02 juin 2019

Le mystère de l'abri

René Byzance est un mystérieux auteur de la littérature populaire qui écrivit principalement de courts récits policiers dont la série « Les enquêtes du Professeur » qui compte 15 épisodes façonnés en fascicules 16 pages très denses (vers 9 000 mots) et qui furent publiés au sein de la collection « L’Indice » des Éditions Populaires Monégasques en 1946-1947. La série met en scène l’inspecteur Gonzague Gaveau, surnommé Le Professeur parce qu’il a fait Sorbonne et qu’il écrit, depuis dix... [Lire la suite]

05 mai 2019

Le cadavre sentait trop bon

René Byzance est un auteur de la littérature populaire dont on ne sait pas grand-chose si ce n’est que son nom ou un autre de ses pseudonymes est probablement Jean Buzançais. « Les enquêtes du Professeur » est une série de 15 épisodes initialement éditée en 1946 par les Éditions Populaires Monégasques au sein de la collection « L’Indice ». Elle est composée de fascicules 16 pages, simple colonne contenant environ 9 à 10 000 mots chacun.   LE CADAVRE SENTAIT TROP BON   ... [Lire la suite]
05 mai 2019

Le Négus a disparu

« Le Négus a disparu » est le 12e épisode de la série « Les enquêtes du Professeur » publié en 1946-47 au sein de la « Collection l’Indice » des Éditions Populaires Monégasques. La série est formatée en fascicules 16 pages à l’écriture dense correspondant à des textes allant de 8 à 11 000 mots. L’auteur de certains textes est René Byzance et si la plupart des titres ne sont pas signés, on ne doute pas que l’auteur en soit le même. La série comprend 15 épisodes que je lis... [Lire la suite]
03 février 2019

Meurtres sur la colline - L'assassinat de la Colombe

René Byzance est un auteur énigmatique de la littérature populaire dont je vous ai déjà parlé pour sa fameuse série « Les enquêtes du Professeur » publiée au milieu des années 1940 au sein de la collection « L’Indice » des éditions Populaires Monégasques. Il ouvre la toute nouvelle collection « Bi-Polar » de OXYMORON Éditions, une collection entièrement numérique regroupant deux histoires policières d’un même auteur au sein d’un même ouvrage. Le premier texte, « Meurtres sur la... [Lire la suite]
09 décembre 2018

Je l'ai assassinée !

Poursuivons notre découverte des « Enquêtes du Professeur », une série initialement éditée en 1946 dans la collection « L’Indice » des éditions Populaires Monégasques par le 10e épisode : « Je l’ai assassinée ». Rappelons tout de même que la plupart des textes de la série qui en compte 15 ne sont pas signés et que ceux qui le sont portent la signature de René Byzance derrière lequel se cacherait Jean Buzançais, un auteur dont on ne sait pas grand-chose. Que le personnage principal... [Lire la suite]
09 décembre 2018

L'assassinat de la mère Cibiche

9e épisode de la série « Les enquêtes du Professeur » initialement éditée au sein de la collection « L’Indice » des éditions Monégasques. L’épisode n’est pas signé, mais l’on peut penser que l’auteur en est le même que celui du titre « Meurtre à Baumugnes » et, probablement, René Byzance qui signe quelques-uns des titres de la série. Gonzague Gaveau, policier de profession, est surnommé « Le Professeur » de par son intelligence et le fait qu’il ait fait la Sorbonne. ... [Lire la suite]
02 décembre 2018

Crime de Première Classe

Poursuivons les « Enquêtes du Professeur » initialement éditées dans la collection « L’Indice » des éditions populaires Monégasques courant 1946 par ce cinquième épisode : « Crime de Première Classe ». Le « Professeur » est le surnom donné à l’inspecteur Gonzague Gaveau, un policier dont il est difficile de connaître l’affectation au fil des épisodes. Peut-être est-il un ancêtre du Capitaine Marleau (l’héroïne de la série télévisée réalisée par Josée Dayan et dont... [Lire la suite]
16 septembre 2018

La pendue du Pré-Catelan

4e épisode des « Enquêtes du Professeur », signé René Byzance, initialement édité dans la collection « L’Indice » aux éditions Populaires Monégasques. L’inspecteur Gonzague Gaveau est surnommé « Le Professeur » parce qu’il a fait Sorbonne et a écrit une thèse sur « Les Variations de la voyelle O dans les langues ougaro-caucasiennes ». Difficile d’en dire plus sur l’auteur d’autant que la plupart des épisodes ne sont pas signés. Il est intéressant de noter que les... [Lire la suite]