26 janvier 2020

La note fatale

« La note fatale » est un court roman policier paru, tout d’abord, sous la forme d’un fascicule de 48 pages en 1927 au sein de la collection « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi avant d’être réédité en août 1933 sous la forme d’un fascicule 64 pages au sein de la collection « Police et Mystère » du même éditeur. Le titre est signé H.-R. Woestyn, un auteur énigmatique dont on ne connaît que quelques autres pseudonymes : Cornil Bart, Roger Nivès, Henry Sevin, Jacques... [Lire la suite]

26 janvier 2020

Dans la peau d'un autre

« Dans la peau d’un autre » est un titre signé de l’énigmatique auteur H.-R. Woestyn (dont on ne connaît que quelques pseudonymes dont Henry Sevin, Roger Nivès, Jacques Bellême, Cornil Bart...), initialement paru en 1927 sous la forme d’un fascicule de 32 pages dans la mythique collection « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi (mythique, car les titres sont tous illustrés par Gil Baer et extrêmement difficiles à trouver) puis réédité en 1934 dans une forme probablement allongée sous... [Lire la suite]
08 décembre 2019

La cache secrète

« La cache secrète » est un court roman (18 000 mots) de l’énigmatique H.-R. Woestyn, publié sous la forme d’un fascicule 64 pages dans la série « Police et Mystère » des éditions Ferenczi, en 1937. Sur l’auteur, pas grand-chose à dire, on se sait rien de lui, juste quelques pseudonymes (Jules France, Jacques Bellême, Henri Sevin, Roger Nives, Cornil Bart...) découverts grâce aux rééditions des mêmes titres sous des noms différents. Sa période de production s’étale sur... [Lire la suite]
01 décembre 2019

Lui ou l'autre ?

Continuons notre découverte des enquêtes de Ned Burke et Romain Farel, deux détectives nés de l’imagination de l’énigmatique H.-R. Woestyn, avec ce nouveau titre : « Lui ou l’autre ? » Comme tous les récits de la série, ou presque, celui-ci a d’abord vécu une première édition au début des années 1920 au sein de la collection « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi, sous la forme, au départ de fascicules 48 pages, puis, très vite, de fascicules de 32 pages, avant d’être réédités... [Lire la suite]
24 novembre 2019

Le Manoir aux Sanglots

« Le Manoir aux Sanglots » est un court roman écrit par l’énigmatique H.-R. Woestyn, paru d’abord en 1922 dans la collection « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi sous la forme d’un fascicule de 32 pages contenant un récit d’un peu plus de 13 000 mots avant d’être réédité au milieu des années 1930 dans une version quelque peu rallongée dans la collection « Police et Mystère », des mêmes éditions, sous la forme, cette fois-ci, d’un fascicule de 64 pages. Je ne... [Lire la suite]
24 novembre 2019

Le loup de velours noir

La littérature populaire de la première moitié du XXe siècle est un océan dont on ne connaît toujours pas toutes les espèces le peuplant. Tiens, ma métaphore, au départ, me semblait judicieuse, mais, en m’apprêtant à la prolonger et à l’étirer, je me rends compte qu’elle tombe à l’eau d’elle-même. Bref, la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle est un immense vivier de textes dont certains se noient sous les autres et dont certains auteurs demeurent plus inconnus encore que les récits eux-mêmes. Mais,... [Lire la suite]
24 novembre 2019

Le coup de dent fatal

« Le coup de dent fatal » est un court roman mettant en scène les deux personnages de détectives, Ned Burke, le vieil américain, et Romain Farel, son jeune élève. Il a été écrit par l’énigmatique H.-R. Woestyn, un auteur dont on ne sait pas grand-chose si ce n’est quelques pseudonymes sous lesquels il a écrit pour la littérature populaire (Cornil Bart, Roger Nivès, Jacques Bellême, Henry Sevin, Jules France...) « Le coup de dent fatal » a été publié, en premier lieu, sous la forme d’un fascicule... [Lire la suite]
17 novembre 2019

L'homme au bandeau noir

H.-R. Woestyn fait partie de ces innombrables auteurs de la littérature populaire qui, malgré leur production foisonnante, demeurent aujourd’hui totalement méconnus, non seulement de la part des lecteurs, mais également de la part des biographes. Effectivement, avec le jeu des multiples pseudonymes de ces auteurs très productifs, il est désormais parfois, souvent, difficile d’identifier la personne se cachant derrière ceux-ci. La comparaison de certaines éditions et rééditions de l’époque permet souvent d’établir une liste... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,