23 mai 2021

Une main a tué dans l'ombre

Allez, encore un petit Marcel Priollet pour la route. « Petit » est généralement un adjectif qui convient bien aux titres de la collection de fascicules « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes, vers la fin des années 1930. Petit : car les récits font souvent à peine plus de 7 à 8 000 mots. Petit : car l’éditeur a fait un petit travail sur ses textes, voire, un très mauvais travail, parfois… souvent. Fautes à gogo, coquilles à profusion, des morceaux de phrases qui sautent... [Lire la suite]

23 mai 2021

Le mort de la ligne Croydon-Paris

« Le mort de la ligne Croydon-Paris » est un fascicule de 32 pages publié à la fin des années 1930 dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes et signé Marcelle-Renée Noll, un pseudonyme de Marcel Priollet, un pilier de la littérature populaire fasciculaire entre 1910 et la fin des années 1950. La production de Marcel Priollet est immense et celui-ci usa de plusieurs pseudonymes (Henry de Trémières, R.M. de Nizerolles, René Valbreuse et... [Lire la suite]
23 mai 2021

Un cas d'hérédité

Marcel Priollet, est-il utile de le rappeler, fut un pilier de la littérature populaire fasciculaire. Entre 1910 et la fin des années 50 il écrivit un nombre incalculable de fascicules de tous genres (sentimentaux, fantastiques, policiers, aventures, dramatiques…) pour de nombreux éditeurs et sous divers pseudonymes (R.M. De Nizerolles, Henry de Trémières, René Valbreuse, Marcelle-Renée Noll…) Si ces personnages récurrents sont principalement à compter dans le domaine sentimental, on notera qu’il écrivit... [Lire la suite]
16 mai 2021

La treizième heure

« La treizième heure » est une enquête de l’inspecteur Machard, un personnage né de la plume de Maurice Lambert, de son vrai nom Georges Duvic, alias Géo Duvic, un écrivain et chansonnier né en 1900 et mort en 1968. Les enquêtes de l’inspecteur Machard, tout comme celles du commissaire Mazère, un autre personnage récurrent du même auteur, se présentent à l’origine sous la forme de fascicules de 32 pages contenant des textes indépendants d’environ 10 000 mots. Les enquêtes de l’un et de l’autre... [Lire la suite]
09 mai 2021

Cadavres en location

Et voilà, les meilleures choses ont une fin… les mauvaises, aussi, d’ailleurs… aussi, il n’y a pas de raison que les choses sympathiques n’en aient pas une. « Cadavres en location » est la 7e et dernière enquêtes des sœurs Bodin, Blanche et Berthe, deux vieilles filles septuagénaires vivant ensemble et ayant pour passion l’investigation et pour chance (qui n’est pas une chance pour tout le monde) que les gens ont la fâcheuse tendance de se faire assassiner autour d’elles. L’auteur de la série est... [Lire la suite]
02 mai 2021

La fille en question

« La fille en question » est un roman de Jean-Pierre Ferrière, un auteur né en 1933 et qui  paru (le roman, pas l'auteur) dans la collection « La Chouette » des éditions Ditis en 1960. Ce récit est la 6ème enquêtes des sœurs Berthe et Blanche Bodin, deux vieilles filles de plus de 70 ans, vivant ensembles, s'étant découvert la passion pour les enquêtes criminelles dans « Cadavres en soldes » après avoir dû découvrir l'identité du meurtrier des employés du grand Bazar dans lequel elles s'amusaient à commettre de petits... [Lire la suite]

25 avril 2021

L'énigme de la rame 204

« L’énigme de la rame 204 » est un récit publié initialement en 1938 sous la forme d’un fascicule de 32 pages dans la collection « Le petit roman policier complet » des éditions Ferenczi et réédité chez le même éditeur en 1952 dans la collection « Mon roman policier ». Il est signé Marcellus. Marcellus, aussi nommé Charles Marcellus, est un auteur de littérature populaire derrière lequel certains voient Marcel Deville, un auteur-compositeur. Ce pseudonyme est rapproché par d’autres... [Lire la suite]
11 avril 2021

La mort sous enveloppe

Après avoir découvert le personnage de l’inspecteur devenu au fil du temps commissaire Mazère, me voici parti à la découverte d’un autre personnage récurrent de Maurice Lambert, alias Géo Duvic, un auteur, chansonnier et journaliste spécialisé dans la pêche, né en 1900. Cet autre héros lambertien n’est autre que l’inspecteur Machard, qui deviendra également commissaire par la suite. Les deux personnages (ainsi qu’un autre, A.B.C. Mine) se retrouvent, entre le début et la fin de 1940, dans les mêmes collections... [Lire la suite]
04 avril 2021

M. Untel assassin

Dans une enquête policière, c’est mieux si l’enquêteur a un peu de flair. Cela permet de la guider plus facilement vers le bon suspect. Quand vous vous intéressez à la littérature populaire fasciculaire, que vous partez à la recherche de textes, d’auteurs, de personnages, vous devenez à votre tour un enquêteur. Et là, il est également préférable d’avoir du flair pour dénicher les bons textes, les bons auteurs, les bons personnages. Sans vouloir me vanter (mais si, je me vante, j’aime ça), je dois avouer (sans trop me forcer)... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
28 mars 2021

L'Heure du Mystère

On constate depuis quelque temps, dans la littérature, un retour vers un certain régionalisme. Effectivement, certains éditeurs, certains auteurs, n’hésitent plus à faire vivre des personnages dans des lieux autres que la grande capitale, profitant au passage pour vanter leur région et s’attacher la fidélité d’un lectorat plus local. Ainsi, cette régionalisation devenue désormais la norme dans les polars télévisuels (voir le succès des téléfilms « Meurtre à… » sur France 3) le fut bien avant dans la littérature et... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,