dédicace au lecteur étant donné que,... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,