22 septembre 2019

La spéculation d'Olaf Jolsen

Cela faisait fort longtemps que je ne m’étais pas délecté des aventures de John Strobbins, ce détective-cambrioleur (plus cambrioleur que détective), né de la plume de José Moselli, auteur culte ignoré de tous ou presque. Car José Moselli fut, en son temps, surnommé « l’écrivain sans livre » de par le fait que sa production fut toute destinée à être éditée dans des revues et magazines pour la jeunesse comme « L’Épatant », « Le Pêle-Mêle », « Le Cri-Cri » ou dans les journaux... [Lire la suite]