05 avril 2020

La bande Keminoff

Pour certains, les moins aguerris avec le genre, la littérature populaire policière française débute avec les romans d’Émile Gaboriau voire Eugène Sue avec « Les Mystères de Paris », et s’achève avec ceux de Georges Simenon (quoique l’auteur soit extrait de la gangue par son statut devenu culte). Entre les deux naviguent des auteurs dont le nom des personnages a laissé plus de traces dans les esprits que les leurs propres : Arsène Lupin, le gentleman cambrioleur qui cache l’écrivain... [Lire la suite]

15 mars 2020

L'énigme du « Mexico »

Et me voilà déjà à devoir à nouveau présenter un auteur que l’on ne devrait pourtant plus avoir à faire connaître au lecteur lambda : Marcel Priollet. Marcel Priollet est un auteur de la littérature populaire dont l’immense production fut signée sous différents pseudonymes dont les plus répandus furent, en plus de Marcel Priollet : Marcelle-Renée Noll, R.M. de Nizerolles, Henry de Trémières et René Valbreuse. Actif dès 1910, et ce jusqu’au milieu des années 50, l’écrivain s’exerça dans les... [Lire la suite]
08 mars 2020

Fred le Rouge

Léon Groc (1882 - 1956) est un journaliste et écrivain qui fit les beaux jours de la littérature populaire pendant quasiment toute la première moitié du XXe siècle. À partir de 1910, l’auteur alimenta les différents genres à la mode (policier, sentimental, historique, patriotique, aventures, fantastique) pour les journaux et magazines, les collections fasciculaires et les collections de romans de forme plus classique. Ainsi, si Léon Groc est encore reconnu, par les amateurs de paralittérature, pour sa production... [Lire la suite]
01 mars 2020

La momie qui tue

Rapide contextualisation du texte et de son auteur : Léon Groc est un journaliste et écrivain qui naquit en 1882 et mourut en 1956. Durant sa carrière, il s’essaya aussi bien aux contes, nouvelles, romans et séries, aussi bien dans les genres policiers, aventures, historiques, patriotiques, sentimentaux que fantastiques. Si sa fibre patriotique s’exprima principalement, comme nombre d’auteurs de son époque, par l’intermédiaire de la mythique collection « Patrie » des éditions Rouff, dans le but de redonner... [Lire la suite]
01 mars 2020

La vengeance des "Mains Brunes"

Léon Groc est un journaliste et écrivain français qui alimenta la littérature populaire pendant près de 4 décennies à partir du début des années 1910. Contes, nouvelles, romans, naviguant dans les genres policiers, sentimentaux, historiques, aventures, patriotiques, fantastiques, ses textes ont aussi bien été destinés aux magazines et journaux de l’époque qu’aux collections fasciculaires ou publiés sous la forme de romans. Si Léon Groc ne fait pas partie des écrivains de la littérature populaire dont le nom... [Lire la suite]
01 mars 2020

Le champion escamoté

Léon Groc est un journaliste et écrivain français qui fit les beaux jours de la littérature populaire pendant la première moitié du XXe siècle à travers des contes, des feuilletons dans les quotidiens et magazines, mais également via des romans et des fascicules. Ses nombreux récits s’ancrent dans les genres plébiscités à l’époque : sentimental, S.F., policier, aventures et également patriotiques (notamment les titres écrits pour la mythique « Collection Patrie » des éditions Rouff pendant la Première... [Lire la suite]

01 décembre 2019

Central-Hôtel chambre 13

H.-R. Woestyn, pour faire vite, est un auteur de la littérature populaire de la première moitié du XXème siècle dont on ne connait rien si ce n'est quelques pseudos (Roger Nives, Jacques Bellême, Jules France, Henri Sevin)... Mais on lui connait au moins trois personnages récurrents : l'inspecteur Pinson, dont les très courtes enquêtes (2 000 à 3 000 mots) ont été développées sous le pseudonyme de Jacques Bellême pour le magazine « Mon Bonheur » à la fin de la première décade du siècle dernier, Ned Burke, un détective américain et... [Lire la suite]
03 novembre 2019

Aux prises avec les gangsters

  « Aux prises avec les gangsters » est un court roman de Félix Celval initialement paru dans la collection « Romans pour la jeunesse » des éditions Rouff en 1933, réédité en 1948, sous la forme d’un fascicule de 32 pages contenant un récit de 12 500 mots. Félix Celval, de son vrai nom Paul Edme Sébastien Félix Calvel est un librettiste romancier né en 1869 et mort en 1947. On sait peu de chose sur l’auteur et sa production sous ce nom est si peu imposante pour sa longévité que... [Lire la suite]
13 octobre 2019

Les Amants de la Guillotine

« Les Amants de la Guillotine » est le 12e épisode de la série « Marc Jordan, détective » initialement parue à partir de 1907 et qui compte 62 épisodes. Le personnage de Marc Jordan est un clone de celui de Nick Carter, le détective américain dont le succès fût croissant outre-Atlantique à partir de sa création en 1886 et dont les traductions, qui venaient juste de débarquer en Europe, faisaient fureur. Les aventures de Marc Jordan sont calquées sur celles de Nick Carter : même... [Lire la suite]
06 octobre 2019

Les assassins du Grand Hôtel

Je ne vous ferai pas l’affront de vous présenter Nick Carter, n’est-ce pas ? Si ? Est-ce vraiment nécessaire ? Bon, pour les trois au fond qui dorment pendant mes chroniques, je reviens donc brièvement sur la carrière de Nick Carter, le détective américain, pas le chanteur à minettes. Nick Carter est un personnage littéraire né outre-Atlantique à la fin du XIXe siècle dont les aventures formèrent l’une des toutes premières séries policières fasciculaires et dont le succès, aussi bien dans son pays, que dans le... [Lire la suite]