01 août 2021

Le ricanement dans la nuit

Revenons aux aventures de Jack Desly, le gentleman cambrioleur né de la plume de Claude Ascain alias Henry Musnik. Pour rappel, Henry Musnik, bien que né au Chili en 1895, fut l’un des plus importants pourvoyeurs de la littérature populaire fasciculaire française. Son immense production, signée de nombreux pseudonymes (Claude Ascain, Gérard Dixe, Pierre Olasso, Jean Daye, Pierre Dennys, Alain Martial, Florent Manuel, Chistian d’Axel, Paul Braydunes, Pierre... [Lire la suite]

01 août 2021

Le bouchon de cristal

Je poursuis ma découverte des aventures du célèbre Arsène Lupin avec « Le bouchon de cristal ». Autant l’avouer, j’ai honte. Honte d’être un passionné de littérature populaire depuis de nombreuses années et d’avoir mis tant de temps à découvrir la genèse du personnage. Honte d’avoir si longtemps clamé que des personnages tels Théodore Rouma, Robert Lacelles, Jack Desly, Mandragore… étaient des clones d’Arsène Lupin. À peine sont-ils de vagues inspirations… Honte d’avoir attendu de voir la série... [Lire la suite]
01 août 2021

Deux enquêtes de l'inspecteur Bob REX : L'affaire du diamant rose / La fourchette d'argent

Marcel Priollet est un auteur de littérature populaire fasciculaire qui œuvra pendant près d’un demi-siècle à partir de 1910. Son immense production se dirigea vers tous les genres à la mode à son époque, avec une préférence pour les récits dramatico-sentimentaux et policiers. Si l’on ne peut occulter les nombreuses séries de l’auteur mettant en scène de jeunes femmes maltraitées par la vie, dans le genre policier, les personnages récurrents de l’auteur semblent être plus rares. Effectivement, on notera principalement... [Lire la suite]
27 juin 2021

L'énigme du portrait

Le 25 septembre 1895, à Punta Arenas, au chili, naissait Henry Musnik. Peut-être ce nom ne vous dit-il rien ? Et si je vous annonce quelques-uns de ses pseudonymes ? Claude Ascain, Pierre Olasso, Alain Martial, Jean Daye, Pierre Dennys, Gérard Dixe… ceux-ci vous évoquent-ils quelque chose ? Probablement non ! Et pourtant, combien de ses lecteurs sont à compter parmi vos parents, vos grands-parents et vos arrières grands-parents ? Car, ce journaliste sportif fut... [Lire la suite]
13 juin 2021

Les douze émeraudes

Claude Ascain, de son vrai nom Henry Musnik, fut un auteur majeur de la littérature populaire fasciculaire qu’il abreuve de ses très nombreux récits. Né en 1895 au Chili, sa période de production s’étale entre le début des années 1930 et sa mort en 1957. S’il écrivit un peu dans tous les genres, c’est avant tout et surtout dans le domaine du policier qu’il s’exprima sous divers pseudonymes (Claude Ascain, donc, mais aussi Pierre Olasso, Alain Martial, Jean Daye, Pierre Dennys,... [Lire la suite]
23 mai 2021

Une main a tué dans l'ombre

Allez, encore un petit Marcel Priollet pour la route. « Petit » est généralement un adjectif qui convient bien aux titres de la collection de fascicules « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes, vers la fin des années 1930. Petit : car les récits font souvent à peine plus de 7 à 8 000 mots. Petit : car l’éditeur a fait un petit travail sur ses textes, voire, un très mauvais travail, parfois… souvent. Fautes à gogo, coquilles à profusion, des morceaux de phrases qui sautent... [Lire la suite]

23 mai 2021

Le mort de la ligne Croydon-Paris

« Le mort de la ligne Croydon-Paris » est un fascicule de 32 pages publié à la fin des années 1930 dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes et signé Marcelle-Renée Noll, un pseudonyme de Marcel Priollet, un pilier de la littérature populaire fasciculaire entre 1910 et la fin des années 1950. La production de Marcel Priollet est immense et celui-ci usa de plusieurs pseudonymes (Henry de Trémières, R.M. de Nizerolles, René Valbreuse et... [Lire la suite]
16 mai 2021

L'affaire du sac postal

On a l’habitude, dans la littérature populaire fasciculaire, que des auteurs clonent des héros célèbres de leurs prédécesseurs pour développer des personnages. Ainsi, des contrefaçons d’Arsène Lupin, de Sherlock Holmes, du commissaire Maigret… sont nombreuses. Il est plus rare qu’un auteur s’appuie sur un de ses propres personnages pour un créer un autre C’est pourtant probablement ce que fit Charles Marcellus pour créer le personnage de l’inspecteur Méral que l’on retrouve dans au moins 8 fascicules à partir... [Lire la suite]
16 mai 2021

L'alibi de minuit

La littérature populaire fasciculaire policière, bien que le prisme semble très réduit, est composée d’un nombre incalculable de textes répartis dans des centaines de collections, chez des dizaines d’éditeurs, depuis le début des années 1900 jusqu’à la fin des années 1950. Pour les écrire, des dizaines d’auteurs se sont tués à la tâche. Parmi eux, la plupart furent d’obscurs écrivains et le sont demeurés avec le temps. D’autres furent des auteurs reconnus (Rodolphe Bringer, H. J. Magog, Georges Simenon,... [Lire la suite]
09 mai 2021

Le drame au War-Office

  S’il n’est pas rare que d’anciens policiers finissent par écrire des romans policiers, on pourrait se poser la question de savoir si d’anciens espions se reconvertissent souvent, par la suite, en auteurs de romans d’espionnage. En la matière, je pourrais nommer Charles Robert-Dumas, un professeur d’allemand, décoré de la croix de Guerre en 1918, et fait chevalier de la Légion d’honneur en 1919. Il poursuivra alors sa carrière aux Renseignements et, lui qui écrivait depuis longtemps des contes pour enfants, se lancera... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,