20 novembre 2022

Le Bon Dieu s'en fout

Je pense que trop de lecteurs (dont je faisais récemment encore partie) sous-estiment bien trop fortement le talent d’André Helena (1919-1972) enfin, du moins ceux qui connaissent cet auteur. Il faut dire que j’avais découvert cet auteur à travers ses petites séries policières sous pseudonymes et que je n’avais pourtant pas été charmé par la plume proposée. Sont-ce les contraintes du format court et celles inhérentes à des publications rapides nécessitant d’écrire beaucoup et vite ? Toujours est-il qu’il me semble bien... [Lire la suite]

14 août 2022

Plus rien à perdre

J.-A. Flanigham est un auteur qui me tient tout particulièrement à cœur, car j’ai apprécié tous les titres que j’ai lus et j’en ai lu déjà un certain nombre. Pourtant, je ne sais rien de J.-A. Flanigham, rien, car il s’agit là d’un pseudonyme de la littérature populaire fasciculaire des années 1950 et que personne, aujourd’hui, ne sait quel était l’écrivain qui se cachait derrière ce paravent. Certains avancent qu’il s’agissait d’un pseudonyme commun à plusieurs auteurs, mais j’ai bien du mal à croire à cette... [Lire la suite]
14 août 2022

Les jeux sont faits

J.-A. Flanigham est un auteur que j’adore tout particulièrement sans savoir pour autant qui il est. Effectivement, le pseudonyme de J.-A. Flanigham apparaît en 1945 dans les collections policières des éditions du Moulin Vert, notamment à travers les récits sur les aventures du journaliste Bill Disley. Après plus d’une vingtaine de fascicules de 32 pages (ou 16 pages, double colonne, selon), ce personnage se verra consacrer deux collections de fascicules plus consistants « Les aventures de... [Lire la suite]
07 août 2022

On n'y échappe pas

Je ne connais de Boris Vian que son double maléfique : Vernon Sullivan, le pseudonyme sous lequel il signa quelques romans noirs subversifs tels « J’irai cracher sur vos tombes » ou « Et on tuera tous les affreux »… Et le moins que je puisse dire, c’est que je n’ai pas du tout apprécié cette facette de l’auteur bien que je sois un inconditionnel des romans policiers sous toutes leurs formes, même sous celle du roman noir à l’américaine des années 40-50… Aussi, il pourrait être étonnant que... [Lire la suite]
25 octobre 2020

Salut Dolegan !

  « Salut Dolegan ! » est probablement le premier épisode de la série « Lew Dolegan » de Louis de la Hattais. Je dis « probablement », car j’ai appris à me méfier des certitudes en matière de littérature populaire et si ce titre fut estampillé « 1 » dans parution en 1959 dans la collection « Allo Police » des Éditions S.E.G., avec le jeu des rééditions, des rebrochages et des recueils, je manie cette information avec prudence d’autant que la collection « Allo Police » s’avère être un beau bordel à cerner. Car la collection «... [Lire la suite]
09 juin 2019

Sanglantes énigmes...

Il serait inconvenant de répéter que je suis passionné par la plume de l’énigmatique écrivain J.A. Flanigham, tant je l’ai déjà clamé sur les différentes chroniques des textes que j’ai lus de l’auteur. J.A. Flanigham est un auteur français, cela ne fait aucun doute, mais on ne sait toujours pas qui se cachait réellement derrière ce pseudo qui œuvra entre 1946 et 1959, dans la littérature populaire policière et fasciculaire. Les rares informations émergeant font état d’un certain Raymond Gauthier, tout aussi énigmatique et... [Lire la suite]
26 novembre 2017

Alerte à Manhattan

Van Montfort est un auteur belge né en 1912. Tout d’abord architecte (il est à l’origine, en 1936, de la résidence Sandringham de la ville d’Ixelles en Belgique), Mario, de son prénom, se lance par la suite dans l’écriture de romans policiers. Il participera à la collection « Le Jury », dirigée par Stanislas-André Steeman, et signera, entre autres, le troisième numéro de la 1ère série : « Alerte à Manhattan ». Dans le prologue, Steeman, lui-même, nous explique que la volonté de Van Monfort était... [Lire la suite]
20 décembre 2015

MOLOCH

Thierry Jonquet est un auteur de romans policiers à suivre même s'il n'a plus écrit grand-chose depuis 2009, la date de son décès... mort beaucoup trop jeune. Moloch, c'est un Dieu des Ammonites qui recevait en sacrifice le premier-né des couples. Moloch, c'est aussi le roman polémique de Thierry Jonquet que l'on a accusé d'avoir rompu le secret de l'instruction d'une affaire non jugée (la principale suspecte s'étant suicidée) en ne changeant que les noms et en pointant un coupable. Moloch, c'est aussi le roman qui me fit entrer... [Lire la suite]