21 avril 2019

Une macabre substitution

25e épisode de la série « Marius Pégomas » né de la plume de Pierre Yrondy et initialement édité aux éditions Baudinière en fascicules 32 pages, double colonne en 1936. La série compte 35 épisodes. Pierre Yrondy est un auteur de la littérature populaire dont la biographie est extrêmement difficile à cerner. Probablement de la famille de l’illustrateur Édouard Yrondy, journaliste, auteur, acteur et metteur en scène de théâtre, il est principalement connu pour avoir écrit deux séries... [Lire la suite]

21 avril 2019

Le doigt coupé

« Le doigt coupé » est la 23ème enquête du célèbre détective Marseillais Marius Pégomas né de la plume de l'énigmatique écrivain Pierre Yrondy (également auteur de la série « Thérèse Arnaud, espionne française ». Les deux séries sont initialement parues en 1934 (pour « Thérèse Arnaud ») et 1936 aux éditions Baudinières, sous le format fascicule de 32 pages double-colonne. LE DOIGT COUPÉ Alors que Marius PÉGOMAS, le célèbre détective marseillais, est embauché par M. Satrace afin de retrouver sa femme, une fugueuse... [Lire la suite]
21 avril 2019

Les incendiaires de la Ciotat

« Les incendiaires de La Ciotat » est le 22e épisode de la série « Marius Pégomas », à l’origine une série au format fascicule de 32 pages, double colonne (environ 13 000 mots par titre) signée par l’énigmatique écrivain Pierre Yrondy et publiée par les éditions Baudinières en 1936. Pierre Yrondy, difficile de cerner le bonhomme. Il est l’auteur de quelques pièces de théâtre, journaliste et, surtout, auteur de deux séries fasciculaires, l’une d’espionnage : « Thérèse... [Lire la suite]
14 avril 2019

L'assassinat de Thérèse Arnaud

« L’assassinat de Thérèse Arnaud » est la 15e mission de l’agent C. 25 du Deuxième Bureau, dont le nom est Thérèse Arnaud. Elle lutte contre l’espionnage allemand, en France, durant la Première Guerre mondiale et est pour cela épaulée par des lieutenants fidèles : Malabar, Friquet, Languille et Marcel. Chaque homme possède sa spécificité et à un rôle bien déterminé durant les missions. Le tout est orchestré par l’énigmatique auteur Pierre Yrondy. La série fût initialement publiée au sein... [Lire la suite]
07 avril 2019

L'orgue de barbarie

« L’orge de barbarie » est... un instrument de musique ??? Oui, merci, on le savait, mais c’est aussi, et surtout, la 13e mission de l’agent C. 25 du 2e Bureau, une femme-espionne durant la première guerre mondiale et qui répond au nom de Thérèse Arnaud. Thérèse Arnaud est un personnage de la littérature populaire fasciculaire, créé par l’énigmatique auteur Pierre Yrondy auquel on devra, par la suite, le personnage fantasque du détective marseillais Marius Pégomas. Dès 1934 paraît... [Lire la suite]
24 février 2019

Le château mystérieux

Continuons notre progression dans la série des aventures de Thérèse Arnaud, la célèbre espionne française née de la plume de l’énigmatique auteur Pierre Yrondy auquel on doit également la série policière « Marius Pégomas ». Les deux séries se rapprochent par le format (fascicule 32 pages double colonne/entre 13 et 15 000 mots), un style d’écriture, de l’humour, de l’action, ainsi qu’un personnage central fort, secondé par des personnages secondaires récurrents dont chacun a une fonction... [Lire la suite]

17 février 2019

Le tango rouge

« Le tango rouge » est le 11e épisode de la série « Thérèse Arnaud » initialement éditée au milieu des années 1930. Elle conte les aventures de Thérèse Arnaud, alias l’Agent C. 25, la meilleure espionne du 2e Bureau, lors de la Première Guerre mondiale. Le personnage est né de la plume de l’énigmatique Pierre Yrondy dont on ne sait grand-chose si ce n’est qu’il est également l’auteur d’une autre série, policière, celle-ci : « Marius Pégomas ». Les deux... [Lire la suite]
10 février 2019

Le revenant d'Aix

19e épisode de la série « Marius Pégomas » de l’énigmatique Pierre Yrondy. Pour remettre les choses dans leur contexte, « Marius Pégomas » est une série policière humoristique fasciculaire de 32 pages doubles colonnes (environ 13 000 mots par épisode), publiée en 1936 par les éditions Baudinière. LE REVENANT D’AIX Madame Michèle de Villardonnet est trouvée dans la rue, hagarde et délirante, par l’inspecteur Loutil. Quand le policier la raccompagne chez elle, il découvre,... [Lire la suite]
10 février 2019

Les ciseaux d'argent

« Les ciseaux d’argent » est la 20e enquête du célèbre détective marseillais Marius Pégomas, né de la plume de l’énigmatique Pierre Yrondy au milieu des années 1930. À l’origine, il s’agit d’une série fasciculaire de 32 pages, doubles colonnes (environ 13 à 15 000 mots par épisode) qui comprend 35 titres. (le 36e a été annoncé, mais ne semble pas être paru). Si Pierre Yrondy est mystérieux, on ne sait pas grand-chose de lui si ce n’est qu’il écrivit quelques pièces de théâtre,... [Lire la suite]
23 décembre 2018

Thérèse Arnaud contre Mata Hari

  « Thérèse Arnaud contre Mata Hari » est le 9e épisode de la série signée Pierre Yrondy et mettant en scène l’espionne française Thérèse Arnaud et ses hommes pendant la Première Guerre mondiale. Je ne m’étendrai pas sur les personnages récurrents (vous pouvez lire mes chroniques précédentes pour en savoir plus) ni sur l’auteur dont on ne sait de toute façon pas grand-chose. Cependant, voici un petit résumé succinct de la série est des personnages. Pendant la Première Guerre mondiale, le... [Lire la suite]