07 février 2021

Le capitaine fantôme

  « Oh ! combien de marins, combien de capitaines, qui sont partis joyeux pour des courses lointaines, dans ce morne horizon se sont évanouis ! » (Oceano Nox, Victor Hugo). Un peu de poésie ne faisant jamais de mal, j’avais envie de débuter cette chronique par ces vers du grand Victor Hugo (qui mesurait 1m78). Car il est question de capitaine et de marins dans « Le capitaine fantôme » un fascicule signé Marcelle-Renée Noll et paru dans les années 1936-1938 dans la collection... [Lire la suite]

31 janvier 2021

Un cri au micro

  La littérature, c’est comme les gens (d’ailleurs, les auteurs sont des gens, surtout Cocteau, d’Ormesson, de la Fontaine et j’en passe). Ainsi, ton milieu ne détermine pas tes qualités, mais si tu prends le temps de prendre soin de toi, tu présenteras toujours mieux que dans le cas inverse. Bon, c’est nul comme analogie, mais je veux dire que ce n’est pas parce que la littérature est populaire qu’elle est moins bien qu’une autre. Juste, quand tu dois faire avec des contraintes de temps (écrire vite, être vite publié) et de... [Lire la suite]
17 janvier 2021

Le pouce fendu

Georges Grison (1841 - 1928) est un journaliste, romancier et auteur de documentaires et de pièces de théâtre qui œuvra à la fin du XIXe siècle et au début. Si l’auteur s’adonna beaucoup aux récits sentimentaux, il s’attaqua également au récit policier notamment pour la collection fasciculaire culte « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi, dans les années 1920, récits qui furent tous réédités après sa mort dans la collection « Police et Mystère », du même éditeur, au milieu des... [Lire la suite]
10 janvier 2021

Trois coups à la porte

Chaque fois que j’écris une chronique sur un texte de cet auteur, je me demande s’il est encore besoin de le présenter au public d’aujourd’hui. Certes, celui-ci conserve des fans dans le milieu des collectionneurs de fascicules de la première moitié du siècle dernier. On peut également constater que, grâce aux récentes rééditions numériques de plusieurs de ses titres, il a gagné de nombreux lecteurs. Pourtant, force est de constater que la majorité du public ignore encore qui est Marcel Priollet. Marcel Priollet (1884... [Lire la suite]
03 janvier 2021

Du sang sur la main

Il est temps de découvrir une nouvelle aventure de Théodore Rouma, le cambrioleur aventurier, né de la plume de Jean d’Auffargis. Pour rappel, la série « Les extraordinaires aventures de Théodore Rouma » parut en 1946 aux éditions S.E.B.F. sous la forme d’une vingtaine de fascicules de 24 pages double-colonne contenant des récits indépendants d’environ 13 000 mots. L’auteur, Jean d’Auffargis, de son vrai nom Maurice Laporte, fut le créateur en 1920 des Jeunesses Communistes Françaises. Il... [Lire la suite]
27 décembre 2020

Sherlock Holmes et le mystère des reliques de Saint-Martin de Tours

Voilà fort fort longtemps, en tout début d’adolescence, je découvrais enfin le plaisir de lire (jusque là, la lecture n’était, pour moi, que contraintes) à travers les aventures de Sherlock Holmes de Conan Doyle. Ce sont ces premiers émois littéraires qui forgèrent mon goût définitif pour le polar et pour les personnages de détectives. Depuis, sans être un Holmesologue fanatique, j’ai régulièrement cherché des pastiches et autres parodies du célèbre détective anglais, pour le meilleur et pour le pire. Mais, ces... [Lire la suite]

20 décembre 2020

Le N° 13 s'est échappé

Certains auteurs sont marqués par une région, par un personnage, c'est le cas, par exemple, aujourd'hui, de l'écrivain Jean Failler et son personnage de l'inspectrice Mary Lester qui vécu plus de 50 aventures dans la région bretonne si chère à son créateur. C'était le cas, hier (un hier bien lointain) de Jean Decoine, un Lillois plus connu sous le pseudonyme de Jean des Marchenelles qui, ormis ses comédies de théâtre, écrivit principalement pour faire vivre son personnage du détective Francis Bayard alias le « Sphinx ». Sa région,... [Lire la suite]
22 novembre 2020

Un pied sur l'échafaud

« Un pied sur l’échafaud » est une aventure du détective Francis Bayard, alias le « sphinx », un personnage né de la plume de Jean des Marchenelles. Jean des Marchenelles est principalement connu pour ses comédies de théâtre et pour son personnage de Francis Bayard. De son vrai nom Jean Dancoine, est né en 1913 dans la région de Lille et y fut journaliste et éditeur. Francis Bayard a vécu au moins une quinzaine d’aventures, la plupart sous le format fasciculaire de 32 pages (moins de... [Lire la suite]
22 novembre 2020

La morte en robe blanche

Continuons lentement la découverte des aventures du détective Francis Bayard, écrites par Jean des Marchenelles. Jean des Marchenelles est un auteur de littérature populaire, auteur de pièces de théâtre, et directeur de collections (regroupant généralement ses écrits). Si l’homme manie aisément l’humour, il écrivit également dans le genre policier et, pour cela, fit régulièrement appel au même personnage, le détective Francis Bayard. Si ce personnage vit, à partir de 1942, ses aventures regroupées au sein de la... [Lire la suite]
22 novembre 2020

Double crime rue Vieille-du-Temple

« Double crime rue Vieille du Temple » est un roman de Jean Buzançais paru fin 1953 dans la collection « Le Glaive » des Éditions du Puits-Pelu sous la forme de 128 pages agrafées. Si vous lisez mes chroniques, Jean Buzançais ne vous est pas totalement inconnu. Du moins vous ai-je parlé de lui sous un autre alias, René Byzance (on compte également Jean Buzancenais) un auteur dont le nom serait André Rastier. René Byzance (le pseudonyme de l’auteur que je préfère) a... [Lire la suite]