17 mars 2019

La dame est une traînée

Quatrième incursion personnelle dans le monde littéraire de Marc Villard, 4e plaisir de lecture ! C’est un carton plein. Je savais, par ses précédents ouvrages, que l’auteur était fan de Rock N’ Roll, je le sais désormais également fan de Jazz. Décidément, la musique rythme ses textes et comme ceux-ci sont bien souvent rédigés comme des poèmes mélancoliques, il n’est pas étonnant que des notes de Jazz en soient les pulsations cardiaques. La dame est une traînée : Ray Thompson croyait avoir rompu les ponts avec... [Lire la suite]

16 février 2017

Okiya

Pour continuer le parallèle entre livres et jeux de société, on peut suivre le travail d’un créateur de jeux comme un lecteur suivrait celui d’un auteur. En effet, pour l’un comme pour l’autre, si on a apprécié le travail d’un créateur, il y a de fortes chances que l’on aime également le reste de sa production. C’est le cas de Bruno Cathala dont j’avais déjà apprécié le jeu « Mister Jack » et dont j’ai vanté, sur ce blogue, le jeu « Longhorn ». Les jeux cités étaient des jeux qui ne se jouaient qu’à... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 mai 2013

La fée carabine

Quand on est écrivain et que l'on tient des personnages attachants, c'est un peu comme un lecteur, on a du mal à les lâcher. L'avantage, c'est que quand on est l'auteur d'une saga (la saga « WAN & TED ») et que l'on est lecteur de plusieurs autres (« San Antonio », « Le Poulple », « Malaussène »...) on s'imprègne encore plus du plaisir de lecteur grâce à celui de l'auteur. Daniel Pennac, avec son roman « Au bonheur des Ogres », avait mis en place des personnages forts et attachants au... [Lire la suite]