10 janvier 2021

L'affaire des colonels

Il est assez rare que je m’attarde sur les romans autoédités. Non pas que je méprise ou dédaigne l’autoédition, mais juste parce que, ayant conscience que je n’aurais pas assez d’une seule vie pour découvrir tous les auteurs de langue française de récits policiers (la niche littéraire à laquelle j’ai décidé de me consacrer depuis quelques années), j’évite de trop m’éparpiller. Et comme il est déjà difficile de trouver des ouvrages de qualité quand ils sont passés par les mains d’éditeurs qui, a minima, participent à l’écrémage du... [Lire la suite]