15 mars 2020

Le fil de l'araignée

« Le fil de l’araignée » est un court roman de Maxime Audouin. Maxime Audouin est un nouvelliste de la fin du XIXe et du début du XXe siècle par trop oublié à notre époque. Né en 1858 sous le nom difficile à porter de Eugène Delacroix, il fut principal de collège et écrivit un grand nombre de nouvelles, romans et contes, pour les divers journaux de son époque. Il mourut en 1925 laissant la grande partie de sa production disparaître avec les journaux et les magazines. « Le fil de... [Lire la suite]

09 février 2020

L'Homme aux yeux brillants

Vous n’êtes pas sans savoir que les auteurs de la littérature populaires sont les grands oubliés de l’art de la plume, tout le monde, lecteurs, éditeurs, écrivains, critiques, ayant, au mieux, une sourde indifférence pour leur travail, au pire, du mépris. Mais, au sein même de la littérature populaire, certains auteurs portent doublement les cornes (en clair, sont les grands cocus de l’histoire), en étant, comme leurs confrères, oubliés du grand public, mais, pis encore, mis à l’écart par les aficionados de ce que certains nomment... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 janvier 2020

Le puits qui pleure

Maxime Audouin fait partie de ces très nombreux auteurs de la littérature populaire injustement oubliés de nos jours après avoir ravi les lecteurs pendant des décennies grâce à leurs nouvelles, contes et romans, souvent publiés dans les journaux et les magazines de l’époque. De son vrai nom Eugène Delacroix (rien à voir avec le peintre), né en 1858, Maxime Audouin (du nom de jeune fille de sa mère), fut d’abord enseignant et principal de collège de la ville de Fougères en Bretagne. Il y tint une chronique dans la... [Lire la suite]
29 octobre 2014

La Bande Mystérieuse

« La Bande Mystérieuse » est une nouvelle de Maxime Audouin parue dans le « Petit Journal Illustré » en 1908... La Bande Mystérieuse : M. Gobain, architecte, requiert les services du chef de la Sûreté parisienne à la suite d'une mésaventure qui vient de lui arriver. Ses souvenirs s'arrêtent la veille au soir alors qu'il monte dans le train pour rentrer chez lui et ne reprennent que le lendemain matin quand il se réveille couché au pied d'un arbre au milieu de la campagne. Depuis, il a découvert que le coffre... [Lire la suite]