21 août 2022

Le vampire de Falcomstone

L’Ange est un personnage né de la plume de l’auteur Paul Tossel, de son vrai nom Louis-Roger Pelloussat (1911-1980), qui apparaît entre 1946 et 1957 dans 23 courtes aventures disséminées dans les 550 fascicules de la collection « Mon Roman Policier » des éditions Ferenczi… Edward Warency est un voleur d’un genre particulier. Il ne s’attaque qu’aux grands criminels qu’il dépouille de leurs biens mal acquis afin de les restituer à leurs légitimes propriétaires non sans oublier de percevoir sa part... [Lire la suite]

24 juillet 2022

Le manoir hanté

« Le manoir hanté » est, à l’origine, un fascicule de 32 pages, double-colonne, paru en 1943 dans la « Collection Rouge » des éditions Janicot. Il est signé L. van der Haeghe. Il met en scène deux personnages récurrents de l’auteur que l’on retrouve dans plusieurs titres écrits pour la même collection : le commissaire Barma et le détective Paul Duval (ainsi que son jeune assistant Stanislas). Effectivement on retrouve ces personnages (des fois Barma sans Duval et inversement) dans au moins... [Lire la suite]
19 décembre 2021

Les nuits de Portinfern

Dans le monde de la littérature populaire, il existait une passerelle de la taille du Golden Gate entre le métier de journaliste et celui d’écrivain. Bien souvent, les futurs auteurs se faisaient la plume sur des articles avant de se lancer dans des récits de fiction. Le nombre de ces « transhumants » est impressionnant et en faire une liste exhaustive serait impossible. Je citerai volontiers Rodolphe Bringer, Henry Musnik, André Chapentier, allant jusqu’à Louis Roubaud (plus journaliste... [Lire la suite]
24 novembre 2019

Le Manoir aux Sanglots

« Le Manoir aux Sanglots » est un court roman écrit par l’énigmatique H.-R. Woestyn, paru d’abord en 1922 dans la collection « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi sous la forme d’un fascicule de 32 pages contenant un récit d’un peu plus de 13 000 mots avant d’être réédité au milieu des années 1930 dans une version quelque peu rallongée dans la collection « Police et Mystère », des mêmes éditions, sous la forme, cette fois-ci, d’un fascicule de 64 pages. Je ne... [Lire la suite]