10 mai 2020

Lettres anonymes

Et on retrouve le commissaire Benoit et toute son équipe dans « Lettres anonymes » 4e titre d’une série de 14 initialement parue sous la forme de fascicules de 12 pages, double colonne, contenant des récits de 10 000 à 12 000 mots en 1946 aux éditions Nicéa. Le ou les auteurs qui se cachent derrière les pseudonymes Robert et Jean Grimey (ROBERT en majuscule, sur la couverture, laissant imaginer qu’il puisse s’agir d’un pseudonyme à lui seul et non d’un prénom à associer au patronyme Grimey)... [Lire la suite]