23 août 2020

Tancrède se marie

Ultime aventure de Tancrède que ce « Tancrède se marie » ! Tancrède Ardant est un personnage d'aventurier, voleur, justicier, né de la plume du mystèrieux Frédéric Sipline. Ses aventures, au nombre de 5, furent publiées en 1944 au sein de la « Collection Rouge » des éditions Janicot sous la forme de fascicules de 32 pages double colonne contenant des récits allant 12 000 à 15 500 mots. Si à l'origine de la série, Tancrède Ardant était largement inspiré du personnage d'Arsène Lupin, au court des épisodes, celui-ci devint plus... [Lire la suite]

23 août 2020

Tancrède chez Skanderbeg

« Tancrède chez Skanderbeg » est une aventure de Tancrède Ardant (la 4e), le gentleman cambrioleur, aventurier et justicier né de la plume de Frédéric Sipline. À l’origine, ces aventures, qui sont au nombre de 5, ont été publiées sous la forme de fascicules de 32 pages double colonne contenant des récits entre 12 et 16 000 mots, au sein de la collection « Collection Rouge » des éditions Janicot en 1944. Frédéric Sipline est probablement un pseudonyme, car on ne trouve pas trace, il me... [Lire la suite]
16 août 2020

Un Globule dans la Tamise

« Un Globule dans la Tamise » est un roman de Jean-Alex Varoux, alias Alex Varoux, pseudonymes de Varoujan Alexanian, un écrivain et scénariste français d’origine turque. Ce roman a été publié dans la mythique collection « Série Noire » des éditions Gallimard en 1974 et met en scène le duo de policier Bruno Zambini et Lucien Lütiger, alias Globule et Lou, que les lecteurs ont pu découvrir dans « La bête de Troufignac » la même année dans la même collection. On retrouve ces deux... [Lire la suite]
16 août 2020

Aveux spontanés

7e et avant-dernier épisode de la série « Les enquêtes de l’inspecteur Barre ». La série est parue initialement à partir de 1945 sous la forme de 8 fascicules de 16 pages contenant des récits entre 6 500 et 8 500 mots au sein d’une collection plus généraliste, « La Clé de l’Énigme » des Éditions Populaires Monégasques. Certains titres de la série sont signés Michel Cory (les autres ne sont pas signés), un probable pseudonyme de l’auteur Maurice Coriem. L’inspecteur... [Lire la suite]
16 août 2020

L'éventreur

« L’éventreur » est la 6e enquête (sur 8) de l’inspecteur Paul Barre, une série développée par Michel Cory (un probable alias de l’auteur Maurice Coriem) en 1945 et 1946 aux Éditions Populaires Monégasques. La série a été publiée sous la forme de fascicules de 16 pages contenant des récits indépendants de 6 000 à 7 000 mots qui ont été intégrés à une collection plus généraliste : « La Clé de l’Énigme ». Elle conte les enquêtes de Paul Barre, un homme riche et... [Lire la suite]
09 août 2020

La passagère de la « Navarre »

Un type, au demeurant épatant, avait l’habitude de dire : « On rencontre un texte, un auteur, comme on rencontre une personne ». Il n’avait pas tort. Parfois, les rencontres littéraires sont souvent régies par les mêmes règles qu’une rencontre physique avec un ou une inconnue. Des fois, au premier coup d’œil, on éprouve de la sympathique pour l’autre et l’on sent que cette rencontre peut aboutir sur une belle amitié ou un bel amour. D’autres fois, dès les premiers instants, on sent une barrière s’élever, un froid... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

09 août 2020

On a volé le secret de l'avion atomique

« On a volé le secret de l’avion atomique » est la 5e aventure de l’inspecteur Paul Barre. Ces aventures, au nombre de 8, se présentaient, en 1945 et 1946, sous la forme de fascicules de 16 pages contenant des récits d’un peu plus de 6 000 mots chacun, et publiés aux Éditions Populaires Monégasques. Une partie des textes est signée Michel Cory, probablement un pseudonyme de l’auteur Maurice Coriem, tandis que le reste n’est pas signé. L’inspecteur Paul Barre est un homme riche et... [Lire la suite]
09 août 2020

Un crime impossible

« Les enquêtes de l’inspecteur Barre » est une petite série de 8 fascicules de 16 pages (à peine plus de 6 000 mots par épisode) intégrée à partir de 1945 à la collection « La Clé de l’Énigme » des Éditions Populaires Monégasques. Une partie des épisodes n’est pas signée, l’autre est signée Michel Cory, un probable pseudonyme de l’auteur Maurice Coriem. L’inspecteur Paul Barre est un jeune homme de la haute bourgeoisie, riche et bien élevé qui est devenu inspecteur par... [Lire la suite]
26 juillet 2020

Une tragique partie d'écarté

Marc Jordan (pas le chanteur à minettes) est un personnage littéraire créé en 1907 pour profiter du succès des traductions en Europe et en France des aventures du détective américain Nick Carter qui vivait déjà de beaux jours dans son pays depuis des années. S’il n’est pas forcément le premier détective sériel français et encore moins le seul, il a l’avantage d’être le premier à copier son homologue américain autant dans le fond, le genre que la forme : des fascicules de 32 pages double-colonne à couvertures... [Lire la suite]
26 juillet 2020

Une énigme judiciaire

« Une énigme judiciaire » est le 19e épisode de la série « Marc Jordan », série de 62 fascicules de 32 pages, double colonne, parue en 1907 aux éditions Ferenczi. Il est à noter que l’auteur de cette série demeure inconnu (elle n’est pas signée) ; elle a été créée pour surfer sur le succès de la série venant d’Amérique, « Nick Carter » et qu’elle est l’occasion de la première incursion des éditions Ferenczi dans le genre policier et dans le monde du fascicule. Marc Jordan est... [Lire la suite]