15 mars 2020

L'énigme du « Mexico »

Et me voilà déjà à devoir à nouveau présenter un auteur que l’on ne devrait pourtant plus avoir à faire connaître au lecteur lambda : Marcel Priollet. Marcel Priollet est un auteur de la littérature populaire dont l’immense production fut signée sous différents pseudonymes dont les plus répandus furent, en plus de Marcel Priollet : Marcelle-Renée Noll, R.M. de Nizerolles, Henry de Trémières et René Valbreuse. Actif dès 1910, et ce jusqu’au milieu des années 50, l’écrivain s’exerça dans les... [Lire la suite]

25 août 2019

M. Gallet décédé

Georges Simenon est un auteur que l’on ne présente plus, mais que je découvre sur le tard alors que je suis un féru de littérature policière, passionné de littérature populaire, amoureux des formats courts, inconditionnel des personnages récurrents. Oui, mais voilà, les rencontres littéraires sont avant tout des rencontres humaines (avec un personnage et un auteur) et quand la première découverte vous laisse un goût amer, cette impression liminaire conditionne bien souvent la suite de la relation. Et comme les rencontres... [Lire la suite]
12 mai 2019

Le noyé du Cours Mirabeau

« Les enquêtes du Professeur » est une série de 15 titres initialement publiés en 1946 dans la collection « L’Indice » des Éditions Populaires Monégasques. Si certains épisodes ne sont pas signés, certains le sont du pseudonyme de René Byzance, un probable alias de l’énigmatique écrivain Jean Buzancais. D’après l’homogénéité de style de la série, on peut vraisemblablement penser que tous les titres ont été écrits par le même auteur. La série fut publiée sous le format fascicule 16 pages,... [Lire la suite]
09 décembre 2018

Je l'ai assassinée !

Poursuivons notre découverte des « Enquêtes du Professeur », une série initialement éditée en 1946 dans la collection « L’Indice » des éditions Populaires Monégasques par le 10e épisode : « Je l’ai assassinée ». Rappelons tout de même que la plupart des textes de la série qui en compte 15 ne sont pas signés et que ceux qui le sont portent la signature de René Byzance derrière lequel se cacherait Jean Buzançais, un auteur dont on ne sait pas grand-chose. Que le personnage principal... [Lire la suite]