07 juin 2020

Le mystère du masque

« Le mystère du masque » est un roman policier publié, initialement, dans la mythique collection « Le Masque » aux éditions La Librairie des Champs-Élysées en 1935. Ce roman est signé Maurice Renard, un auteur plutôt réputé pour ses récits d’anticipation, fantastique, science-fiction, dont « Les mains d’Orlac » est probablement l’œuvre la plus réputée. Bien que connu et reconnu dans ce genre particulier dont il est réputé pour être à l’origine d’un sous-genre, Maurice Renard (1875-1939) ne s’en... [Lire la suite]

07 juin 2020

Les enquêtes du commissaire Jérôme

De tout temps (probablement moins à notre époque), la presse fut un support permettant à de nombreux écrivains de faire leurs armes ou bien de mettre du beurre dans leurs épinards. Les uns se sont fait un nom à travers des nouvelles, des chroniques, des contes ou des romans-feuilletons en charmant les lecteurs de cette presse écrite qui fut longtemps un vecteur d’histoires pour une bonne partie de la population. Les autres profitèrent d’une certaine notoriété pour s’assurer quelques revenus en faisant des piges pour les journaux. ... [Lire la suite]
31 mai 2020

Les diamants de l'Archiduc

  « Les diamants de l’Archiduc » est le second épisode de la série Mary Lester de Jean Failler. Jean Failler est un auteur breton de 80 ans et Mary Lester une jeune policière, bretonne également, qui a vécu plus de 50 enquêtes jusqu’à présent. Les diamants de l’Archiduc : Après ses « exploits » au commissariat de Lorient, l’inspecteur stagiaire Mary Lester est nommée à Quimper, où elle a passé une partie de son enfance. Elle retrouve avec émotion les lieux où elle... [Lire la suite]
31 mai 2020

Le manoir écarlate

  « Le manoir écarlate » est le 5e épisode de la série « Les enquêtes de Mary Lester », développée par Jean Failler. Jean Failler est un auteur breton né en 1940 qui a écrit quelques romans historiques, une série jeunesse, mais qui a consacré principalement sa plume à conter les aventures de Mary Lester, une jeune policière travaillant en Bretagne et souvent dépêchée dans diverses villes de la région. Le manoir écarlate : ll y a, au cœur de l’Argoat, la Bretagne des bois par... [Lire la suite]
17 mai 2020

Le mystère du puits

Rodolphe Bringer est un auteur de la littérature populaire qu’il ne devrait plus être besoin de présente. Du moins, ne devrais-je plus avoir à le présenter vu le nombre de fois où j’en ai parlé dans mes chroniques. Effectivement, Rodolphe Bringer (1869 - 1943) est un auteur incontournable de la littérature populaire de par la quantité de sa production tant que par sa qualité et les genres et formats abordés. Journaliste, écrivain, il nourrit les journaux de ses contes, nouvelles et romans ainsi que les collections... [Lire la suite]
10 mai 2020

Lettres anonymes

Et on retrouve le commissaire Benoit et toute son équipe dans « Lettres anonymes » 4e titre d’une série de 14 initialement parue sous la forme de fascicules de 12 pages, double colonne, contenant des récits de 10 000 à 12 000 mots en 1946 aux éditions Nicéa. Le ou les auteurs qui se cachent derrière les pseudonymes Robert et Jean Grimey (ROBERT en majuscule, sur la couverture, laissant imaginer qu’il puisse s’agir d’un pseudonyme à lui seul et non d’un prénom à associer au patronyme Grimey)... [Lire la suite]

26 avril 2020

Train perdu wagon mort

  J.-B. Pouy est un auteur que l’on ne présente plus, car nul besoin de présenter un génie. Pour autant, il est peut-être nécessaire de rappeler que cet écrivain, un brin anarchiste, de 74 ans est un passionné de littérature populaire, de jeux d’esprit, de jeux de mots, de musique, de cinéma... et de bonnes chères. Qu’il a beaucoup, beaucoup, écrit, des romans, des nouvelles, principalement dans le genre policier, mais pas que. Qu’il est à l’origine, entre autres, de la série « Le Poulpe » pour laquelle il a... [Lire la suite]
29 mars 2020

Le mystère de la chambre mauve

« Le mystère de la chambre mauve » est le 18e épisode de la série de fascicules 32 pages, double colonne contenant des récits indépendants d’environ 20 000 mots : « Marc Jordan, exploits surprenants du plus grand détective français », que je nommerai désormais simplement « Marc Jordan ». Publiée dès 1907, par les éditions Ferenczi, pour surfer sur le succès des récentes traductions ayant débarquées dans l’hexagone des aventures du détective américain Nick Carter (qui... [Lire la suite]
29 mars 2020

L'amour, le mystère et la mort

Marc Jordan, malgré le quasi-anonymat dans lequel il est tombé depuis sa création, fut le premier détective de la littérature populaire fasciculaire française. Créée en 1907, la série de fascicules de 32 pages, double colonne contenant des récits indépendants d’environ 20 000 mots, permet aux éditions Ferenczi, de par sa volonté de surfer sur le succès très récent (quelques mois à peine) des traductions de la série américaine « Nick Carter » d’entrer de pleins pieds dans le monde de la littérature... [Lire la suite]
15 mars 2020

Le fil de l'araignée

« Le fil de l’araignée » est un court roman de Maxime Audouin. Maxime Audouin est un nouvelliste de la fin du XIXe et du début du XXe siècle par trop oublié à notre époque. Né en 1858 sous le nom difficile à porter de Eugène Delacroix, il fut principal de collège et écrivit un grand nombre de nouvelles, romans et contes, pour les divers journaux de son époque. Il mourut en 1925 laissant la grande partie de sa production disparaître avec les journaux et les magazines. « Le fil de... [Lire la suite]