29 septembre 2019

Les aventures d'un pendu

« Les aventures d’un pendu » est un épisode de la série Nick Carter, dont la première édition française, par les éditions Eichler, doit dater de 1908 (n° 25 de la collection) alors que l’édition originale américaine, dans la collection « New Nick Carter Weekly », sous le titre « Zanoni, the woman Wizard or the Ward of Doctor Quartz », n° 416, date du 17 décembre 1904. Si vous ne le savez pas encore, Nick Carter est un personnage littéraire créé par John R. Coryel en 1886. Détective... [Lire la suite]

01 septembre 2019

Le chien jaune

Je suis un passionné de littérature populaire policière de la première moitié du XXe siècle. Je dévore à longueur d’année des textes policiers anciens avec un plaisir sans cesse renouvelé. Si je me délecte de la plume de nombreux auteurs qui sont tombés depuis dans l’anonymat et dont je tente de les extirper avec mes maigres moyens, il m’arrive aussi de me pencher de temps en temps sur la production d’auteurs de la littérature populaire policière qui sont non seulement encore connus à l’heure actuelle, mais qui sont désormais... [Lire la suite]
24 mars 2019

Au balcon d'Hiroshima

Jean Amila alias Jean Meckert, est un écrivain français né en 1910, mort en 1985, qui a oeuvré dans la littérature populaire de la plus brillante des manières ainsi que la plus obscure. Sous son nom ou ses pseudonymes John et Jean Amila, il a publié de nombreux romans plébiscités par le public et par ses pairs. Débutant chez Gallimard en 1941 avec un roman, « Les coups » écrit en 1936, et publié sous son nom, c'est en 1950 qu'il intègre la célèbre collection « Série Noire » du même éditeur sous le pseudonyme John Amila, qui... [Lire la suite]
29 avril 2018

Lettre à mes tueurs

René Frégni est un auteur de 70 ans qui a eu une vie bien remplie. Marseillais de naissance, il passe toute sa jeunesse dans un quartier populaire de Marseille. Il quitte l’école et part voyager à travers le monde et revient trop tard pour effectuer son service militaire. Considéré déserteur, il passera 6 mois dans une prison militaire. Plus tard, il quittera son poste d’infirmier en hôpital psychiatrique pour écrire des romans. Depuis, il anime régulièrement des ateliers d’écriture en prison. Cette courte... [Lire la suite]
19 juin 2016

Surtensions

Olivier Norek ! Ceux et celles qui suivent mes chroniques littéraires sur ce site, c'est-à-dire une personne, connaissent forcément cet auteur. Effectivement, j'ai fait une critique dithyrambique de son premier ouvrage, « Code 93 », une critique très positive de son second roman, « Territoires » et je l'avais même remercié d'avoir cité, dans les remerciements de cet ouvrage, mon blogue. En retour, je l'avais remercié dans mon dernier roman, qu'il n'aura probablement pas lu. C'est dire si j'étais très... [Lire la suite]