12 mai 2019

La bague au doigt

Il est inutile, je pense, de revenir sur la personnalité de Marcel Priollet, auteur majeur de la littérature populaire fasciculaire dont je vous ai déjà parlé à de multiples reprises pour ses nombreux ouvrages que j’ai dévorés. Je n’ai cessé de vous clamer tout le bien que je pensais de l’auteur pour ses deux séries policières « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son clebs », et pour ses autres courts romans publiés sous divers pseudonymes (R.M. de Nizerolles, Marcel-René Noll, René... [Lire la suite]

05 mai 2019

Le cadavre sentait trop bon

René Byzance est un auteur de la littérature populaire dont on ne sait pas grand-chose si ce n’est que son nom ou un autre de ses pseudonymes est probablement Jean Buzançais. « Les enquêtes du Professeur » est une série de 15 épisodes initialement éditée en 1946 par les Éditions Populaires Monégasques au sein de la collection « L’Indice ». Elle est composée de fascicules 16 pages, simple colonne contenant environ 9 à 10 000 mots chacun.   LE CADAVRE SENTAIT TROP BON   ... [Lire la suite]
05 mai 2019

Les treize perles roses

Marcel Priollet est l’un des principaux pourvoyeurs de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle qu’il alimenta, notamment à travers de nombreuses collections fasciculaires, de ses textes sentimentaux, d’aventures, policiers ou science-fiction... Son œuvre débute en 1910 pour s’achever à la fin des années 1950. Entre-temps, il eut une immense production sous divers pseudonymes (Henry de Trémières, René Valbreuse, M.R. Noll, R.M. de Nizerolles) ou sous son propre nom. Il fut publié dans... [Lire la suite]
14 avril 2019

L'alibi

Alfred Mortier est un écrivain et journaliste né à Baden-Baden en 1865, naturalisé français en 1900 et mort à Paris en 1937. Il fut élevé à la distinction de Chevalier de la Légion d’Honneur en 1930 et je vais m’arrêter là sur sa biographie, car je n’en sais pas beaucoup plus et, comme toujours, je ne m’intéresse pas à la vie des artistes, seulement à leur œuvre. Question œuvres, Alfred Mortier est principalement connu pour des œuvres poétiques et théâtrales. Pourtant, en 1937, probablement juste avant sa mort, sort un... [Lire la suite]
10 mars 2019

L'enlèvement d'une vierge

La série fasciculaire « Marc Jordan », le plus grand détective français, est une série charnière dans le monde de la littérature populaire française. Charnière à plusieurs titres, d’ailleurs. Tout d’abord parce qu’elle est l’une des premières séries fasciculaires policières d’origine française (si ce n’est la première), suite au succès de la série « Nick Carter », importée des É.-U. en France par les éditions allemandes Eichler. Ensuite, et surtout, parce que c’est par cette série que les éditions... [Lire la suite]
10 mars 2019

Le mystère de la Maison Porquin

  La littérature populaire belge est assez boudée, voire très méconnue des lecteurs francophones en général et des lecteurs français en particulier, tant la littérature populaire française a vampirisé celle de ses voisins du plat pays, mais aussi de par la volonté des auteurs belges de vouloir incorporer les diverses collections des éditeurs français pour une question de prestige, de visibilité ou d’argent, ou des trois en même temps. C’est ainsi que si tout le monde connaît Georges Simenon peu sont capables de citer... [Lire la suite]

10 mars 2019

La tête coupée

Marc Jordan est un personnage charnière de la littérature populaire française pour plusieurs raisons. Premièrement, parce qu’il s’agit d’une des toutes premières séries policières fasciculaires françaises qui fait suite au succès de la série « Nick Carter », importée des États-Unis. Deuxièmement, parce qu’il s’agit de la toute première collection policière éditée par la future cultissime maison d’édition Ferenczi (la maison d’édition qui œuvra le plus dans la littérature populaire policière française en alimentant... [Lire la suite]
24 février 2019

L'homme au trench-coat

Poursuivons les aventures de Jean Tixier, le « Petit Détective » de 15 ans et de son mentor, le célèbre détective Gaston Cervier, tous deux nés de la plume du cultissime Arnould Galopin, culte, car auteur d’une production impressionnante qui abreuva la littérature populaire du début du XXe siècle. Pour en savoir plus sur l’auteur, je vous conseille de consulter les sites qui lui sont consacrés ou bien de lire mes autres chroniques à propos de ses textes. « Le petit détective » est à... [Lire la suite]
17 février 2019

Le rabatteur du rond-point - Qui a téléphoné ?

Ce double titre de la collection « Bi-Polar » nous permet de redécouvrir la plume de Marcel Priollet, un des piliers de la littérature populaire française de la moitié du XXe siècle. Si l’on a déjà pu apprécier les talents de l’auteur au sein d’un univers policier, notamment à travers ses deux séries « Monseigneur et son clebs » ou « Old Jeep et Marcassin », il a également écrit de nombreux romans très courts sans personnage récurrent. On ne reviendra pas sur le talent et l’importance de... [Lire la suite]
10 février 2019

Le revenant d'Aix

19e épisode de la série « Marius Pégomas » de l’énigmatique Pierre Yrondy. Pour remettre les choses dans leur contexte, « Marius Pégomas » est une série policière humoristique fasciculaire de 32 pages doubles colonnes (environ 13 000 mots par épisode), publiée en 1936 par les éditions Baudinière. LE REVENANT D’AIX Madame Michèle de Villardonnet est trouvée dans la rue, hagarde et délirante, par l’inspecteur Loutil. Quand le policier la raccompagne chez elle, il découvre,... [Lire la suite]