03 juillet 2022

Le parfum qui endort

« Le parfum qui endort » est, à l’origine, le titre d’un fascicule de 24 pages paru dans la seconde moitié des années 1930 dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes. Il est signé, comme près de 90 % des presque 100 titres de cette collection, par Marcelle-Renée Noll, un pseudonyme du prolifique auteur Marcel Priollet (1884-1960). Marcel Priollet, les passionnés de littérature populaire le connaissent forcément pour son immense production principalement... [Lire la suite]

05 mai 2019

Le cadavre sentait trop bon

René Byzance est un auteur de la littérature populaire dont on ne sait pas grand-chose si ce n’est que son nom ou un autre de ses pseudonymes est probablement Jean Buzançais. « Les enquêtes du Professeur » est une série de 15 épisodes initialement éditée en 1946 par les Éditions Populaires Monégasques au sein de la collection « L’Indice ». Elle est composée de fascicules 16 pages, simple colonne contenant environ 9 à 10 000 mots chacun.   LE CADAVRE SENTAIT TROP BON   ... [Lire la suite]