09 janvier 2022

Massacres à l'anisette

Dans mon esprit (un peu trop étriqué, parfois), André Héléna était avant tout un auteur, sous pseudonymes, de petites séries policières telles « La Môme Patricia », « La Môme Murielle » ou encore « Maître Valentin Roussel ». D’ailleurs, le seul titre que j’avais lu de cet auteur faisait partie de cette dernière série et ne m’avait pas particulièrement enthousiasmé. C’est dire que j’avais du mal à entendre les comparaisons que certains lecteurs faisaient avec Léo Malet qui, selon moi,... [Lire la suite]

19 décembre 2021

Un dernier ballon pour la route

On ne le dira jamais assez : l’abus d’alcool est mauvais pour la santé… tant physique que mentale. Ce ne sont ni l’auteur ni les personnages du roman « Un dernier ballon pour la route » qui me contrediront. « Un dernier ballon pour la route » est un roman d’aventures éthyliques paru en 2021 et écrit par Benjamin Dierstein, un jeune auteur ayant débuté dans la musique et l’organisation de soirées avant de se tourner vers le roman noir à tendances thriller politique. Paru aux éditions Les Arènes, ce... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
08 août 2021

Été pourri à Melun-Plage

J’aime découvrir de vieux auteurs… si anciens qu’ils étaient déjà morts depuis belle lurette avant même que mes parents n’aient eu la bonne idée de se fréquenter. D’autres fois, j’apprécie de faire la connaissance avec de jeunes auteurs. Jeunes de par leur carrière d’écrivain. Jeune, parfois, au point où je pourrais les appeler affectueusement « fiston » pour peu que j’apprenne à les connaître et à les apprécier. Cela ne me rajeunit pas, mais, heureusement, je fréquente peu de personnes et j’en apprécie encore moins. ... [Lire la suite]
07 février 2021

Pauvres petites crevettes

Geneviève Manceron (1906 - 1994) est un auteur que j’ai récemment découvert… Je dois avouer qu’en tant que passionné de littérature populaire policière et, notamment, fasciculaire, les titres que je dévore sont rarement signés par des femmes (ou alors des femmes cachées derrière des pseudos d’homme sans qu’on le sache). Non pas qu’il n’y en ait pas et, d’ailleurs, voilà longtemps que je me promets de découvrir la plume de Juliette Lermina-Flandre, la fille du grand écrivain Jules Lermina (à qui l’on doit, notamment,... [Lire la suite]
13 janvier 2019

Le fils prodigue

  Et voilà, je crois que je viens de finir mon tour du monde de Thomas Fiera ! Bien évidemment je ne parle pas d’un tour du Monde avec un grand M qui m’aurait obligé à quitter un fauteuil dans lequel mes fesses se plaisent à s’écorcher à longueur de temps, supportant difficilement le poids de mon Existence (là, il y a une majuscule, car, sans L je ne suis rien) qui tasse mes vertèbres et accélère le processus de vieillissement apparent d’un corps qui n’est pas celui d’une star, encore moins d’une étoile, car, si un... [Lire la suite]
30 décembre 2018

La chambre de lactation

Il est parfois des romans que vous cherchez avant de lire, d’autres que l’on vous conseille, ou qui vous tombe par hasard sous la main et certains que l’on vous impose. Je n’irai pas dire que « La chambre de lactation » de Frédéric Soulier fait partie de cette dernière catégorie, mais ce qui est sûr c’est qu’il ne fait pas partie de la première. Effectivement, de moi-même, je n’aurai pas sauté sur cet ouvrage. En fait, il m’a été fortement conseillé par une personne qui est aussi vitale à mon cœur que l’afflux... [Lire la suite]

15 juillet 2018

Harcèlement

Jean-Baptiste Ferrero est un auteur que j’ai découvert récemment à travers les aventures de son personnage récurrent : Thomas Fiera. « Mourir en août » avait été une très bonne découverte ou les ingrédients (taille, humour, dialogues, action, personnages, histoire, narration...) étaient savamment dosés pour ma grande satisfaction. Je reprochais à « Antithèse », du même auteur avec le même personnage, d’avoir un dosage bien plus bancal et un rendu un peu moins savoureux. Qu’en est-il maintenant... [Lire la suite]
15 juillet 2018

Heureux les élus

Jean-Baptiste Ferrero est un auteur que j’ai découvert récemment à travers les aventures de son personnage récurrent : Thomas Fiera. « Mourir en août » avait été une très bonne découverte ou les ingrédients (taille, humour, dialogues, action, personnages, histoire, narration...) étaient savamment dosés pour ma grande satisfaction. Je reprochais à « Antithèse », du même auteur avec le même personnage, d’avoir un dosage bien plus bancal et un rendu un peu moins savoureux. Qu’en est-il maintenant... [Lire la suite]
23 août 2015

Gataca

Franck Thilliez reprend les mêmes et recommence. Mêmes personnages : Franck Sharko et Lucie Hennebelle. Même narration : deux enquêtes, apparemment sans lien, qui finissent par se rejoindre. Même genre : des enquêtes, du suspens, des voyages à travers le monde. Même précision : Thilliez se concentre sur un sujet technique et l'aborde en profondeur tout en demeurant ludique. Après la mémoire, le conditionnement par l'image, l'auteur s'intéresse aux gênes de la violence. Gataca : L’Évolution est une exception.... [Lire la suite]
09 août 2015

Le Syndrôme [E]

Le Syndrôme [E] : Méfiez-vous le Syndrome [E] est certainement en vous... Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle... Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Henebelle, lieutenant de police à Lille, et de ses deux adorables jumelles. Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés, le crâne scié... Il n'en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko en congé forcé pour soigner ses crises de schizophrénie. Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko, si... [Lire la suite]