17 août 2022

Détective par intérim

Chacun ses tares, chacun ses malédictions ! Moi, je suis un rigolo ! Que voulez-vous, cet adjectif sonne plutôt sympathiquement aux oreilles du quidam, mais dans la vie de tous les jours, voilà un état de fait difficile à assumer. Si difficile que cela ? Non, pas vraiment, mais en tous cas, un trait de caractère qui pose des soucis… surtout lorsque l’on veut être sérieux. Sérieux, je ne le suis. Jamais, en aucun cas, dans aucune circonstance, ou presque. J’aime la gaudriole, l’humour, la plaisanterie, la... [Lire la suite]

07 août 2022

Ciné-Roman Montmartrois

En l’an de grâce 1946, en le jour 7e du mois de mai, naquit un drôle de journal ou un journal drôle, à la fois magazine papier et radiophonique, mené par les baguettes de quelques noms issus du milieu du journalisme, de la littérature, de la chanson de la télévision ou de la radio dont les plus connus sont Raymond Souplex, Jean Rigaux, Fernand Trignol… 27 numéros hebdomadaires au moins (au plus ?) dans lesquels les lecteurs retrouvaient tout un tas de chroniques télés, radios, littéraires, nouvelles, et... [Lire la suite]
31 juillet 2022

C'est moi l'assassin

Je poursuis ma découverte de l’œuvre policière de l’écrivain Yann Le Cœur, œuvre concise (6 romans), mais passionnante, avec son 4e roman : « C’est moi l’assassin »… Yann Le Cœur est le pseudonyme de l’écrivain Jean-Marie Le Lec (1902-1951), décédé prématurément alors qu’il était promis à un bel avenir. Yann Le Cœur fut influencé par les auteurs Stanislas-André Steeman, Pierre Véry et bien d’autres qu’il n’hésite pas à citer dans ses ouvrages. Mais, ce qui influença avant tout sa plume était sa... [Lire la suite]
31 juillet 2022

Une femme de trop

Parfois, souvent, la lecture d’une 4e de couverture vous donne envie de lire un roman. D’autres fois, il est préférable de ne pas s’y référer. C’est heureusement ce que je fis avec « Une femme de trop » de Louis C. Thomas. Pourquoi ? Tout simplement parce que : Louis C. Thomas (1921-2003)… Oui, ce nom n’évoque probablement rien à la plupart d’entre vous. Pour d’autres, il remet peut-être en mémoire certains épisodes de la très ancienne et mythique série « Les cinq dernières minutes » dans laquelle... [Lire la suite]
10 avril 2022

L'assassin joue et perd

René Jadfard (1889 - 1947) est principalement réputé pour ses faits de guerre, lors de la première, mais surtout la Seconde Guerre mondiale et, aussi, pour avoir été, brièvement, député de la Guyane avant qu’un accident d’hydravion ne mette fin à la fois à sa carrière politique et à sa vie. Mais si l’on évoque les noms de Marie-Madeleine Allemand ou George Madal, deux pseudonymes de René Jadfard, le lecteur féru de la mythique collection « Le Masque » pensera immédiatement à quelques romans policiers y... [Lire la suite]
29 septembre 2021

Phase 5 - Conclusions

Il est enfin temps de mettre un terme à cette expérience de recherche d’un éditeur un an après l’avoir lancée. Alors, si vous n’avez pas suivi le projet depuis son début, je vais vous faire un court résumé. Ayant l’habitude d’éditer moi-même mes romans depuis plus de dix ans parce que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, parce que j’aime beaucoup ce que j’écris et que cela m’évitait de vaines recherches, j’ai décidé, pour une fois, de retenter l’expérience de la quête d’un éditeur, acte que je n’avais plus expérimenté... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

28 février 2021

Le nez de Siméon

Il est assez rare, quand je lis un livre, que je connaisse plus l’auteur par sa voix et son visage que par ses talents de romancier. Ce ne fut le cas, si je ne me trompe, qu’une fois, en dégustant « Des femmes qui tombent » de Pierre Desproges. Voilà que je réitère l’expérience avec « Le nez de Siméon » de Roger Couderc. Roger Couderc, les personnes de moins de 50 ans ne doivent pas connaître et si, n’ayant pas encore atteint la limite fatidique, ce journaliste sportif évoque en moi des... [Lire la suite]
25 novembre 2020

Phase 4 - Premières réponses

  Dans la précédente phase, je vous disais avoir établi une liste de 16 éditeurs à qui je comptais envoyer le manuscrit de mon dernier roman. Cependant, au moment de contacter ces 16 éditeurs, j’ai décidé de faire un nouvel écrémage pour diverses raisons. Effectivement, dans cette liste, après réflexions et quelques recherches, certains éditeurs ne me semblaient pas intéressants. Soit parce que je constatais que, finalement, leur catalogue ne me convainquait pas, soit, pour un cas particulier, je n’avais pas... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 septembre 2020

Phase 2 - L'écriture !

Écrire un roman, ce n'est pas bien compliqué ! Écrire un bon roman, voilà qui est chose moins aisée ! Pas facile car, qu'est-ce qu'un bon roman ? Personnellement, je ne sais pas ce qu'est un bon roman. Je sais ce qui peut me plaire, dans un roman, ou ce qui peut me rebuter. Je sais si un roman m'a plu ou bien déplu. Mais je ne saurais jamais ce qu'est un bon roman pour la simple raison que tout le monde ne recherche pas la même chose et n'apprécie pas la même chose. Alors, on pourrait dire qu'un roman qui plaît à la majorité est... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
03 septembre 2020

Phase 1 - l'idée !!!

Je ne sais pas vous, mais moi, généralement, à peu près tous les 20 ans, je propose un roman à toute une liste d’éditeurs afin de voir s’il peut convenir à l’un ou à l’autre... Non, pour être plus sérieux, voilà déjà quelques années que, sur ce blogue, je parle de temps en temps des éditeurs, des auteurs, et que je tente de répondre aux questions, la plupart du temps, d’auteurs, à propos de différents éditeurs. Oui, mais voilà, je suis à la fois auteur et éditeur et si j’ai pris le parti, depuis dix ans, de m’éditer, pour des... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,