01 décembre 2019

Central-Hôtel chambre 13

H.-R. Woestyn, pour faire vite, est un auteur de la littérature populaire de la première moitié du XXème siècle dont on ne connait rien si ce n'est quelques pseudos (Roger Nives, Jacques Bellême, Jules France, Henri Sevin)... Mais on lui connait au moins trois personnages récurrents : l'inspecteur Pinson, dont les très courtes enquêtes (2 000 à 3 000 mots) ont été développées sous le pseudonyme de Jacques Bellême pour le magazine « Mon Bonheur » à la fin de la première décade du siècle dernier, Ned Burke, un détective américain et... [Lire la suite]

03 novembre 2019

Aux prises avec les gangsters

  « Aux prises avec les gangsters » est un court roman de Félix Celval initialement paru dans la collection « Romans pour la jeunesse » des éditions Rouff en 1933, réédité en 1948, sous la forme d’un fascicule de 32 pages contenant un récit de 12 500 mots. Félix Celval, de son vrai nom Paul Edme Sébastien Félix Calvel est un librettiste romancier né en 1869 et mort en 1947. On sait peu de chose sur l’auteur et sa production sous ce nom est si peu imposante pour sa longévité que... [Lire la suite]
13 octobre 2019

Les Amants de la Guillotine

« Les Amants de la Guillotine » est le 12e épisode de la série « Marc Jordan, détective » initialement parue à partir de 1907 et qui compte 62 épisodes. Le personnage de Marc Jordan est un clone de celui de Nick Carter, le détective américain dont le succès fût croissant outre-Atlantique à partir de sa création en 1886 et dont les traductions, qui venaient juste de débarquer en Europe, faisaient fureur. Les aventures de Marc Jordan sont calquées sur celles de Nick Carter : même... [Lire la suite]
06 octobre 2019

Les assassins du Grand Hôtel

Je ne vous ferai pas l’affront de vous présenter Nick Carter, n’est-ce pas ? Si ? Est-ce vraiment nécessaire ? Bon, pour les trois au fond qui dorment pendant mes chroniques, je reviens donc brièvement sur la carrière de Nick Carter, le détective américain, pas le chanteur à minettes. Nick Carter est un personnage littéraire né outre-Atlantique à la fin du XIXe siècle dont les aventures formèrent l’une des toutes premières séries policières fasciculaires et dont le succès, aussi bien dans son pays, que dans le... [Lire la suite]
14 juillet 2019

Nec

Bien que plongé depuis quelque temps dans les entrailles obscures de la collection culte « Série Noire » des éditions Gallimard, j’hésitais à remonter vers la surface pour découvrir des œuvres plus récentes. Dans mon esprit, la « Série Noire » était plus vieille que moi (ou presque) ou n’était pas. Depuis fort longtemps, je vois Daniel Picouly à la télé et je me dis que le gars a l’air plutôt sympa et qu’il faudrait, un jour, que je découvre sa plume. Mais, un mec sympa est-il forcément un bon... [Lire la suite]
30 juin 2019

Sois zen et tue-le

  Cicéron Angledroit est un détective dont les aventures sont narrées par... Cicéron Angledroit ! Bon, rien d’original dans le monde de la littérature en général et de la littérature policière en particulier puisque l’auteur prenant pour pseudonyme le nom de son personnage pour narrer ses aventures à la première personne, on connaît ça depuis belle lurette (San-Antonio, Enzo Bartolli...) Dans le cas de Cicéron Angledroit se cache un certain Claude Picq. Je dis « Certain » sans que cela soit péjoratif,... [Lire la suite]

09 juin 2019

Sérénade corse

Poursuivons notre périple à travers la « Série Noire » des Éditions Gallimard avec un titre de Jacques Risser datant de 1969. Jacques Risser fait partie de ses écrivains qui découvrirent la passion de l’écriture en prison, comme José Giovanni et quelques autres. Pas étonnant, alors, que, bien souvent, leurs romans se situent dans le monde du petit ou grand banditisme. Tout aussi souvent, les intrigues ou les personnages des récits de ces auteurs sont fondés sur des évènements vécus. C’est le cas avec... [Lire la suite]
09 juin 2019

La vengeance d'Harry-le-Tendre

« La vengeance d’Harry-le-Tendre » est un épisode de la série « Bill Disley » signée de la plume de l’énigmatique auteur J.A. Flanigham. De l’auteur, on ne sait pas grand-chose si ce n’est que derrière ce nom aux consonances anglo-saxonnes se cache un écrivain français qui a pour autre pseudonyme Raymond Gauthier, que celui-ci a œuvré dans la littérature populaire entre 1946 et 1959, qu’il a principalement écrit pour le genre policier, qu’il était influencé par le roman noir à l’américaine et qu’en... [Lire la suite]
09 juin 2019

55 de fièvre

Tito Topin ! Voici un nom qui m’a toujours intrigué. Tito Topin ! Pour moi, depuis toujours, du moins, depuis mon adolescence, c’était le créateur de Navarro, la série télévisée de TF1 dont Roger Hanin tenait le rôle éponyme. Mais on oublie, du moins, j’oubliais, que Tito Topin avait aussi été un illustrateur et un romancier. Travaillant pendant un temps en collaboration avec l’immense Jean Yanne, pour les affiches de ses films mais également pour des BDs, Tito Topin a aussi écrit des romans policiers,... [Lire la suite]
02 juin 2019

Le mort sonne à 21 heures

« Le mort sonne à 21 heures » est un épisode de la série « Bill Disley, reporter-détective » signé par l’énigmatique J.A. Flanigham, un auteur de la littérature populaire policière fasciculaire qui sévit entre 1946 et 1959. On ne sait toujours rien sur cet écrivain si ce n’est qu’il avait probablement pour autre pseudonyme Raymond Gauthier et qu’il était doué d’une belle plume, d’une rare maîtrise du format court aidé en cela par une exceptionnelle aisance dans l’utilisation des incises et... [Lire la suite]