07 juillet 2013

La belge et la bête

De temps en temps, pour alterner un peu mes lectures, j'aime dévorer un petit polar pas cher, sans prétention, ne dépassant pas les 200 pages afin de retrouver le sourire, surtout après des lectures un peu plus violentes et noires. Pour remplir toutes ces exigences, quoi de mieux qu'un bon vieux « Le Poulpe ». Effectivement, la saga « Le Poulpe » n'a aucune prétention « grande littérature » et j'aime cette humilité que je défends également à travers les ouvrages que j'écris. Les opus de la saga... [Lire la suite]