16 septembre 2018

La pendue du Pré-Catelan

4e épisode des « Enquêtes du Professeur », signé René Byzance, initialement édité dans la collection « L’Indice » aux éditions Populaires Monégasques. L’inspecteur Gonzague Gaveau est surnommé « Le Professeur » parce qu’il a fait Sorbonne et a écrit une thèse sur « Les Variations de la voyelle O dans les langues ougaro-caucasiennes ». Difficile d’en dire plus sur l’auteur d’autant que la plupart des épisodes ne sont pas signés. Il est intéressant de noter que les... [Lire la suite]

16 septembre 2018

Meurtre à Baumugnes

Les « Enquêtes du Professeur », c’est une série éditée dans la collection « L’indice » des éditions Populaires Monégasques dans les environs de 1946. La collection « L’indice » semble avoir regroupé également d’autres textes que ceux autour du Professeur. Les textes de la série semblent avoir tous été écrits pas René Byzance, même si la plupart son non signés, pseudonyme qui cacherait, selon certains, l’auteur Jean Buzançais dont, de toute façon, je ne sais rien. Gonzague Gaveau est un... [Lire la suite]
09 septembre 2018

La mère aux chats

9e et avant-dernier épisode de la série « Old Jeep et Marcassin » signée Marcel Priollet. Marcel Priollet, pilier de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle, qui, à travers différents genres, sous différents pseudonymes, a écrit un nombre incroyable de textes qui sont désormais tombés dans l’oubli, car, bien souvent, destinés à des collections fasciculaires (aventures, policières ou sentimentales). Pour sa participation purement policière, on retiendra deux séries : « Old... [Lire la suite]
02 septembre 2018

Douze... et un treizième

Marcel Priollet est un auteur majeur (c’est confirmé, il avait plus de vingt et un ans à l’époque) de la littérature populaire qu’il alimenta par une très nombreuse production de textes sentimentaux, d’aventures, policiers... sous de nombreux pseudonymes. Dans le genre policier, il proposa, entre autres, deux séries courtes (8 et 10 titres) via les éditions Tallandier : « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son clebs », la seconde succédant à la première. « Douze... et un... [Lire la suite]
29 juillet 2018

La maison des hommes sans mains

Poursuivons notre voyage dans la bibliographie de Marcel Priollet, auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle, avec sa participation à l’une des premières et des plus cultes collections policières, celle de « Mon Roman Policier », 1re série, des éditions Ferenczi. Marcel Priollet, si vous lisez mes chroniques, vous l’avez découvert, tout comme moi, par deux séries policières datant des années 1940 : « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur... [Lire la suite]
29 juillet 2018

Quand sonnera minuit...

Encore un petit voyage dans la bibliographie de Marcel Priollet, auteur culte de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle avec ce titre écrit, à l’origine, pour la collection « Mon Roman Policier », 1re série, des éditions Ferenczi. Marcel Priollet, est-il encore nécessaire de le préciser pour ceux qui lisent mes chroniques, est l’auteur des séries policières « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son clebs », écrites dans les années 1940. Mais... [Lire la suite]

29 juillet 2018

Par le trou d'une serrure

Marcel Priollet est un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle dont je vous ai déjà parlé à de multiples reprises pour ses séries policières « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son clebs ». Si vous avez lu ces chroniques, vous savez désormais tout le bien que je pense de l’auteur, de ces personnages et de son style. Oui, mais voilà. Les deux séries en question ont été écrites dans les années 1940. Le style et les sujets de ces séries étaient... [Lire la suite]
22 juillet 2018

L'anneau de verre

Fabrice Delphi est un journaliste écrivain décrié à son époque pour ses mœurs (il était homosexuel) ce qui lui valut de mourir dans l’oubli et dans un dénuement total.L’auteur s’est très peu essayé au genre policier, mais ses quelques tentatives font des lectures plutôt agréables comme nous l’avait déjà démontré le titre « L’Ombre Rousse ». L’ANNEAU DE VERRE : Le chimiste Stanislas Janzel est retrouvé sans vie, le soir, dans son laboratoire. Le médecin légiste conclut à une mort naturelle due à une... [Lire la suite]
15 juillet 2018

L'heure des fous

Nicolas Lebel fait partie de ces rencontres littéraires qui mettent heureusement à mal mon pessimisme quant aux auteurs de romans policiers à succès actuels. Je ne connais pas l’auteur en personne et, à vrai dire, je ne sais rien de lui si ce n’est qu’il a été linguiste, et pour dire encore plus vrai, je me moque totalement de sa biographie, tout comme je me moque également de celles de ses confrères d’aujourd’hui et d’hier. « Ce que je regarde en premier chez un homme, c’est sa femme », disait Catherine Lara... [Lire la suite]
01 juillet 2018

L'escalier de feu

H.-J. Magog est un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle. Je ne m’étalerais pas sur l’auteur, sa vie, son œuvre, je l’ai déjà fait concisément sur d’autres chroniques sur certains de ses romans et je m’intéresse plus aux textes qu’aux vies des auteurs. « L’escalier de feu » est un court roman (20 000 mots) mettant en scène le personnage du détective Paddy Wellgone déjà rencontré dans « Le testament du fantôme », « Le masque aux lunettes »... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,