29 mai 2022

La mort frappe les trois coups

À notre époque, dans la littérature policière, les intrigues s’ancrent dans les grandes villes et, plus généralement, dans la capitale, voire aux É.-U. (car cela fait toujours mieux de singer les Américains). Par opposition, des auteurs et des éditeurs ont développé le sous-genre de « polar terroir » afin de capitaliser sur l’esprit régionaliste d’une partie des lecteurs. Ainsi, voit-on naître des collections destinées à promouvoir, à travers des récits policiers, certaines régions. Mais, la plupart du temps, ces livres... [Lire la suite]

01 mai 2022

La capture du Grand Maître

Qui a déjà lu une aventure du Grand Maître, ce génie du mal aux cent visages et aux mille noms, en lutte contre son ennemi juré, l’agent du Deuxième Bureau Daniel Marsant, se doute que « La capture du Grand Maître » indique probablement qu’il s’agit là du dernier épisode de la série. Et ce lecteur (ou lectrice) n’aura pas tort, car il ou elle aura raison. Effectivement, « La capture du Grand Maître » un fascicule de 64 pages publié en 1940 dans la collection « Police et Mystère » des... [Lire la suite]
01 mai 2022

La vieille demoiselle

Et je m’approche doucement, mais sûrement de la fin des aventures de Jack Desly, le gentleman-cambrioleur né de la plume de Henry Musnik (alias Claude Ascain) avec « La vieille demoiselle », 21e aventure sur 25 du personnage. Pour rappel, Jack Desly apparaît pour la première fois en 1937 dans la collection policière « Police et Mystère » des éditions Ferenczi, composée de plusieurs centaines de fascicules de 64 pages signés divers auteurs de l’époque. Le titre et les suivants de la... [Lire la suite]
17 avril 2022

Coco l'Argentin

Je poursuis ma découverte des enquêtes de l’inspecteur Girard (ou Gérard, selon les textes), un personnage né de la plume d’André Charpentier. Pour rappel, on découvre ce personnage dans les collections de fascicules policiers de 64 pages des éditions Ferenczi dès 1935. On peut compter au moins une vingtaine de récits dont la plupart ont été publiés chez Ferenczi, mais on trouve trace du policier également chez au moins un autre éditeur et, aussi, dans des contes parus dans le journal Le Matin. Car, son auteur,... [Lire la suite]
10 avril 2022

L'assassin joue et perd

René Jadfard (1889 - 1947) est principalement réputé pour ses faits de guerre, lors de la première, mais surtout la Seconde Guerre mondiale et, aussi, pour avoir été, brièvement, député de la Guyane avant qu’un accident d’hydravion ne mette fin à la fois à sa carrière politique et à sa vie. Mais si l’on évoque les noms de Marie-Madeleine Allemand ou George Madal, deux pseudonymes de René Jadfard, le lecteur féru de la mythique collection « Le Masque » pensera immédiatement à quelques romans policiers y... [Lire la suite]
03 avril 2022

Trafic en Orient

Edward Warency est un personnage né de la plume de l’écrivain Louis Roger Pelloussat dont il signa les aventures sous le pseudonyme de Paul Tossel. Edward Warency, surnommé L’Ange parce qu’il a une bouille d’ange, est un voleur un peu particulier, car il ne s’en prend qu’aux truands, contrebandiers, assassins et autres criminels qu’il n’hésite pas à dépouiller tout en les livrant à la police pour, ensuite, rendre, leurs biens à leurs véritables propriétaires quand ceux-ci sont identifiables. Il a pour partenaire la... [Lire la suite]

27 mars 2022

Le stylet d'argent

Je poursuis ma découverte des enquêtes de l’inspecteur Girard d’André Charpentier avec le titre « Le stylet d’argent », un fascicule de 64 pages paru initialement dans la collection « Police et Mystère » des éditions Ferenczi en 1937 et réédité en 1997 dans l’éphémère collection « Metro-Police » des Éditions de la Voûte, une collection alternant courts récits de l’époque et rééditions de fascicules policiers de 64 pages. André Charpentier est ainsi présenté par les Éditions de la... [Lire la suite]
20 mars 2022

Le salon du prêt-à-saigner

Joseph Bialot est un auteur de langue française né à Varsovie en 1923 et mort en 2012 à Paris. Il s’installe avec sa famille au début des années 1930 à Belleville. Il est déporté à Auschwitz en 1944 où il passera près de 6 mois avant d’être libéré et retrouvera miraculeusement ses parents et réintègrera l’entreprise de prêt-à-porter familial. Je m’étale rarement sur la vie des auteurs, mais les quelques renseignements donnés sont nécessaires à comprendre les romans (du moins les premiers) de l’auteur. ... [Lire la suite]
20 mars 2022

Le dossier X

Difficile de dire que, dans la littérature populaire fasciculaire, il existe des auteurs incontournables… mais il en est des notables, si ce n’est pas la qualité de leur production, au moins par le volume de celle-ci. Parmi ceux-ci, indéniablement, on citera Henry Musnik, Rodolphe Bringer, Marcel Priollet, Paul Salmon, Albert Bonneau… et André Charpentier. Et c’est à ce dernier auteur que je m’intéresse aujourd’hui, à travers, comme de coutume, ses récits policiers, ce qui était la spécialité de ce... [Lire la suite]
20 mars 2022

Qui voit Groix voit sa croix

Attention, une fois n’est pas coutume, ni deux fois, ni trois fois, je vais commencer ma chronique par une petite blaguounette d’un goût probablement douteux pour le premier intéressé, mais que je ne suis probablement pas le premier à lui servir. L’auteur du roman du jour est un Pinpin, Jean-Christophe de son prénom (oui, il s’appelle Jean-Christophe Pinpin pour ceux qui n’auraient pas compris). Jean-Christophe Pinpin est un Toulousain de naissance et de vie qui posa sa pierre à l’édifice poulpienne en écrivant... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,