09 août 2020

Le secret de Pen-Houarn

« Le secret de Pen-Houarn » est un court roman de Maxime Audouin... Maxime Audouin, ce nom ne vous dit sûrement pas grand-chose (sauf si vous lisez régulièrement mes chroniques) fût, il y a plus d’un siècle, un écrivain renommé (surtout en Vendée). De son vrai nom Eugène Delacroix, il prit le nom de sa mère (Audouin) comme pseudonyme quand il se lança dans le journalisme et l’écriture après un début de carrière en tant qu’enseignant puis Principal de collège. Ayant toujours vécu en Vendée, la plupart de... [Lire la suite]

09 août 2020

La passagère de la « Navarre »

Un type, au demeurant épatant, avait l’habitude de dire : « On rencontre un texte, un auteur, comme on rencontre une personne ». Il n’avait pas tort. Parfois, les rencontres littéraires sont souvent régies par les mêmes règles qu’une rencontre physique avec un ou une inconnue. Des fois, au premier coup d’œil, on éprouve de la sympathique pour l’autre et l’on sent que cette rencontre peut aboutir sur une belle amitié ou un bel amour. D’autres fois, dès les premiers instants, on sent une barrière s’élever, un froid... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
12 juillet 2020

Le secret du molosse

Marcel Priollet fut l’un des piliers de la littérature populaire fasciculaire pendant près de 50 ans à partir de 1910. Sa production fut immense, et s’exerça dans différents genres littéraires, mais avec une prédilection pour le policier, l’aventure et les romans sentimentaux. À lui seul, sous son nom ou sous divers pseudonymes (Henry de Trémières, Marcelle Renée Noll, R.M. de Nizerolles, René Valbreuse... auxquels on peut probablement rajouter Gérard Dartis et Géo Max), il alimenta de nombreuses collections de... [Lire la suite]
14 juin 2020

Seules, les femmes survivent...

« Seules, les femmes survivent... » est le 7e épisode des « Aventures extraordinaires de Théodore Rouma » une série de plus d’une vingtaine de fascicules de 24 pages contenant des récits indépendants d’un petit peu plus de 10 000 mots. Parue à partir de 1945 aux éditions S.E.B.F., cette série est signée Jean d’Auffargis, un pseudonyme masquant la personnalité très controversée de Maurice Laporte, créateur des Jeunesses Communistes de France, devenu par la suite, un fervent... [Lire la suite]
03 novembre 2019

Le secret du laboratoire

Henry Musnik, alias Florent Manuel, alias Jean Daye, alias Pierre Olasso, alias Pierre Dennys, alias Alain Martial, alias Claude Ascain, alias Gérard Dixe est, par sa production, un pilier de la littérature populaire française malgré sa naissance au Chili en 1895. « Le secret du laboratoire » initialement publié au début des années 1950 et signé Florent Manuel, dans la collection « Mon Roman Policier » des éditions Ferenczi est probablement une réécriture d’un titre... [Lire la suite]
26 mai 2019

Le secret de van Tompst

« Le secret de van Tompst » est le 16e épisode de la série « Robert Lacelles, gentleman-cambrioleur » écrite par Claude Ascain, alias Henry Musnik... Pour rappel, Henry Musnik est un des piliers de la littérature populaire française en général et de la littérature populaire policière en particulier, et ce malgré qu’il soit né à la fin du XIXe siècle au Chili. Il écrivit énormément, sous différents pseudonymes (Claude Ascain, Jean Daye, Pierre Dennys,... [Lire la suite]
28 avril 2019

Qui a tué l'homme-homard ?

J.M. Erre est un auteur né à Perpignan (le pauvre), en 1971 (décidément, pas de chance) et qui est l’auteur de nombreux romans et de plusieurs sketches pour l’émission culte de CANAL + : Groland ! Je m’étais déjà confronté, une fois, à la prose de l’auteur, via son roman « Le mystère Sherlock », par lequel je n’avais pas été séduit malgré tous les ingrédients qui étaient faits pour me plaire : un auteur de chez moi, de l’humour et Sherlock Holmes (celui par qui fît naître en moi la passion de la... [Lire la suite]
27 janvier 2019

Le secret de polichinelle

San Antonio, épisode 28 : « Le secret de polichinelle »... 28e épisode, donc, des aventures du fameux commissaire San Antonio né de la plume de Frédéric Dard. On ne présente plus ni l’un ni l’autre, aussi, je ne vais pas m’étendre sur le sujet. Le secret de polichinelle : Quatre jours après cette partie de chasse mémorable qui se solda par une hécatombe, le Vieux me fait appeler dans son burlingue secret. La pièce est triste comme un vieux numéro de la « Revue boursière », et le maître... [Lire la suite]