29 décembre 2019

L'autobus évanoui

Léon Groc (1882 - 1956) est un journaliste, grand reporter, et écrivain français dont la production fit les beaux jours de la littérature populaire à travers des récits fantastiques, d’aventures et policiers et des récits patriotiques. À noter que Léon Groc, en plus de ses romans, est l’auteur d’une mini série fasciculaire policière de 8 titres de 24 pages : « Stan Kipper, le Roi des Détectives ». « L’autobus évanoui » est un roman qui parut tout d’abord en épisodes dans le... [Lire la suite]

08 décembre 2019

L'énigme de la tête coupée

Henry de Golen (1882-1944) est un auteur de la littérature populaire, auteurs de romans dramatiques, d’amour et également des romans policiers. Il a notamment écrit des textes pour la cultissime collection « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi, durant les années 1920, une collection de fascicules pour la plupart de 32 pages dont la couverture était illustrée par Gil Baer. C’est dans cette collection que l’on découvre le brigadier Poncet, qui deviendra par la suite inspecteur, à travers sa première... [Lire la suite]
01 décembre 2019

Minuit quatorze

« Minuit quatorze » est un très court roman policier initialement édité au sein de la 2e série de la collection « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi, en 1926, sous la forme d’un fascicule de 32 pages, avant d’être réédité, dans une version quelque peu rallongée, dans la collection « Police et Mystère », fin 1933, sous la forme d’un fascicule de 64 pages d’un contenu d’un peu moins de 16 000 mots. Le roman est signé Jean-Louis Morgins, qui serait un pseudonyme de... [Lire la suite]
24 novembre 2019

Le Manoir aux Sanglots

« Le Manoir aux Sanglots » est un court roman écrit par l’énigmatique H.-R. Woestyn, paru d’abord en 1922 dans la collection « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi sous la forme d’un fascicule de 32 pages contenant un récit d’un peu plus de 13 000 mots avant d’être réédité au milieu des années 1930 dans une version quelque peu rallongée dans la collection « Police et Mystère », des mêmes éditions, sous la forme, cette fois-ci, d’un fascicule de 64 pages. Je ne... [Lire la suite]
16 juin 2019

Le mystère du château de Gala

Poursuivons notre découverte des aventures (plus que des enquêtes) de Marc Jordan, le plus grand détective français, né d’une plume encore inconnue (que d’aucuns accordent à l’écrivain Jules de Gastyne) en 1907 avec le 7e épisode nommé « Le mystère du château de Gala ». Pour resituer la série « Marc Jordan » est la réponse française au succès des traductions de « Nick Carter » débarquée en France quelques mois auparavant. Ce fut la première incursion des Éditions Ferenczi dans le... [Lire la suite]
02 juin 2019

Le mystère de l'abri

René Byzance est un mystérieux auteur de la littérature populaire qui écrivit principalement de courts récits policiers dont la série « Les enquêtes du Professeur » qui compte 15 épisodes façonnés en fascicules 16 pages très denses (vers 9 000 mots) et qui furent publiés au sein de la collection « L’Indice » des Éditions Populaires Monégasques en 1946-1947. La série met en scène l’inspecteur Gonzague Gaveau, surnommé Le Professeur parce qu’il a fait Sorbonne et qu’il écrit, depuis dix... [Lire la suite]

05 mai 2019

Les treize perles roses

Marcel Priollet est l’un des principaux pourvoyeurs de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle qu’il alimenta, notamment à travers de nombreuses collections fasciculaires, de ses textes sentimentaux, d’aventures, policiers ou science-fiction... Son œuvre débute en 1910 pour s’achever à la fin des années 1950. Entre-temps, il eut une immense production sous divers pseudonymes (Henry de Trémières, René Valbreuse, M.R. Noll, R.M. de Nizerolles) ou sous son propre nom. Il fut publié dans... [Lire la suite]
28 avril 2019

La croisière aux nuits blanches

Marcel Priollet est un des piliers de la littérature populaire française qu’il alimentât de ses très nombreux textes sentimentaux, d’aventures, policiers ou science-fiction pendant près d’un demi-siècle dès 1910. Marcel Priollet, on se le rappelle (ou non), a écrit sous divers pseudonymes (René Valbreuse, Henry de Trémières, R.M. de Nizerolles, M.R. Noll...), mais c’est sous son nom que parurent les deux séries policières dont je suis friand : « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son... [Lire la suite]
10 mars 2019

Le mystère de la Maison Porquin

  La littérature populaire belge est assez boudée, voire très méconnue des lecteurs francophones en général et des lecteurs français en particulier, tant la littérature populaire française a vampirisé celle de ses voisins du plat pays, mais aussi de par la volonté des auteurs belges de vouloir incorporer les diverses collections des éditeurs français pour une question de prestige, de visibilité ou d’argent, ou des trois en même temps. C’est ainsi que si tout le monde connaît Georges Simenon peu sont capables de citer... [Lire la suite]
20 janvier 2019

De la poussière sur les touches

Marcel Priollet est un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle qu’il a abreuvée, notamment, de nombreuses séries fasciculaires sentimentales, d’aventures et aussi policiers. Ne m’intéressant qu’à la production de genre « policier » des auteurs, j’ai déjà abordé Marcel Priollet, notamment, pour ses deux séries policières : « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son clebs ». Depuis peu une collection numérique éponyme regroupe quelques... [Lire la suite]