07 juillet 2019

Un cimetière dans un jardin

Troun de l’air ! Vaï ! Vous allez finir par savoir qui est Marius Pégomas, ce pitchounet, pas moinss !!! Non, mais, qué Pastis ! Bon, cette énumération quasi exhaustive des expressions plus ou moins réellement marseillaises utilisées par Pierre Yrondy n’ont d’autre but que de varier un peu les introductions inhérentes aux critiques que j’ai pu écrire sur les différents titres de la série « Marius Pégomas, détective marseillais » développée par l’inénarrable Pierre Yrondy dont l’humour... [Lire la suite]

16 juin 2019

L'hôte de minuit

« L’hôte de minuit » est le 18ème épisode de la série « Thérèse Arnaud, espionne française » née de la plume de l’énigmatique Pierre Yrondy. On ne sait pas grand-chose de l’auteur si ce n’est qu’il fût directeur de théâtre, d’un petit journal, auteur de pièces de théâtre, de quelques romans, mais, surtout, de deux séries fasciculaires entre 1934 et 1936 pour les éditions Baudinière. La première, celle qui nous concerne aujourd’hui, une série d’espionnage de 64 épisodes, l’autre,... [Lire la suite]
09 juin 2019

Le sous-marin fantôme

« Le sous-marin fantôme » est le 17e épisode de la série « Thérèse Arnaud, espionne française » écrite par Pierre Yrondy. « Thérèse Arnaud... » est une série d’espionnage s’ancrant autour du conflit franco-allemand de la Première Guerre mondiale et a été publiée de 1934 à 1936 sur plus de soixante épisodes sous le format fasciculaire 32 pages double colonne avec des récits s’étalant sur un peu plus de 15 000 mots. Pierre Yrondy est également l’auteur de pièces de théâtre,... [Lire la suite]
19 mai 2019

Le mort vivant

« Le mort vivant » est le 16e épisode de la série « Thérèse Arnaud, espionne Française » développée par l’énigmatique Pierre Yrondy, à partir de 1934, aux éditions Baudinière. La série a été façonnée en fascicules 32 pages, double-colonne, pour des textes tournant aux environs de 13 000 mots. Pierre Yrondy, bien qu’auteur de deux séries, « Thérèse Arnaud » et « Marius Pégomas », le détective marseillais, et de quelques romans et pièces de théâtre, est... [Lire la suite]
14 avril 2019

L'assassinat de Thérèse Arnaud

« L’assassinat de Thérèse Arnaud » est la 15e mission de l’agent C. 25 du Deuxième Bureau, dont le nom est Thérèse Arnaud. Elle lutte contre l’espionnage allemand, en France, durant la Première Guerre mondiale et est pour cela épaulée par des lieutenants fidèles : Malabar, Friquet, Languille et Marcel. Chaque homme possède sa spécificité et à un rôle bien déterminé durant les missions. Le tout est orchestré par l’énigmatique auteur Pierre Yrondy. La série fût initialement publiée au sein... [Lire la suite]
07 avril 2019

L'orgue de barbarie

« L’orge de barbarie » est... un instrument de musique ??? Oui, merci, on le savait, mais c’est aussi, et surtout, la 13e mission de l’agent C. 25 du 2e Bureau, une femme-espionne durant la première guerre mondiale et qui répond au nom de Thérèse Arnaud. Thérèse Arnaud est un personnage de la littérature populaire fasciculaire, créé par l’énigmatique auteur Pierre Yrondy auquel on devra, par la suite, le personnage fantasque du détective marseillais Marius Pégomas. Dès 1934 paraît... [Lire la suite]

07 avril 2019

L'as de coeur

14e mission pour la célèbre espionne française Thérèse Arnaud, alias l’agent C. 25 du 2e Bureau, chargée, durant la Première Guerre mondiale, de combattre le service d’espionnage allemand. La série fasciculaire de 65 épisodes de 32 pages, double colonne (entre 13 000 et 15 000 mots) aux éditions Baudinière, publiée en 1934, est signée par l’énigmatique écrivain Pierre Yrondy (à qui l’on doit également, dans la foulée, la série policière autour du fantasque détective... [Lire la suite]
24 février 2019

Le château mystérieux

Continuons notre progression dans la série des aventures de Thérèse Arnaud, la célèbre espionne française née de la plume de l’énigmatique auteur Pierre Yrondy auquel on doit également la série policière « Marius Pégomas ». Les deux séries se rapprochent par le format (fascicule 32 pages double colonne/entre 13 et 15 000 mots), un style d’écriture, de l’humour, de l’action, ainsi qu’un personnage central fort, secondé par des personnages secondaires récurrents dont chacun a une fonction... [Lire la suite]
17 février 2019

L'Homme aux cent masques

Thérèse Arnaud est un personnage littéraire né de la plume de l’énigmatique Pierre Yrondy (auteur de la série des Marius Pégomas) dans les années 1930. Thérèse Arnaud, alias l’Agent C. 25 du Deuxième Bureau, les services d’espionnage français, lutte, durant la Première Guerre mondiale, contre les espions de l’occupant allemand. Pour ce faire, elle peut compter sur l’aide de ses fidèles acolytes : Malabar, le costaud de la bande, Languille, le gymnaste filiforme, Friquet, le débrouillard titi... [Lire la suite]
17 février 2019

Le tango rouge

« Le tango rouge » est le 11e épisode de la série « Thérèse Arnaud » initialement éditée au milieu des années 1930. Elle conte les aventures de Thérèse Arnaud, alias l’Agent C. 25, la meilleure espionne du 2e Bureau, lors de la Première Guerre mondiale. Le personnage est né de la plume de l’énigmatique Pierre Yrondy dont on ne sait grand-chose si ce n’est qu’il est également l’auteur d’une autre série, policière, celle-ci : « Marius Pégomas ». Les deux... [Lire la suite]