23 décembre 2018

Du sang sur les roses

Thérèse Arnaud, alias C. 25, l’espionne française du Deuxième Bureau, qui œuvra pendant la Première Guerre mondiale, est l’un des deux personnages récurrents créés par l’énigmatique Pierre Yrondy (le premier. Le second étant le célèbre détective marseillais Marius Pégomas). Thérèse Arnaud est une série d’espionnage humoristique (Pierre Yrondy fait du Pierre Yrondy) qui, en 1934, proposa 64 épisodes en fascicules de 32 pages doubles colonnes (environ 15 000 mots). Si chaque histoire... [Lire la suite]

11 mars 2018

M'as-tu vu en cadavre ?

Léo Malet, faut-il le rappeler, savait manier la plume. Oui, malheureusement, il faut le rappeler puisque, à la lecture des polars actuels force est de constater que ce n’est pas le cas de tout un chacun. Et c’est en partie pour cette raison que je me replonge régulièrement dans les écrits d’hier, afin de trouver une qualité qui n’est plus mise en avant de nos jours. Volonté de l’écrivain ou de son éditeur ? Mode dans l’air du temps ? Crainte de se priver d’un lectorat basique ? Mimétisme avec les auteurs à... [Lire la suite]
06 mars 2013

La réalité dépasse l'affliction

Pour écrire un roman, l'auteur ne se contente pas, paradoxalement, d'écrire. Avant d'écrire, pendant qu'il écrit, après qu'il ait écrit, il lui faut réfléchir, réfléchir et réfléchir. Mais réfléchir ne suffit pas, il lui faut aussi faire des recherches, des recherches et des recherches, et ce, même s'il crée un monde de A à Z. Personnellement, je ne verse pas dans le développement de mondes imaginaires et j'ancre toujours mes histoires dans la réalité profonde, même quand il s'agit d'écrits un peu SF. Pour ce qui est de la saga... [Lire la suite]