02 mai 2021

Arsène Lupin contre Herlock Sholmes

Il était une fois le plus génial des cambrioleurs, confronté au plus grand détective de tous les temps... Ainsi pourrait se résumer « Arsène Lupin contre Herlock Sholmes », un recueil de deux aventures d'Arsène Lupin, signées Maurice Leblanc et parues en 1908 aux éditions Pierre Lafitte. Ce recueil reprend deux nouvelles légèrement modifiées parues à partir de fin 1906 dans le magazine « Je sais tout » : « La dame blonde » et « La lampe juive ». Ces deux aventures font suite à « Herlock Sholmes arrive trop tard » nouvelle parue... [Lire la suite]

24 février 2019

Assassinat à l'Aréna

Dans la famille Gignac, il n’y a pas que Dédé, le footballeur au sombrero de l’amer, mexicano-marseillais, avec l’accent qui chante à l’ombre des mariachis. Non, il y a également Benoît qui a le double avantage de préférer jouer de la main que du panard, et avec une plume qui est bien moins lourde qu’un ballon. Son second atout est de n’avoir aucun rapport avec l’homonyme précité qui n’est pas de Nîmes, mais de Martigues et qui semble plutôt être hétéro. Non, Benoît Gignac n’est pas marseillais, pas plus que mexicain, mais... [Lire la suite]
27 mai 2018

Le cercle rouge

Maurice Leblanc est un auteur incontournable de la littérature populaire (encore un), mais un auteur incontournable qui n’a jamais été oublié, grâce, notamment, à son personnage d’Arsène Lupin. Mais Maurice Leblanc n’a pas écrit que des aventures de son gentleman cambrioleur, comme nous le démontre l’éditeur Numeriklivres. Même si l’initiative de Numeriklivres de rééditer, en numérique, des œuvres de la littérature populaire, est à louer (enfin, à vendre, mais à petit prix : 0,99 euro), il est un peu... [Lire la suite]
18 janvier 2017

Collection « 221 »

L’un des héros les plus appréciés de la littérature policière est, sans conteste, le détective anglais Sherlock Holmes. Si tout le monde sait qu’il est né sous la plume d’Arthur Conan Doyle, certains ignorent encore que l’enquêteur misanthrope a été calqué sur le personnage français de Maximilien Heller développé par Henry Cauvain dans le roman éponyme édité bien des années avant la parution d’« Étude en rouge », signant la première apparition de Sherlock Holmes. Puisque... [Lire la suite]