03 janvier 2021

Les trois pendus de la Tour Eiffel

« Les aventures extraordinaires de Théodore Rouma » est une série d’un peu plus d’une vingtaine de fascicules de 24 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 13 000 mots, parue à partir de 1946 aux éditions S.E.B.F. Elle fut signée Jean d’Auffargis, un pseudonyme de Maurice Laporte, principalement connu pour avoir créé les Jeunesses Communistes Françaises en 1920. L’homme quitta rapidement le parti, devint un farouche anticommuniste et collabora avec les nazis durant la... [Lire la suite]

03 janvier 2021

L'énigmatique inspecteur du Yard

« L’énigmatique inspecteur du Yard » est une aventure de Théodore Rouma, le cambrioleur justicier né de la plume de Jean d’Auffargis. Pour information, la série « Les extraordinaires aventures de Théodore Rouma » fut publiée à partir de 1946 sous la forme de fascicules de 24 pages, double-colonne, contenant des récits indépendants d’environ 13 000 mots aux éditions S.E.B.F. Derrière le pseudonyme de Jean d’Auffargis se cache Maurice Laporte, principalement connu pour être le... [Lire la suite]
03 janvier 2021

Du sang sur la main

Il est temps de découvrir une nouvelle aventure de Théodore Rouma, le cambrioleur aventurier, né de la plume de Jean d’Auffargis. Pour rappel, la série « Les extraordinaires aventures de Théodore Rouma » parut en 1946 aux éditions S.E.B.F. sous la forme d’une vingtaine de fascicules de 24 pages double-colonne contenant des récits indépendants d’environ 13 000 mots. L’auteur, Jean d’Auffargis, de son vrai nom Maurice Laporte, fut le créateur en 1920 des Jeunesses Communistes Françaises. Il... [Lire la suite]
03 janvier 2021

Y'a-t-il un fantôme à l'Élysée ?

Je poursuis donc ma découverte des aventures extraordinaires de Théodore Rouma avec l’épisode : « Y’a-t-il un fantôme à l’Élysée ? ». Pour rappel, la série est initialement parue chez S.E.B.F. à partir de 1946 et compte environ 20 fascicules de 24 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 13 000 mots. L’auteur, sous le pseudonyme de Jean d’Auffargis, est Maurice Laporte, plus connu pour avoir créé les Jeunesses Communistes Françaises en 1920 et pour être... [Lire la suite]
03 janvier 2021

L'assassin frappe toujours de face

« L’assassin frappe toujours de face » est le 14e épisode de la série « Les aventures extraordinaires de Théodore Rouma ». La toute première édition, chez S.E.B.F., de cette série date de 1946 et le fut sous la forme de fascicules de 24 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 13 000 mots. Derrière l’auteur, Jean d’Auffargis, se cache un dénommé Maurice Laporte, connu pour avoir créé en 1920 les Jeunesses Communistes Françaises. L’homme quitta le parti... [Lire la suite]
27 décembre 2020

La fille du gangster

Revenons à la Genèse de « Les extraordinaires aventures de Théodore Rouma », une série de fascicules signée Jean d’Auffargis. La série comporte une vingtaine de fascicules de 24 pages double-colonne contenant des récits indépendants d’environ 13 000 mots. Derrière l’auteur, Jean d’Auffargis, se cache un dénommé Maurice Laporte, créateur en 1920 des Jeunesses Communistes Françaises. Très vite, celui-ci quitte le mouvement et devient un farouche anticommuniste, se rapproche de l’extrême droite... [Lire la suite]

27 décembre 2020

Les tarots de la mort

« Les tarots de la mort » est une aventure « extraordinaire » de Théodore Rouma, un gentleman cambrioleur né de la plume de l’auteur Jean d’Auffargis. La série « Les aventures extraordinaires de Théodore Rouma » est initialement parue à partir de 1946 sous la forme de fascicules de 24 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 12 000 mots chez les éditions S.E.B.F. L’auteur, Jean d’Auffargis, de son vrai nom Maurice Laporte, fut le créateur, en... [Lire la suite]
27 décembre 2020

Les millions de la princesse

Après une petite pause, retour à la série « Les aventures extraordinaires de Théodore Rouma » de Jean d’Auffargis. Cette série est initialement parue en 1946 sous la forme de deux volées de 10 fascicules de 24 pages double-colonne contenant des récits indépendants d’environ 12 000 mots aux éditions S.E.B.F. Derrière l’auteur, Jean d’Auffargis, se cache en fait un dénommé Maurice Laporte, fondateur, en 1920, des Jeunesses Communistes Françaises avant de devenir, par la suite, foncièrement... [Lire la suite]
23 août 2020

Le meurtre d'un ange

« Le meurtre d’un ange » est une aventure du cambrioleur mondain Tancrède Ardant, si ce n’est la première, du moins, la première publiée, dans la « Collection Rouge » des éditions Janicot, en 1944, sous la forme d’un fascicule de 32 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 12 000 mots. Sur l’auteur, Frédéric Sipline, je n’ai strictement rien trouvé à dire si ce n’est, qu’apparemment, il n’aurait écrit que 5 titres pour la même collection mettant en scène le... [Lire la suite]
14 juin 2020

La Vierge volée

« La Vierge volée » est la 10e aventure de Théodore Rouma, le gentleman cambrioleur, détective, justicier, créé par l’auteur Jean d’Auffargis. La série « Les extraordinaires aventures de Théodore Rouma » est initialement parue en 1946 aux éditions S.E.B.F. et est composée en deux salves d’une dizaine de fascicules de 24 pages contenant des récits indépendants d’un peu plus de 10 000 mots chacun. Derrière Jean d’Auffargis se cacherait un certain Maurice Laporte, créateur des... [Lire la suite]