21 avril 2019

Le doigt coupé

« Le doigt coupé » est la 23ème enquête du célèbre détective Marseillais Marius Pégomas né de la plume de l'énigmatique écrivain Pierre Yrondy (également auteur de la série « Thérèse Arnaud, espionne française ». Les deux séries sont initialement parues en 1934 (pour « Thérèse Arnaud ») et 1936 aux éditions Baudinières, sous le format fascicule de 32 pages double-colonne. LE DOIGT COUPÉ Alors que Marius PÉGOMAS, le célèbre détective marseillais, est embauché par M. Satrace afin de retrouver sa femme, une fugueuse... [Lire la suite]

21 avril 2019

Le moulin sanglant

Est-il bien nécessaire de revenir sur la genèse de Marius Pégomas, le célèbre détective marseillais et son auteur, Pierre Yrondy ?? Voilà 20 épisodes que je ne cesse de vous parler des deux êtres, celui de papier et celui de chair !!! (enfin, désormais, de poussières) « Le moulin sanglant » est donc tout naturellement la 21e enquête de Marius Pégomas, un détective marseillais excentrique aux méthodes controversées, né de la plume de Pierre Yrondy, un auteur de la littérature... [Lire la suite]
14 avril 2019

Le 7 février / La rencontre / Le panneau volé

Alfred Mortier est un auteur d’œuvres théâtrales et poétiques né à Baden-Baden en 1865, naturalisé français en 1900, mort en 1937. L’unique ouvrage de cet auteur pouvant obtenir le qualificatif de « littérature populaire » est un recueil de nouvelles policières regroupées dans un livre paru en 1937 et intitulé : « Les enquêtes de l’Inspecteur Mic. Mémoires d’un policier ». Les trois nouvelles présentent dans ce tome de « Les enquêtes de L’Inspecteur Mic » sont tirées de ce recueil... [Lire la suite]
14 avril 2019

L'alibi

Alfred Mortier est un écrivain et journaliste né à Baden-Baden en 1865, naturalisé français en 1900 et mort à Paris en 1937. Il fut élevé à la distinction de Chevalier de la Légion d’Honneur en 1930 et je vais m’arrêter là sur sa biographie, car je n’en sais pas beaucoup plus et, comme toujours, je ne m’intéresse pas à la vie des artistes, seulement à leur œuvre. Question œuvres, Alfred Mortier est principalement connu pour des œuvres poétiques et théâtrales. Pourtant, en 1937, probablement juste avant sa mort, sort un... [Lire la suite]
14 avril 2019

Le complice

Alfred Mortier est un auteur d’œuvres poétiques et théâtrales né à Baden-Baden en 1865, naturalisé français en 1900 et mort en 1937. Sa seule incursion apparemment connue dans la littérature populaire est un recueil de nouvelles policières paru en 1937 et intitulé : « Les enquêtes de l’Inspecteur Mic. Mémoires d’un policier ». LE COMPLICE N’est-il pas drame plus classique que celui d’un homme se suicidant d’une balle dans la tête par dépit amoureux ? Que celui-ci soit bien plus âgé que la belle qu’il... [Lire la suite]
14 avril 2019

Le satyre de Villedieu

« Le satyre de Villedieu » est le 5e épisode de la série « Marc Jordan » qui en compte plus d’une soixantaine et qui fût la toute première série fasciculaire policière à personnage récurrent française. Ouf, une caractéristique un peu longue et que je dois détailler un peu ! En 1907, époque où fût édité le premier épisode de la série, le succès de l’importation de la série fasciculaire « Nick Carter », provenant des É.-U., fit naître un tas de clones, tant au niveau du personnage que,... [Lire la suite]

14 avril 2019

La course à la mort

« La course à la mort » est le troisième épisode de la série « Marc Jordan » dont j’ai déjà chroniqué les deux titres précédents. Sans m’étaler à nouveau sur la genèse du personnage et de cette série (je vous invite à lire mes autres chroniques pour en savoir plus), je vous fais tout de même un léger résumé de la situation. Marc Jordan est un détective parisien né en 1907 de la plume d’un auteur inconnu que certains soupçonnent être Jules de Gastyne. Cette série fait écho au succès de la série... [Lire la suite]
07 avril 2019

La tragique aventure du mime Properce

Je ne pourrai répéter à propos de l’auteur de « La tragique aventure du mime Properce » ce que j’ai déjà évoqué lors de ma chronique sur « Un crime a été commis », déjà parce que l’auteur des deux romans est le même, Albert Boissière, et parce que je n’ai pas grand-chose à y rajouter : Albert Boissière est un feuilletoniste et écrivain du tout début du XXe siècle. Si l’homme et l’écrivain est actuellement tombé dans le plus parfait anonymat, il livra, à son époque, plusieurs feuilletons et... [Lire la suite]
31 mars 2019

De quoi frémir !

« De quoi frémir ! » est le troisième épisode de la série « Les dessous de l’Agence Garnier » née de la plume de l’énigmatique J.A. Flanigham, un talentueux auteur de la littérature populaire qui sévit entre 1945 et 1959 et dont il est actuellement impossible de cerner qui se cachait derrière ce pseudonyme. « Les dessous de l’Agence Garnier » est une série datant de 1955 et 1956 qui livre 6 épisodes publiés dans les 6 numéros du magazine « Miroir Police ». L’épisode était... [Lire la suite]
24 mars 2019

La disparition de William Sternord

« La disparition de William Sternord » est un épisode de la série « Dick et Betty, aventuriers modernes », écrit par l’énigmatique J.A. Flanigham. Série qu’il est très difficile de cerner puisque les différents titres (combien ?) ont été édités, à l’époque (au milieu du XXe siècle), dans différentes collections (« murmures d’amour », « Police-Roman »...) sans qu’ils soient réellement différenciés des autres titres de ces collections. Pire, même au dos de certains épisodes, la... [Lire la suite]