07 août 2022

Le corbeau gris

La « Collection Rouge » des éditions Janicot, une collection de fascicules de 32 pages, double colonne, à partir de 1943, proposa aux lecteurs un peu plus de 100 titres… Dans cette centaine de titres, on retrouve plusieurs personnages récurrents issus de la plume de plusieurs auteurs : Tancrède Ardant de Frédéric Sipline ; commissaire Mazère, commissaire Machard, le détective A.B.C. Mime de Maurice Lambert ; Doum, reporter de Nevers-Séverin… et quelques autres… Dans le lot, on peut également... [Lire la suite]

31 juillet 2022

Une femme de trop

Parfois, souvent, la lecture d’une 4e de couverture vous donne envie de lire un roman. D’autres fois, il est préférable de ne pas s’y référer. C’est heureusement ce que je fis avec « Une femme de trop » de Louis C. Thomas. Pourquoi ? Tout simplement parce que : Louis C. Thomas (1921-2003)… Oui, ce nom n’évoque probablement rien à la plupart d’entre vous. Pour d’autres, il remet peut-être en mémoire certains épisodes de la très ancienne et mythique série « Les cinq dernières minutes » dans laquelle... [Lire la suite]
03 juillet 2022

Les pieds de la dame aux clebs

  « Les pieds de la dame aux clebs » est un court roman policier mettant en scène le personnage de Gabriel Lecouvreur, une sorte de justicier anarchiste surnommé Le Poulpe à cause de ses longs bras. Le personnage a été créé en 1998 par Jean-Bernard Pouy. Plus qu’un personnage, c’est un concept puisque J.-B. Pouy écrira, en même temps que la première aventure « La petite écuyère a cafté », une bible afin de permettre à tous les auteurs désireux, d’écrire leur propre aventure du Poulpe en... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
26 juin 2022

Accident ?... Crime ?... Suicide ?...

Bon, je vous fais un rapide résumé de la situation : Marcel Priollet, bien que nombre d’entre vous ne le connaissent pas, fut un auteur majeur de la littérature populaire fasciculaire, adulé par les lecteurs, notamment pour ses séries dramatico-sentimentales mettant en scène de pauvres jeunes femmes malheureuses. Mais l’auteur, écrivit également un nombre considérable de récits policiers, d’aventures ou fantastiques, et ce entre 1910 et la fin des années 1950. Sa production fut signée sous son nom ou divers... [Lire la suite]
05 juin 2022

L'escroc des morts

« L’escroc des morts » est un titre paru vers la fin des années 1930 dans la collection fasciculaire « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes. Il est signé Marcelle-Renée Noll, un pseudonyme du prolifique Marcel Priollet, spécialiste de la littérature fasciculaire tant policière que sentimentale (il eut beaucoup de succès avec ses séries mettant en scène de jeunes héroïnes brisées par la vie ou par les hommes). Dans le genre policier, on notera les deux séries qu’il écrit pour les éditions... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
10 avril 2022

L'assassin joue et perd

René Jadfard (1889 - 1947) est principalement réputé pour ses faits de guerre, lors de la première, mais surtout la Seconde Guerre mondiale et, aussi, pour avoir été, brièvement, député de la Guyane avant qu’un accident d’hydravion ne mette fin à la fois à sa carrière politique et à sa vie. Mais si l’on évoque les noms de Marie-Madeleine Allemand ou George Madal, deux pseudonymes de René Jadfard, le lecteur féru de la mythique collection « Le Masque » pensera immédiatement à quelques romans policiers y... [Lire la suite]

06 mars 2022

Le disque qui accuse

« Le disque qui accuse » est le titre d’un fascicule de 64 pages paru en 1936 dans la collection « Police et Mystère » des éditions Ferenczi. Le récit est signé André Charpentier (1884 - 1966), un journaliste et écrivain auteurs de nombreux romans et fascicules d’aventures, policiers et même jeunesse. « Le disque qui accuse » fait apparaître, pour l’une des premières fois, un des personnages récurrents de l’auteur, l’inspecteur Girard, que l’on trouve également, dans certains récits sous... [Lire la suite]
13 février 2022

Le spectre tue à onze heures

Dans l’immensité de la littérature fasciculaire policière, un éditeur fit office de leader : Ferenczi. L’un des premiers ou le tout premier à se lancer dans le genre avec les aventures de Marc Jordan, un clone du Nick Carter américain, Ferenczi enchaîne avec un nombre impressionnant de collections policières fasciculaires, depuis « Le Roman Policier » illustré par Gil Baer jusqu’à « Mon Roman Policier » illustré par Georges Sogny et « Le Verrou » et « Feux Rouges », l’une des... [Lire la suite]
30 janvier 2022

Denise la secrète

Je poursuis et je clos sans doute ma découverte du personnage du commissaire Jean-Marc Rombal né de la plume du journaliste, éditeur, poète et écrivain Élie Louis Richard en 1943 pour la « Collection Rouge » des éditions Janicot. Dans cette collection de près de 100 fascicules de 16 pages, double colonne, on compte au moins 7 titres dans lesquels apparaît, d’abord, le Brigadier Rombal, ensuite, le commissaire Rombal. « Denise la secrète » étant le 7e titre que je lis, il semble bien... [Lire la suite]
16 janvier 2022

Le supplice des Danaïdes

La série fasciculaire « Mister Nobody, l’Homme au masque de satin » fut publiée en 1946 pas les Éditions et Revues Françaises (E.R.F.) sous la forme de 16 fascicules de 16 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 13 000 mots. Elle conte les aventures d’un gentleman cambrioleur londonien et de son fidèle valet Jonas Cobb alias Froggy du fait qu’il a une face de batracien. Le premier ne résiste jamais aux belles jeunes femmes blondes et le second à l’alcool. Les... [Lire la suite]