03 février 2019

L'affaire de la City Bank

« L’affaire de la City Bank » est le second titre d’une collection dédiée aux membres de l’Agence Walton, une agence de détectives, une collection née en 1945 au sein des éditions Nicea et regroupant 8 titres (le 9e annoncé au dos du n° 8 n’est apparemment jamais paru) au format fasciculaire de 16 pages double colonnes (environ 10 000 mots). L’auteur en est l’énigmatique Harry Sampson, probablement un pseudo, derrière se cache, à mon sens, un auteur tout ce qu’il y a de francophone malgré le... [Lire la suite]

03 février 2019

Meurtres sur la colline - L'assassinat de la Colombe

René Byzance est un auteur énigmatique de la littérature populaire dont je vous ai déjà parlé pour sa fameuse série « Les enquêtes du Professeur » publiée au milieu des années 1940 au sein de la collection « L’Indice » des éditions Populaires Monégasques. Il ouvre la toute nouvelle collection « Bi-Polar » de OXYMORON Éditions, une collection entièrement numérique regroupant deux histoires policières d’un même auteur au sein d’un même ouvrage. Le premier texte, « Meurtres sur la... [Lire la suite]
27 janvier 2019

La main qui tue !...

Claude Prince est un personnage de détective radiesthésiste né de la plume de Marcel Priollet, sous le pseudonyme de Marcelle-Renée Noll, que l’on retrouve parmi les nombreux titres de l’auteur édités dans la collection « Les Grands Détectives » aux Éditions Modernes, dans les années 1940. N’ayant pas trouvé l’intégralité de la production de l’auteur dans cette collection (les titres sont très nombreux), je ne peux faire une liste exhaustive des aventures de Claude Prince, mais il apparaît dans au... [Lire la suite]
13 janvier 2019

Coupable(s)

Ne connaissant pas l’œuvre de l’auteur Samuel Sutra et devant les critiques dithyrambiques sur son roman noir « Coupable(s) », j’ai fini par me laisser tenter alors que, vraisemblablement, de par le goût des personnages récurrents et des polars décalés et drôles, j’aurais plutôt dû être attiré par sa série des « Tontons ». Mais, qu’à cela ne tienne, revenons-en au roman qui nous occupe aujourd’hui et qui m’a occupé quelques soirées. Je ferai l’impasse sur la biographie de Samuel Sutra, car, la vie des... [Lire la suite]
06 janvier 2019

L'assassin ne fume que des Gauloises

  Les personnages gentlemen cambrioleurs ont largement contribué à la littérature populaire du XXe siècle, notamment grâce à Arsène Lupin de Maurice Leblanc, mais également avec Robert Lacelle de Claude Ascain et... Théodore Rouma de Jean D’auffargis. « L’assassin ne fume que des Gauloises » est un titre faisant partie de la collection « Les aventures extraordinaires de Théodore Rouma » publiée à partir de 1945 aux éditions SEBF dont une partie des couvertures est... [Lire la suite]
30 décembre 2018

Mathilde et ses mitaines

Tristan Bernard est un auteur dont tout le monde ou presque a déjà entendu parler et qui est célèbre, entre autres, pour ses bons mots. Né un 7 septembre 1866 et mort un 7 décembre 1947, il est l’auteur de nombreux romans et pièces de théâtre. Mais qui se souvient que Tristan Bernard se soit essayé au genre policier ? Ceux et celles qui ont lu « Mathilde et ses mitaines », entre autres, probablement. Mathilde et ses mitaines : Mathilde ne paie pas de mine : « une espèce de... [Lire la suite]

09 septembre 2018

La mère aux chats

9e et avant-dernier épisode de la série « Old Jeep et Marcassin » signée Marcel Priollet. Marcel Priollet, pilier de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle, qui, à travers différents genres, sous différents pseudonymes, a écrit un nombre incroyable de textes qui sont désormais tombés dans l’oubli, car, bien souvent, destinés à des collections fasciculaires (aventures, policières ou sentimentales). Pour sa participation purement policière, on retiendra deux séries : « Old... [Lire la suite]
09 septembre 2018

Sans pitié ni remords

Nicolas Lebel est un auteur dont je ne sais pas grand-chose (mais je ne semble pas le seul dans ce cas-là) et dont je n’ai pas envie d’en savoir plus, non pas que je n’aime pas cet auteur, mais tout simplement, comme je l’ai souvent dit, qu’un auteur ne m’intéresse que par ses écrits. « Sans pitié ni remords » est le troisième opus d’une série autour de personnages récurrents : le capitaine Merhlicht, un avorton à tête de grenouille, aux yeux globuleux, aux cheveux rares, au teint verdâtre, fumeur invétéré,... [Lire la suite]
09 septembre 2018

De cauchemar et de feu

Nicolas Lebel (l’écrivain) est forcément une belle rencontre littéraire puisque je viens de lire quatre de ses romans consécutivement, les quatre romans mettant en scène ses personnages récurrents que sont le capitaine Merhlicht, les inspecteurs Latour et Dossantos, le Commissaire Matiblout, le médecin légiste Carel et le stagiaire (qui change selon l’épisode puisqu’un stagiaire est forcément de passage). Je passe la bio de l’écrivain, comme à chaque fois, elle est succincte et ne m’intéresse pas plus que celles de ses... [Lire la suite]
08 juillet 2018

Mourir en août

Jean-Baptiste Ferrero est un auteur, n’en doutons pas, de romans policiers et autres circonlocutions littéraires. C’est également un diplômé en philo de la Sorbonne (je ne sais si ce cursus a une influence sur sa plume, mais sûrement). Et ancien Directeur de communication (et là, il est certain que son job a influencé son clavier – il n’écrit probablement pas au stylo). Enfin, Jean-Baptiste Ferrero est un auteur qui n’a pas de page Wikipedia... et là, j’adore ! Car c’est bien la preuve que l’on peut être un... [Lire la suite]