07 avril 2019

La tragique aventure du mime Properce

Je ne pourrai répéter à propos de l’auteur de « La tragique aventure du mime Properce » ce que j’ai déjà évoqué lors de ma chronique sur « Un crime a été commis », déjà parce que l’auteur des deux romans est le même, Albert Boissière, et parce que je n’ai pas grand-chose à y rajouter : Albert Boissière est un feuilletoniste et écrivain du tout début du XXe siècle. Si l’homme et l’écrivain est actuellement tombé dans le plus parfait anonymat, il livra, à son époque, plusieurs feuilletons et... [Lire la suite]

29 juin 2014

La nuit des grands chiens malades

« La nuit des grands chiens malades » est un roman d'A.D.G. (Alain Dreux Gallou) qui a été adapté au cinéma par Georges Lautner sous le titre « Quelques messieurs trop tranquilles ». A.D.G., je vous en ai déjà parlé après la lecture de « Pour venger Pépère », « Le grand môme » et « On n'est pas des chiens ». C'est un auteur que je n'aurais jamais cru aimer (de par ses positions politiques très à droite) et, pourtant. Comme quoi il faut toujours distinguer l'artiste de l'homme, A.D.G. est... [Lire la suite]
08 juin 2014

On n'est pas des chiens

A.D.G. nous ressort ses deux personnages fétiches, Serguïe Djerbitskine alias Machin (car son nom est trop difficile à prononcer) journaleux d'une feuille de chou locale et l'avocat Pascal Delcroix. On n'est pas des chiens : Au milieu d'une meute d'animaux abandonnés et recueillis par une séduisante amie des bêtes, le cadavre d'une vieille femme égorgée. Et qui croyez-vous qu'on trouve mêlés à cette sale histoire ? Votre serviteur, Serguïe Djerbitskine, dit Machin, journaliste et son compère, Maître Pascal Delcroix. Il n'y... [Lire la suite]
01 juin 2014

Le grand Môme

A.D.G. est un auteur de polars dont le véritable nom est Alain Fournier. Pas l'auteur de « Le grand Meaulnes », non, lui a écrit « Le grand Môme ». C'est probablement parce qu'il n'a jamais supporté que ses parents le prénomment comme le célèbre auteur qu'il a fini par livrer sa propre version de l'œuvre de son homonyme. Le grand Môme : Cet automne-là, les feuilles ne furent pas les seules à mourir en Sologne. Le domaine inconnu des vieux souvenirs ne tarda pas à ressembler à une chapelle funéraire et la... [Lire la suite]
05 juin 2013

Auteur Vs Éditeur

Quand vous naviguez, quelque peu, sur les forums d'écrivains amateurs, il n'est pas rare d'assister au vilipendage des éditeurs. Les auteurs amateurs ne sont contents que lorsqu'un éditeur leur dit que leur tapuscrit leur plait et qu'il accepte de l'éditer. Sinon... sinon, c'est la baston. Quelle que soit la réaction de l'éditeur, autre que l'acceptation d'un tapuscrit, l'auteur amateur (pas tous, heureusement, mais une bonne partie) est frustré, ce qui est compréhensible, mais de la frustration naît la rancœur et de la rancœur, la... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
26 mai 2013

La petite marchande de prose

 « La petite marchande de prose » est le troisième opus de la saga « Malaussène » écrite par Daniel Pennac. Benjamin Malaussène est à la tête d'une famille aussi atypique que touchante puisqu'il est chargé de l'éducation et de subvenir aux besoins de ses frères et sœurs que sa mère a la fâcheuse tendance à lui confier pour replonger aussitôt dans les bras d'un autre homme. Dans « La fée carabine », le lecteur avait quitté la famille Malaussène à la suite d'une nouvelle naissance, la mère étant... [Lire la suite]

25 mai 2013

Un bon auteur doit-il être un grand lecteur ?

C'est une question qui semble trouver réponse dans la tête de tous les écrivains amateurs, du moins si l'on se réfère aux nombreuses fois où l'on peut lire, dans les forums sur l'écriture, que pour bien écrire il faut tout d'abord beaucoup lire. Si j'ai déjà abordé la question dans mes premiers articles, il me semble bon d'y revenir. Lire est une saine occupation, et c'est une occupation qui nourrit l'auteur, plus à travers la lecture des autres (si tant est que ceux-ci lisent les livres dudit auteur) qu'à travers la sienne. Un... [Lire la suite]
22 novembre 2012

Conseil d'écriture 1

Pour qu'un éditeur puisse faire son travail, il faut que des écrivains fassent le leur. Pour autant, si tous les écrivains édités ont tenté leur chance auprès d'un éditeur, tous ceux qui écrivent n'ont pas pour vocation d'être édités. Mais, ce n'est pas parce qu'un écrivain ne cherche pas à être édité, qu'il n'a pas pour but d'améliorer son écriture. Aussi, afin de venir en aide aux écrivains en recherche de conseils, je me propose de vous livrer quelques indices pour mieux écrire. Autant dire que les conseils suivants sont... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
18 octobre 2012

Suffit-il d'écrire pour être un écrivain ?

Voilà une grande question : "Suffit-il d'écrire pour être un écrivain ?" Il faut tout d'abord préciser que seuls les écrivains dits "amateurs" se posent cette question. Les écrivains confirmés, eux, ne se la posent pas et ceux qui n'écrivent pas, s'en moquent totalement. Car, oui, "écrivain" est un statut particulier uniquement pour ceux qui écrivent sans être reconnus. Pour les autres, aucun intérêt. Pour vous en assurer, il vous suffit de tester une situation comme la suivante : 1) Vous avez écrit un roman mais aucun éditeur n'a... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
13 septembre 2012

Le melon et la plume

Tous les écrivains, quels qu'ils soient, ont, un jour ou l'autre et, plus sûrement, tout le temps, le melon. Entendez par là qu'il n'y a pas plus narcissique qu'un écrivain, qu'il soit connu ou non, riche ou pauvre, talentueux ou pas. Je n'aborderai pas, dans cet article, ma définition de l'écrivain puisqu'elle entrerait, probablement, en contradiction avec certains auteurs renommés (puisque je considère comme écrivain, celui ou celle qui a besoin d'écrire, sans considération de reconnaissance ou de talent). Un écrivain est donc,... [Lire la suite]