18 octobre 2020

Un temps de chien !

B.H.L, tout le monde connaît, mais qui en a déjà lu ? Personnellement, je ne suis pas très attiré par les discours lénifiants de pseudo philosophes se prenant pour Robin des Bois, alors qu’ils prennent l’argent des pauvres lecteurs pour les donner à des riches (eux-mêmes, en l’occurrence). Alors, quitte à lire un jour du B.H.L., je délaissais Bernard-Henri Lévy, pour Bertrand-Hilaire Lejeune, le lieutenant de police né de la plume de Pascal Jahouel ? Y ai-je gagné au change ? Pascal Jahouel est... [Lire la suite]

18 octobre 2020

Les trois femmes du consul

Aurel Timescu est un personnage né de la plume de Jean-Christophe Rufin que j’ai découvert dans sa première enquête dans « Le suspendu de Conakry » sur lequel je m’étais penché après avoir lu, à propos de ce roman, une critique dithyrambique. Je m’étais alors lancé à la découverte de cet étrange consul de France d’origine roumaine et qui n’a de goût que pour les mystères et le vin blanc. Je terminais cette lecture, dubitatif. Non pas que le livre m’ait déplu, pas non plus parce que je n’avais pas apprécié le... [Lire la suite]
11 octobre 2020

L'Arcane sans nom

« L’Arcane sans nom » est typiquement le genre de roman qui avait tout, ou presque, pour me déplaire. Déjà, l’auteur : Pierre Bordage. Non que ce soit un mauvais auteur (je ne le connaissais pas), mais c’est un auteur réputé pour ses romans de science-fiction un genre dont je ne suis pas du tout friand. Ensuite, les personnages : le héros, Sahil, un réfugié afghan, auquel il aurait pu être difficile de s’attacher puisqu’ayant du sang sur les mains quand il était dans l’armée afghane. Les personnages... [Lire la suite]
11 octobre 2020

Cause toujours...

Bon, je vais en revenir au parallèle que je fais souvent entre une rencontre avec un livre, un auteur, des personnages et celle que l’on pourrait faire d’une personne en chair et en os. Cette rencontre, selon moi, se déroule souvent avec des sentiments similaires. Parfois, un livre nous séduit dès les premiers mots comme on pourrait ressentir un coup de foudre amical ou amoureux envers une personne dès les premiers instants. D’autre fois, la séduction s’impose lentement, au fur et à mesure des pages ou des conversations... Il n’est... [Lire la suite]
11 octobre 2020

Le suspendu de Conakry

 Il est parfois des rencontres qui ne sont dues qu’au hasard. C’est une nouvelle fois le cas avec Aurel Timescu, le consul de France né de la plume de Jean-Christophe Rufin. C’est en survolant les nouvelles critiques littéraires déposées sur un site regroupant des passionnés de lecture que je tombais, presque par hasard, sur une critique dithyrambique sur « Le suspendu de Conakry », le premier tome d’une série policière mettant en scène l’étrange personnage qu’est Aurel Timescu, un roumain ayant... [Lire la suite]
04 octobre 2020

Le troisième larron

Chaque génération de lecteurs a sa collection de romans policiers cultes ! Même si certaines s’étalent sur plusieurs générations. Dans les années 1920-1930 : « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi. Depuis les années 1930 (1927 pour être précis) : Le Masque par la Librairie des Champs-Élysées. Depuis 1945 à nos jours : La Série Noire chez Gallimard. Depuis les années 1950 à 1980 (1949 à 1987), la collection « Spéciale Police » chez Fleuve Noir. Et tant d’autres. ... [Lire la suite]

04 octobre 2020

La vie est dégueulasse

Jusqu’à présent, je disais que j’aimais beaucoup Léo Malet parce que j’aimais beaucoup les aventures de Nestor Burma. Je pourrais dire la même chose de Georges Simenon ou, il y a quelque temps encore, de Frédéric Dard. Mais pour Frédéric Dard, j’ai testé d’autres romans que ceux mettant en scène son personnage emblématique qu’est San Antonio. Par contre, pour Léo Malet et Georges Simenon, je ne m’étais jamais promené dans d’autres mondes que ceux de Nestor Burma ou du Commissaire Maigret. ... [Lire la suite]
04 octobre 2020

L'abominable neige des hommes

Le commissaire François est un personnage créé par Louis Rognoni et qui a vécu 6 enquêtes sous la forme de courts romans en 1959 aux éditions Arthème Fayard. Louis Rognoni est principalement connu pour avoir coécrit le feuilleton radiophone de 740 épisodes « Bons baisers de partout » avec Pierre Dac. Question littérature, on ne lui prête que la série des « Commissaire François » et un autre livre, « La Joncaille ». Le commissaire François est toujours accompagné de son fidèle... [Lire la suite]
27 septembre 2020

La mallette de cuir jaune

« La mallette de cuir jaune » est à l’origine un fascicule de 32 pages de 7 600 mots publiés dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes dans la seconde moitié des années 1930. Il est le 31e titre de cette collection qui en compte 96 et dont plus de 70 furent écrits par Marcel Priollet et signés de Marcelle-Renée NOLL (l’un des pseudonymes de l’auteur, de même que René Valbreuse, Henri de Trémières, R.M. de Nizerolles...). Marcel Priollet fut... [Lire la suite]
27 septembre 2020

Le suicide du Professeur Barjac

Marcel Priollet, pour ceux et celles qui ne le sauraient pas encore, fut un écrivain de littérature populaire dont l’immense production, notamment dans les récits fasciculaires de tous genres (policier, sentimental, aventures, fantastiques) passionna les lecteurs pendant un demi-siècle dès 1910 sous divers pseudonymes : René Valbreuse, Henri de Trémières, Marcelle-Renée Noll, R.M. de Nizerolles, Gérard Dartis... Si ses séries dramatiques ou sentimentales ne se comptent plus, celles, policières sont en... [Lire la suite]