03 octobre 2021

La fugue de monsieur Victor

Je poursuis donc ma lecture des aventures de « Mister Nobody, l’Homme au masque de satin », une série de 16 fascicules de 16 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 12 000 mots et publiée à partir de 1946. L’auteur en est un dénommé Edward Brooker, de son vrai nom Édouard Ostermann, né en 1904, est un écrivain dont on connaît peu de choses. À ce point même que l’on n’en trouve plus trace après 1947. Avant la Guerre, il écrivit un bon nombre de romans policiers et... [Lire la suite]

14 janvier 2018

Kérapian le justicier

Rodolphe Bringer est un auteur à redécouvrir, notamment, à travers son personnage récurrent du Commissaire Emmanuel Rosic. OXYMORON Éditions nous permet ce plaisir de lecture en regroupant au sein d’une collection éponyme les 13 enquêtes du policier qui, jusqu’ici, étaient éparpillées sur 30 ans et plusieurs éditeurs. « Kérapian le justicier » est le huitième titre de cette collection hétéroclite qu’il est urgent de redécouvrir. Effectivement, là où les personnages récurrents sont désormais immuables... [Lire la suite]
03 décembre 2017

La sapèque rouge

René Pujol est un auteur qui serait à suivre si l’on pouvait espérer un prochain ouvrage de sa part. Mais, étant donné qu’il est mort il y a plus de 70 ans, difficile de compter sur sa bonne volonté pour satisfaire ses lecteurs. Pour autant, René Pujol est un auteur à suivre, car c’est un auteur dont on reconnaît les qualités d’un ouvrage à l’autre, et ce quel que soit le style dans lequel il œuvre. René Pujol, je l’ai découvert par l’intermédiaire de son meilleur roman, « Le détective bizarre » et,... [Lire la suite]