29 décembre 2019

L'homme au pouce croisé

« L’homme au pouce croisé » est un texte signé Jean ST CLAIR, un pseudonyme de Jacques Debout, de son vrai nom Chanoine René Roblot (1872 - 1939). Ce récit parut en 1926 au sein de la seconde série de la collection de fascicules de 32 pages « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi. L’HOMME AU POUCE CROISÉ Version romancée et personnelle à l’auteur du drame de Mayerling, au début de l’année 1889, qui fit chanceler l’Empire austro-hongrois et modifia à jamais la face de l’Europe, la... [Lire la suite]

10 novembre 2019

Crimes dans le Yorkshire

Henry Musnik, né au chili en 1895 fut un des grands pourvoyeurs de la littérature populaire française, notamment, à travers de très nombreux fascicules disséminés dans diverses collections chez plus éditeurs du second tiers du XXe siècle. Sous de très nombreux pseudonymes (Pierre Olasso, Pierre Dennys, Claude Ascain, Alain Martial, Gérard Dixe, Jean Daye...), il développa de nombreux personnages récurrents (Robert Lacelles, L’inspecteur Gaspin, le détective Yves Michelot, l’espion... [Lire la suite]
22 septembre 2019

Mortelle canicule

Jean-François Pasques fait partie de la longue liste des policiers s’étant reconvertis en auteurs de romans policiers. « Mortelle canicule » est son 6e roman, si je ne me trompe. Mortelle canicule : Été 2003. La canicule fait rage dans Paris vidée de ses habitants. Des températures supérieures à 40 °C sont atteintes. La surmortalité explose chez les personnes âgées et les individus les plus faibles. Plus de 15 000 décès seront attribués à cette vague de chaleur. Le commandant... [Lire la suite]
25 août 2019

Le pendu de Saint-Pholien

J’avais tort !! Oui, bon, il me faut bien l’avouer, je suis imparfait, perfectible, mais je le reconnais, l’avoue, l’assume. Je suis passionné de littérature populaire du début du XXe siècle. Jusque là, rien à me reprocher. Je suis un fanatique du roman policier au point de ne lire qu’exclusivement ce genre qui, heureusement, est suffisamment poreux et perméable qu’il peut être miscible avec n’importe quel autre genre. Là non plus, il n’y a pas de quoi me tenir grief. Je ne lis plus qu’exclusivement des textes écrits... [Lire la suite]
25 août 2019

M. Gallet décédé

Georges Simenon est un auteur que l’on ne présente plus, mais que je découvre sur le tard alors que je suis un féru de littérature policière, passionné de littérature populaire, amoureux des formats courts, inconditionnel des personnages récurrents. Oui, mais voilà, les rencontres littéraires sont avant tout des rencontres humaines (avec un personnage et un auteur) et quand la première découverte vous laisse un goût amer, cette impression liminaire conditionne bien souvent la suite de la relation. Et comme les rencontres... [Lire la suite]
23 juin 2019

Jean Durand, détective malgré lui

Pierre Yrondy est un auteur mystérieux de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle principalement connu pour sa série policière humoristique « Marius Pégomas, détective Marseillais » et sa série d’espionnage « Thérèse Arnaud, espionne française ». Hormis ces deux séries publiées en 1934 et 1936, comportant, à elles deux, presque 100 épisodes on ne lui connaît que quelques pièces de théâtre et quelques romans. Parmi ceux-ci ne figurent pas « Jean Durand,... [Lire la suite]

09 juin 2019

Sanglantes énigmes...

Il serait inconvenant de répéter que je suis passionné par la plume de l’énigmatique écrivain J.A. Flanigham, tant je l’ai déjà clamé sur les différentes chroniques des textes que j’ai lus de l’auteur. J.A. Flanigham est un auteur français, cela ne fait aucun doute, mais on ne sait toujours pas qui se cachait réellement derrière ce pseudo qui œuvra entre 1946 et 1959, dans la littérature populaire policière et fasciculaire. Les rares informations émergeant font état d’un certain Raymond Gauthier, tout aussi énigmatique et... [Lire la suite]
05 mai 2019

Les treize perles roses

Marcel Priollet est l’un des principaux pourvoyeurs de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle qu’il alimenta, notamment à travers de nombreuses collections fasciculaires, de ses textes sentimentaux, d’aventures, policiers ou science-fiction... Son œuvre débute en 1910 pour s’achever à la fin des années 1950. Entre-temps, il eut une immense production sous divers pseudonymes (Henry de Trémières, René Valbreuse, M.R. Noll, R.M. de Nizerolles) ou sous son propre nom. Il fut publié dans... [Lire la suite]
14 avril 2019

Le complice

Alfred Mortier est un auteur d’œuvres poétiques et théâtrales né à Baden-Baden en 1865, naturalisé français en 1900 et mort en 1937. Sa seule incursion apparemment connue dans la littérature populaire est un recueil de nouvelles policières paru en 1937 et intitulé : « Les enquêtes de l’Inspecteur Mic. Mémoires d’un policier ». LE COMPLICE N’est-il pas drame plus classique que celui d’un homme se suicidant d’une balle dans la tête par dépit amoureux ? Que celui-ci soit bien plus âgé que la belle qu’il... [Lire la suite]
07 avril 2019

Filles au rabais

« Filles au rabais » est le 6e et ultime épisode de la série « Les dessous de l’Agence Garnier » signé de l’énigmatique J.A. Flanigham. La série, publiée entre 1955 et 1956 dans le magazine « Miroir-Police », un magazine aussi éphémère que la série, est composée d’épisodes comprenant entre 22 et 25 000 mots et s’inspirant très fortement de la mode de l’époque du roman noir à l’américaine (comme toute la production de Flanigham ? probablement). 6 épisodes, 6 magazines et puis s’en... [Lire la suite]