23 janvier 2022

L'homme suspect

  Ce qu’il y a de bien, quand on fait une chronique sur un roman de Georges Simenon, Frédéric Dard ou Léo Malet, c’est qu’il n’y a pas besoin de présenter l’auteur, tout le monde le connaît, même ceux qui n’ont jamais lu un seul de ses textes. Mais, quand, comme moi, on se plonge dans des récits de la même époque (ou presque), mais d’auteurs bien moins réputés, alors que tout autant (voire plus) prolifiques et lus, au moment de leurs publications, que les écrivains suscités, il est à chaque fois nécessaire... [Lire la suite]