19 septembre 2021

Mlle Doktor se trompe...

La guerre, c’est mal ! Bon, je ne gagnerai aucun prix de philosophie avec une telle assertion. Mais la Guerre, quand elle est racontée par Pierre Yrondy, ça peut parfois être drôle, du moins, plaisant. C’est que ce que le bonhomme nous prouva en 1934 quand il conta les aventures de « Thérèse Arnaud, espionne française » dans une série de 64 fascicules de 32 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 12 000 à 15 000 mots et publiée aux éditions Baudinière. ... [Lire la suite]

14 avril 2019

L'alibi

Alfred Mortier est un écrivain et journaliste né à Baden-Baden en 1865, naturalisé français en 1900 et mort à Paris en 1937. Il fut élevé à la distinction de Chevalier de la Légion d’Honneur en 1930 et je vais m’arrêter là sur sa biographie, car je n’en sais pas beaucoup plus et, comme toujours, je ne m’intéresse pas à la vie des artistes, seulement à leur œuvre. Question œuvres, Alfred Mortier est principalement connu pour des œuvres poétiques et théâtrales. Pourtant, en 1937, probablement juste avant sa mort, sort un... [Lire la suite]