08 mai 2016

In Tenebris

Maxime Chattam est un auteur que je lis de façon sporadique et anarchique. J'ai débuté, à l'époque, par son dernier roman pour ensuite lire le premier, « L'âme du mal » le premier opus de la trilogie poursuivit par le livre d'aujourd'hui, « In Tenebris » puis achevé par « Maléfices ». La lecture de « L'âme du mal » m'avait laissé dubitatif, raison pour laquelle je ne m'étais pas précipité sur cette suite. Mais la lecture de ses derniers livres m'a incité à me replonger dans les racines de... [Lire la suite]

08 novembre 2015

Le serpent aux mille coupures

DOA, un pseudonyme énigmatique pour un auteur tout aussi énigmatique. DOA est l'acronyme de Dean On Arrival, qui, selon les sources, aurait été inspiré, soit par un terme sous lequel, aux É.-U., on nomme un patient mort à l'arrivée à l'hôpital (cela signifie Mort À l'Arrivée) ou d'un film américain de 1950, inspiré d'un film allemand des années 30 et dont je ne connais que le remake avec Dennis Quaid dans le rôle principal. « Le serpent aux mille coupures » s'intéresse à un personnage, « Lynx » qui est déjà... [Lire la suite]
28 avril 2013

Haïku (Tome1)

Éric Calatraba est un auteur dont je ne vous dirai pas grand-chose pour la bonne raison que je ne trouve aucun renseignement sur lui si ce n'est que « Haïku » est son premier roman et qu'avant d'écrire des livres, il en lisait à des déficients mentaux (me semble-t-il) et qu'il écrivait des chansons. Haïku est un roman numérique (je crois qu'il est sorti, depuis peu, sous format papier) édité par les éditions NUMÉRIKLIVRES. C'est tout d'abord la couverture du livre, que je trouve très belle, qui m'a attiré. Ensuite,... [Lire la suite]
14 octobre 2012

Le serment des limbes

Qu'on se le dise, Jean-Christophe Grangé est un grand malade. L'on s'en était déjà aperçu avec son roman "Les rivières pourpres", il avait remis ça avec "Miserere", le voilà qui confirme avec "Le serment des limbes". Oui, je sais, Grangé a écrit plusieurs romans depuis "Les rivières pourpres" et il en a même écrit depuis "Le serment des limbes". Oui, je sais aussi, mon introduction n'est qu'un plagiat de l'introduction que j'avais écrite pour l'article consacré à "Miserere", mais, comme ce que je disais à l'époque est encore... [Lire la suite]