20 décembre 2020

Mandragore

La littérature populaire est un immense océan qui fut alimenté par une foule d’auteurs plus ou moins obscurs dont certains eurent une renommée, en parallèle, tandis que les autres sombrèrent dans un anonymat regrettable. On ne dira jamais assez que pour un Georges Simenon, un Frédéric Dard, un Jean Meckert qui écrivait sous pseudonymes des récits pour les collections fasciculaires de son époque, des dizaines, des centaines, des milliers d’auteurs, eux, ne sortiraient jamais de leur anonymat. Pourtant, on se doit d’être... [Lire la suite]