14 août 2022

Les jeux sont faits

J.-A. Flanigham est un auteur que j’adore tout particulièrement sans savoir pour autant qui il est. Effectivement, le pseudonyme de J.-A. Flanigham apparaît en 1945 dans les collections policières des éditions du Moulin Vert, notamment à travers les récits sur les aventures du journaliste Bill Disley. Après plus d’une vingtaine de fascicules de 32 pages (ou 16 pages, double colonne, selon), ce personnage se verra consacrer deux collections de fascicules plus consistants « Les aventures de... [Lire la suite]

19 décembre 2021

La puce à l'oreille

La littérature policière est un monde particulièrement machiste. C’est encore plus le cas quand celle-ci devient plus populaire. Du coup, les femmes se font rares, en tant qu’auteurs, dans cette littérature. Certes, on pourra avancer les noms de Agatha Christie, et, un peu plus tard, Patricia Highsmith ou Mary Higgins Clark. Mais quand on se penche sur la littérature francophone et plus encore dans les couches moins visibles de celle-ci, on découvre rarement des pseudos féminins. Ce qui ne veut pas dire qu’aucune femme... [Lire la suite]
09 août 2020

On a volé le secret de l'avion atomique

« On a volé le secret de l’avion atomique » est la 5e aventure de l’inspecteur Paul Barre. Ces aventures, au nombre de 8, se présentaient, en 1945 et 1946, sous la forme de fascicules de 16 pages contenant des récits d’un peu plus de 6 000 mots chacun, et publiés aux Éditions Populaires Monégasques. Une partie des textes est signée Michel Cory, probablement un pseudonyme de l’auteur Maurice Coriem, tandis que le reste n’est pas signé. L’inspecteur Paul Barre est un homme riche et... [Lire la suite]