23 mai 2021

Accident ? Crime ? Suicide ?

Bon, je vous fais un rapide résumé de la situation : Marcel Priollet, bien que nombre d’entre vous ne le connaissent pas, fut un auteur majeur de la littérature populaire fasciculaire, adulé par les lecteurs, notamment pour ses séries dramatico-sentimentales mettant en scène de pauvres jeunes femmes malheureuses. Mais l’auteur, écrit également un nombre considérable de récits policiers, d’aventures ou fantastiques, et ce entre 1910 et la fin des années 1950. Sa production fut signée sous son nom ou divers... [Lire la suite]

23 mai 2021

Une main a tué dans l'ombre

Allez, encore un petit Marcel Priollet pour la route. « Petit » est généralement un adjectif qui convient bien aux titres de la collection de fascicules « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes, vers la fin des années 1930. Petit : car les récits font souvent à peine plus de 7 à 8 000 mots. Petit : car l’éditeur a fait un petit travail sur ses textes, voire, un très mauvais travail, parfois… souvent. Fautes à gogo, coquilles à profusion, des morceaux de phrases qui sautent... [Lire la suite]
23 mai 2021

Le mort de la ligne Croydon-Paris

« Le mort de la ligne Croydon-Paris » est un fascicule de 32 pages publié à la fin des années 1930 dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes et signé Marcelle-Renée Noll, un pseudonyme de Marcel Priollet, un pilier de la littérature populaire fasciculaire entre 1910 et la fin des années 1950. La production de Marcel Priollet est immense et celui-ci usa de plusieurs pseudonymes (Henry de Trémières, R.M. de Nizerolles, René Valbreuse et... [Lire la suite]
23 mai 2021

Un cas d'hérédité

Marcel Priollet, est-il utile de le rappeler, fut un pilier de la littérature populaire fasciculaire. Entre 1910 et la fin des années 50 il écrivit un nombre incalculable de fascicules de tous genres (sentimentaux, fantastiques, policiers, aventures, dramatiques…) pour de nombreux éditeurs et sous divers pseudonymes (R.M. De Nizerolles, Henry de Trémières, René Valbreuse, Marcelle-Renée Noll…) Si ces personnages récurrents sont principalement à compter dans le domaine sentimental, on notera qu’il écrivit... [Lire la suite]
24 janvier 2021

Le doigt coupé

Marcel Priollet, auteur majeur de la littérature populaire fasciculaire, fut actif entre 1909 et le milieu des années 1950. Immense production. Genres préférés : drame et sentiments, aventures, anticipation et policier. L’auteur a œuvré sous divers pseudonymes (Marcelle-Renée Noll, R.M. de Nizerolles, Henri de Trémières, René Valbreuse…) pour différents éditeurs. Si ses séries dramatiques sont nombreuses, celles policières le sont beaucoup moins. En série avérée on n’en compte guère que deux, au... [Lire la suite]
10 janvier 2021

Trois coups à la porte

Chaque fois que j’écris une chronique sur un texte de cet auteur, je me demande s’il est encore besoin de le présenter au public d’aujourd’hui. Certes, celui-ci conserve des fans dans le milieu des collectionneurs de fascicules de la première moitié du siècle dernier. On peut également constater que, grâce aux récentes rééditions numériques de plusieurs de ses titres, il a gagné de nombreux lecteurs. Pourtant, force est de constater que la majorité du public ignore encore qui est Marcel Priollet. Marcel Priollet (1884... [Lire la suite]

08 novembre 2020

L'homme à la sacoche

Petit résumé des épisodes précédents : La collection de fascicules de 32 pages « Les Grands détectives » des éditions Modernes, publiées dans la seconde moitié des années 1930 comprend 95 titres dont la grande majeure partie est signée Marcelle-Renée Noll, un pseudonyme de l’auteur Marcel Priollet qui fut l’un des grands piliers de la littérature populaire fasciculaire grâce à son immense production dans les genres à la mode à l’époque : aventure, sentimental, policier ou science-fiction.... [Lire la suite]
27 septembre 2020

Le suicide du Professeur Barjac

Marcel Priollet, pour ceux et celles qui ne le sauraient pas encore, fut un écrivain de littérature populaire dont l’immense production, notamment dans les récits fasciculaires de tous genres (policier, sentimental, aventures, fantastiques) passionna les lecteurs pendant un demi-siècle dès 1910 sous divers pseudonymes : René Valbreuse, Henri de Trémières, Marcelle-Renée Noll, R.M. de Nizerolles, Gérard Dartis... Si ses séries dramatiques ou sentimentales ne se comptent plus, celles, policières sont en... [Lire la suite]
27 septembre 2020

Allô !... S. V. P.

Je vous ai déjà tellement parlé de l’auteur de littérature populaire Marcel Priollet que je vais, cette fois-ci, faire court. Marcel Priollet à partir de 1910 et pendant un demi-siècle, abreuva de nombreuses collections fasciculaires dans les genres à la mode à son époque : sentimental, aventures, policier et fantastiques. Sa production est telle qu’il est difficile d’établir une liste exhaustive de ses textes publiés sous divers pseudonymes : Marcel Priollet, Marcelle-Renée Noll, R.M. de Nizerolles, Henri... [Lire la suite]
27 septembre 2020

Un crime bizarre

J’irai droit au but : « Un crime bizarre » est un texte bizarre ! Voilà, fin de ma chronique, à la prochaine. Non, je sens bien qu’il faut que je développe un petit peu mes propos. Tout d’abord, j’espère ne pas avoir à vous apprendre que Marcel Priollet fut l’un des principaux piliers de la littérature populaire française (si je vous l’apprends, cela veut dire que vous ne lisez pas mes chroniques). L’auteur, entre 1910 et 1960, fut l’un des grands pourvoyeurs de textes pour les diverses collections... [Lire la suite]