02 juin 2019

Le mort sonne à 21 heures

« Le mort sonne à 21 heures » est un épisode de la série « Bill Disley, reporter-détective » signé par l’énigmatique J.A. Flanigham, un auteur de la littérature populaire policière fasciculaire qui sévit entre 1946 et 1959. On ne sait toujours rien sur cet écrivain si ce n’est qu’il avait probablement pour autre pseudonyme Raymond Gauthier et qu’il était doué d’une belle plume, d’une rare maîtrise du format court aidé en cela par une exceptionnelle aisance dans l’utilisation des incises et... [Lire la suite]

26 mai 2019

La griffe de Tigre

La littérature populaire policière regorge de séries (avérées ou non. C’est-à-dire, dont les épisodes sont regroupés dans une même collection et dans un laps de temps court, ou bien éparpillés dans diverses collections, parfois chez divers éditeurs et sur une période très longue). On trouve donc des séries de tous genres : fasciculaires 16, 32, 64, 96, 128 pages ; romans... et de tous styles, à toute époque et ce dès le tout début du XXe siècle. Ces séries comportent parfois plusieurs centaines de titres... [Lire la suite]
19 mai 2019

L'étrange panne

« L’étrange panne » est le 15e épisode de la série « Robert Lacelles, gentleman-cambrioleur » écrite par Claude Ascain... Claude Ascain, de son vrai nom Henry Musnik, bien que né au Chili en 1895, fut un des principaux piliers de la littérature populaire française, en général, et policière, en particulier. Depuis la fin des années 1930 jusqu’au milieu des années 50, il écrivit des centaines et des centaines de titres pour des dizaines et des dizaines de collections, créant,... [Lire la suite]
12 mai 2019

L’œil de la caméra

Marcel Priollet, auteur majeur de la littérature populaire, est un écrivain que vous ne pouvez plus, désormais, ignorer, tant je vous en parle régulièrement. Si l’homme a alimenté de sa plume prolifique, les collections de romans sentimentaux et d’aventures, il n’en a pas oublié, les collections policières qu’il abreuva de nombreux textes signé de ses différents pseudonymes (Henry de Trémières, R.M. de Nizerolles, M.R. Noll, René Valbreuse...) ou de son nom. Parmi cette grande production, il est à noter deux séries... [Lire la suite]
28 avril 2019

La croisière aux nuits blanches

Marcel Priollet est un des piliers de la littérature populaire française qu’il alimentât de ses très nombreux textes sentimentaux, d’aventures, policiers ou science-fiction pendant près d’un demi-siècle dès 1910. Marcel Priollet, on se le rappelle (ou non), a écrit sous divers pseudonymes (René Valbreuse, Henry de Trémières, R.M. de Nizerolles, M.R. Noll...), mais c’est sous son nom que parurent les deux séries policières dont je suis friand : « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son... [Lire la suite]
21 avril 2019

Le roi de la neige

24ème enquête du célèbre détective marseillais, Marius Pégomas, né de la plume de l’énigmatique écrivain Pierre Yrondy. L’auteur est principalement connu pour ses pièces de théâtre et deux séries fasciculaires 32 pages, double colonne parues en 1934 et 1936 aux éditions Baudinières. La première est « Thérèse Arnaud, espionne française ». La seconde, « Marius Pégomas, détective marseillais ». LE ROI DE LA NEIGE Marius PÉGOMAS, le plus célèbre détective de Marseille et de... [Lire la suite]

14 avril 2019

Le 7 février / La rencontre / Le panneau volé

Alfred Mortier est un auteur d’œuvres théâtrales et poétiques né à Baden-Baden en 1865, naturalisé français en 1900, mort en 1937. L’unique ouvrage de cet auteur pouvant obtenir le qualificatif de « littérature populaire » est un recueil de nouvelles policières regroupées dans un livre paru en 1937 et intitulé : « Les enquêtes de l’Inspecteur Mic. Mémoires d’un policier ». Les trois nouvelles présentent dans ce tome de « Les enquêtes de L’Inspecteur Mic » sont tirées de ce recueil... [Lire la suite]
07 avril 2019

Le chef d'oeuvre du vol

« Le chef-d’œuvre du vol » est le 6e épisode de la série « Marc Jordan, exploits surprenants du plus grand détective français », la toute première série fasciculaire policière de la littérature populaire française, publiée à partir de 1907 par les cultissimes éditions Ferenczi, qui firent tant pour la littérature populaire en général et la littérature populaire policière en particulier. Il faut savoir que « Marc Jordan » a été mise en place suite au succès des traductions des aventures... [Lire la suite]
17 mars 2019

Qui est le mort

« Qui est le mort » est un titre de la série « Dick et Betty, aventuriers modernes », écrite par l’énigmatique J.A. Flanigham, dont il est difficile de définir la position exacte dans la chronologie, mais qui devrait se situer un peu plus vers le début que vers la fin. Je ne m’étalerai pas sur l’auteur, J.A. Flanigham, pour vous en avoir déjà parlé dans d’autres chroniques sur d’autres titres de la série ou bien ceux de son autre série, « Bill Disley, reporter-détective », mais, surtout, pour ne... [Lire la suite]
24 février 2019

Le masque de cire

Arnould Galopin fut un des piliers de la littérature populaire en général et de la littérature populaire fasciculaire en particulier. Je sais, j’ai souvent l’habitude de vous dire cela à propos d’écrivains dont la plupart d’entre vous n’avaient jamais entendu parlé, mais, si je n’exagérais en rien, pour les autres, je serais tenté de dire que je minimise les faits dans le cas d’Arnould Galopin tant sa production fût immense et abordable pour tous les publics de son époque. Que ce soit les romans policiers comme « La... [Lire la suite]