06 juillet 2016

Le Chinois fantôme de Yves Le Gall

Retour sur la collection « Vidocq » aux éditions « L'Étrave » avec le troisième titre : « Le Chinois fantôme » de Yves Le Gall. Le Chinois fantôme : Le commissaire de marine Kerdren se souvient de l'époque où il dut accoster un bateau abandonné en pleine mer dans lequel il ne trouva qu'un perroquet. L'équipage en avait mystérieusement disparu. À se souvenir se superpose la conversation avec le capitaine du port qui l'informe qu'un navire retrouvé abandonné en pleine mer vient d'être rapatrié au... [Lire la suite]

04 mai 2016

A-t-on volé la Banque de France ? de Jean LUNEL

Deuxième titre de la collection « Vidocq » des éditions Étrave et second titre écrit par Jean Lunel. Toujours aucune information sur l'auteur, mais qu'importe. Même formatage que précédemment : 32 pages, texte de 6 000 mots. Même auteur, même personnage principal, Monsieur Jourdain et même méchant : « L'Homme Jaune ». A-t-on volé la Banque de France ? : Monsieur Jourdain n'a pas réussi à mettre la main sur le fameux « Homme Jaune », responsable du « Meurtre en... [Lire la suite]
27 avril 2016

Meurtre en 1ère Classe de Jean LUNEL

Dans la première partie du XXème siècle, la littérature fasciculaire était grandement représentée par les éditions Ferenczi avec de multiples collections comprenant des centaines de titres. Mais, à côté de ces collections prolifiques, d'autres ont été bien plus concises, faute de succès, probablement. Parmi elles, la collection Vidocq des éditions l'Étrave, en 1943, proposait des fascicules de 32 pages aux formats 12 x 16.5 cm. Avec une couverture plus épaisse que d'ordinaire et une illustration sombre et mate,... [Lire la suite]
28 octobre 2012

Histoires secrètes de Sherlock Holmes

Je viens vous parler du recueil de l'ensemble des écrits "holmésiens" de l'excellent écrivain René Reouven, "Histoires secrètes de Sherlock Holmes" 1100 pages de pur bonheur tant l'homme est passionné et respectueux de l’œuvre originelle. Loin de se contenter d'utiliser le personnage de Sherlock Holmes ou même de le faire revivre, il l'explique, le décortique, le manipule, le déplace, dans le temps et dans l'espace, l'amplifie, utilisant toutes les petites phrases en suspens dont Sir Arthur Conan Doyle a saupoudré ses histoires. Un... [Lire la suite]