26 avril 2020

le meurtre du quartier chinois

Bill Disley est un reporter-détective né sous la plume de l'énigmatique J.A. Flanigham. De l'auteur, on ne sait rien, tout juste a-t-on identifié un autre pseudonyme, Raymond Gauthier. Le pseudonyme de J.A. Flanigham a été principalement utilisé pour signer les diverses aventures de Bill Disley, quelques épisodes d'un couple d'aventuriers (« Dick et Betty ») et quelques romans policiers noirs. Bill Disley a vécu de nombreuses enquêtes, tout d'abord sous la forme de fascicules de 16 pages à partir de 1946 au sein de la collection... [Lire la suite]

26 avril 2020

Lord Darnell est mort à l'aube

La littérature populaire fasciculaire policière est un monde un peu opaque où, tout comme dans une affaire criminelle, il est parfois difficile d’identifier l’auteur, mais également de lister les méfaits de celui-ci. C’est un peu le cas pour le titre qui m’intéresse aujourd’hui : « Lord Darnell est mort à l’aube ». Publié à l’origine en fin 1946 dans la collection « Murmures d’amour » des éditions du Moulin Vert, sous la forme d’un fascicule de 16 pages, double colonne, contenant un récit d’un... [Lire la suite]
29 mars 2020

Un corps dans la Tamise

  Bill Disley, si vous ne le connaissez pas encore, est le héros d’une série de fascicules policiers de 16 à 128 pages, parus à partir de 1945, tout d’abord mélangés dans des collections plus généralistes (« Murmure d’amour » des Éditions du Moulin Vert puis réédités à partir de 1949 au sein de la collection « Police-Roman » des Éditions Lutèce, en ce qui concerne les fascicules 16 et 32 pages) avant que les mêmes Éditions Lutèce n’offre, au début des années 1950 une collection... [Lire la suite]
29 mars 2020

Meurtre à Carmen Street

Décidément, je ne cesserai de m’émerveiller des sensations diverses que peuvent me procurer les récits de la littérature policière. Car, il faut bien l’avouer, il n’y a pas que les intrigues qui recèlent des mystères, les auteurs, mais également le comportement des lecteurs sont empreints de curiosités et de ténèbres. Le meilleur exemple, en ce qui me concerne, pour démontrer mon assertion, est la série des « Bill Disley » une (deux, en fait... même plus, avec les rééditions) de fascicules de 16 ou 32 ou 48 ou... [Lire la suite]
30 juin 2019

Le complot diabolique

« Le complot diabolique » est ce que l’on pourrait annoncer comme le 15e épisode des aventures de Bill Disley, le journaliste détective né de la plume de l’énigmatique auteur de littérature populaire J.A. Flanigham. Je dis, « pourrait annoncer », car les premières aventures de Bill Disley, du moins celles publiées en fascicules 16 pages aux Éditions Moulin Vert à partir de 1946 et rééditées en fascicules 32 pages dans la collection « Police Roman » des Éditions Lutèce à partir de... [Lire la suite]
23 juin 2019

5 ombres dans la nuit

« 5 ombres dans la nuit » est un épisode des aventures de Bill Disley, le reporter-détective anglais né de la plume de l’énigmatique J.A. Flanigham... Ceux et celles qui lisent régulièrement mes chroniques des livres que je dévore, ne sont pas sans savoir que je suis absolument fan de la plume de J.A. Flanigham, bien que je ne sache toujours pas qui se cache derrière ce pseudonyme (qui le sait, d’ailleurs ?). Certes, les plus passionnés de littérature populaire vous diront que derrière J.A. Flanigham se cache... [Lire la suite]

09 juin 2019

La vengeance d'Harry-le-Tendre

« La vengeance d’Harry-le-Tendre » est un épisode de la série « Bill Disley » signée de la plume de l’énigmatique auteur J.A. Flanigham. De l’auteur, on ne sait pas grand-chose si ce n’est que derrière ce nom aux consonances anglo-saxonnes se cache un écrivain français qui a pour autre pseudonyme Raymond Gauthier, que celui-ci a œuvré dans la littérature populaire entre 1946 et 1959, qu’il a principalement écrit pour le genre policier, qu’il était influencé par le roman noir à l’américaine et qu’en... [Lire la suite]
02 juin 2019

La mort frappe au 3e rappel

Depuis le temps que je vous en parle, il me semble inutile de vous présenter, désormais, J.A. Flanigham, l'excellent auteur de littérature populaire qui sévit entre 1945 et 1959. D'ailleurs, le voudrais-je que j'en serai totalement incapable puisque l'on ne sait toujours pas qui se cachait derrière ce pseudonyme. La seule chose que nous a laissé l'écrivain est un grand nombres de textes policiers très inspirés du roman noir à l'américaine, disséminés dans diverses collections chez plusieurs éditeurs et faisant vivre, parfois,... [Lire la suite]
02 juin 2019

Le mort sonne à 21 heures

« Le mort sonne à 21 heures » est un épisode de la série « Bill Disley, reporter-détective » signé par l’énigmatique J.A. Flanigham, un auteur de la littérature populaire policière fasciculaire qui sévit entre 1946 et 1959. On ne sait toujours rien sur cet écrivain si ce n’est qu’il avait probablement pour autre pseudonyme Raymond Gauthier et qu’il était doué d’une belle plume, d’une rare maîtrise du format court aidé en cela par une exceptionnelle aisance dans l’utilisation des incises et... [Lire la suite]
05 mai 2019

L'enlèvement de Margaret Wilson

Bill Disley est un reporter-détective né de la plume de l’énigmatique J.A. Flanigham ayant œuvré dans les années 40 au sein de collections éponymes. Le format de ses aventures était variable : 32/48/128 pages. Depuis peu, OXYMORON Éditions réédite ces aventures au format numérique, se concentrant, dans un premier temps, sur les formats d’origine 32/48 pages ce qui donne un texte avoisinant entre 10 000 et 13 000 mots. Bill Disley travaille au « Star Express », un journal londonien où il... [Lire la suite]