19 juillet 2020

Meurtre ou châtiment

« Meurtre ou châtiment » est le 13e et avant dernier épisode de la série « Les enquêtes du commissaire Benoit », à l’origine, une collection de 14 fascicules de 22 pages, double colonne, contenant des récits indépendants de 10 000 à 12 000 mots publiés à partir de 1946 aux éditions Nicéa. Les titres sont signés Robert et Jean Grimey, des auteurs ou des pseudonymes sur lesquels je ne sais rien du tout. On notera qu’à peu près à la même époque, Henry Musnik, l’auteur d’origine... [Lire la suite]

14 juin 2020

Seules, les femmes survivent...

« Seules, les femmes survivent... » est le 7e épisode des « Aventures extraordinaires de Théodore Rouma » une série de plus d’une vingtaine de fascicules de 24 pages contenant des récits indépendants d’un petit peu plus de 10 000 mots. Parue à partir de 1945 aux éditions S.E.B.F., cette série est signée Jean d’Auffargis, un pseudonyme masquant la personnalité très controversée de Maurice Laporte, créateur des Jeunesses Communistes de France, devenu par la suite, un fervent... [Lire la suite]
24 mai 2020

La mort est exacte au rendez-vous

Si vous lisez un tant soit peu mes chroniques, vous connaissez désormais ma passion pour la littérature populaire policière fasciculaire de la première moitié du XXe siècle, ces récits oscillant entre 7000 et 30 000 mots, d’un petit format souple que l’on pouvait glisser dans sa poche pour lire à tous moments. Les centaines de collections et les milliers de titres qu’elles contiennent ont abreuvé la soif des lecteurs, bien souvent issu du milieu populaire, pendant des décennies. Des auteurs, désormais cultes, y ont... [Lire la suite]