11 octobre 2020

Le suspendu de Conakry

 Il est parfois des rencontres qui ne sont dues qu’au hasard. C’est une nouvelle fois le cas avec Aurel Timescu, le consul de France né de la plume de Jean-Christophe Rufin. C’est en survolant les nouvelles critiques littéraires déposées sur un site regroupant des passionnés de lecture que je tombais, presque par hasard, sur une critique dithyrambique sur « Le suspendu de Conakry », le premier tome d’une série policière mettant en scène l’étrange personnage qu’est Aurel Timescu, un roumain ayant... [Lire la suite]

20 septembre 2020

La Colombe Noire

Il y a une formalité que je dois accomplir à chaque fois que je parle d’un texte de Marcel Priollet, c’est, malheureusement, de devoir le présenter aux trop nombreux lecteurs qui ne le connaissent pas encore... comme quoi, avoir été l'un des principaux piliers de la littérature populaire fasciculaire et d’avoir écrit un nombre inimaginable de récits, d’avoir conquis des millions de lecteurs à travers les décennies (notamment durant son activité, 1910-1960) que se soient vendus des millions de fascicules à son nom (ou à ceux de... [Lire la suite]
30 août 2020

L'étrange mort de Zucco

« L’étrange mort de Zucco » est initialement paru sous la forme d’un fascicule de 32 pages dans les années 1940 dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes. Il est signé Marcelle-Renée Noll, un pseudonyme du prolifique auteur Marcel Priollet. Pour rappel, Marcel Priollet fut l’un des principaux piliers de la littérature populaire fasciculaire pendant à partir de 1910 et ce pendant près d’un demi-siècle. Que ce soit dans le genre sentimental, aventures, policier,... [Lire la suite]
16 août 2020

L'éventreur

« L’éventreur » est la 6e enquête (sur 8) de l’inspecteur Paul Barre, une série développée par Michel Cory (un probable alias de l’auteur Maurice Coriem) en 1945 et 1946 aux Éditions Populaires Monégasques. La série a été publiée sous la forme de fascicules de 16 pages contenant des récits indépendants de 6 000 à 7 000 mots qui ont été intégrés à une collection plus généraliste : « La Clé de l’Énigme ». Elle conte les enquêtes de Paul Barre, un homme riche et... [Lire la suite]
09 août 2020

Le secret de Pen-Houarn

« Le secret de Pen-Houarn » est un court roman de Maxime Audouin... Maxime Audouin, ce nom ne vous dit sûrement pas grand-chose (sauf si vous lisez régulièrement mes chroniques) fût, il y a plus d’un siècle, un écrivain renommé (surtout en Vendée). De son vrai nom Eugène Delacroix, il prit le nom de sa mère (Audouin) comme pseudonyme quand il se lança dans le journalisme et l’écriture après un début de carrière en tant qu’enseignant puis Principal de collège. Ayant toujours vécu en Vendée, la plupart de... [Lire la suite]
28 juin 2020

Horrible vengeance

Charles Richebourg est un de ces nombreux auteurs énigmatiques de la littérature populaire fasciculaire des deux premiers tiers du XXe siècle. Il œuvra principalement chez l’éditeur Ferenczi, dans la première moitié des années 50 et la grande majorité de sa production se dirigea vers la collection « Mon Roman Policier » pour laquelle il livra plus de 40 enquêtes du commissaire Odilon Quentin. Mais il écrivit également quelques titres pour la collection « Mon Roman d’Aventures » (et une... [Lire la suite]

28 juin 2020

Vendetta sicilienne

« Vendetta sicilienne » est initialement paru en 1957 sous la forme d’un fascicule de 32 pages dans la collection « Mon Roman d’Aventures » des éditions Ferenczi. Il est signé Désiré Charlus. La seule chose que l’on sache de Désiré Charlus, c’est qu’il cache le même auteur que le pseudonyme Charles Richebourg. Et tout ce que l’on sait de Charles Richebourg, outre qu’il avait également pour pseudonyme Désiré Charlus, c’est qu’il possédait une belle plume, une excellente maîtrise des... [Lire la suite]
28 juin 2020

Les Enfants du Dragon

« Les Enfants du Dragon » est le troisième opus d’un triptyque publié au sein de la collection « Mon Roman d’Aventures » des Éditions Ferenczi en 1955. Signés par l’énigmatique Charles Richebourg, ces trois fascicules : « Le bourreau a disparu », « Deux yeux de Saphir » et « Les Enfants du Dragon » de 32 pages chacun (un peu moins de 10 000 mots par titre), forment une seule et même histoire découpée pour intégrer le format de la collection. Certains... [Lire la suite]
03 mai 2020

Triple meurtre à Neuilly

« Triple meurtre à Neuilly » est la 6e extraordinaire aventure (ce qualificatif fait parti du titre de la collection) de Théodore Rouma, un gentleman cambrioleur justicier né de la plume de Jean d’Auffargis. Jean d’Auffargis, de son vrai nom Maurice Laporte, fut le créateur des Jeunes Communistes Françaises en 1920 avant de devenir un farouche anticommuniste, puis de collaborer avec les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1945, pour éviter de subir les conséquences de ses actes, il s’enfuit en... [Lire la suite]
03 mai 2020

Le fantôme d'Elvire Lhommel

Revenons un peu sur la genèse de la série fasciculaire « Les aventures extraordinaires de Théodore Rouma ». Ces aventures peuvent se décomposer en deux séries de fascicules de 24 pages contenant des récits indépendants d’environ 10 000 mots, publiées par les éditions SEBF à partir de 1945. La première série compte 10 titres dont les couvertures sont illustrées par R. Charles. La seconde, comprend une douzaine de titres dont la plupart sont illustrés par Brantonne. Derrière l’auteur, Jean... [Lire la suite]