12 juillet 2020

Le secret du molosse

Marcel Priollet fut l’un des piliers de la littérature populaire fasciculaire pendant près de 50 ans à partir de 1910. Sa production fut immense, et s’exerça dans différents genres littéraires, mais avec une prédilection pour le policier, l’aventure et les romans sentimentaux. À lui seul, sous son nom ou sous divers pseudonymes (Henry de Trémières, Marcelle Renée Noll, R.M. de Nizerolles, René Valbreuse... auxquels on peut probablement rajouter Gérard Dartis et Géo Max), il alimenta de nombreuses collections de... [Lire la suite]

05 juillet 2020

L'auberge dans la Lande

« L’auberge dans la Lande » est le 11e épisode de la série « Les enquêtes du commissaire Benoit » développée par les énigmatiques Jean Grimey et ROBERT ou Robert Grimey, puisque sur la couverture est inscrit « ROBERT et Jean Grimey » et dans le livre : « Robert et Jean Grimey ». Cette série est initialement parue en 1946 aux éditions Nicéa sous la forme de fascicules de 24 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ... [Lire la suite]
05 juillet 2020

Le numéro 32 s'est évadé

La littérature populaire fasciculaire compte un nombre incalculable de séries entre le début et la moitié du XXe siècle. Dans le seul genre policier, une liste exhaustive serait probablement impossible. Parmi cette ribambelle de textes issus de plumes d’auteurs aguerris, parfois devenus culte ou bien plus obscurs, voire totalement impossibles à identifier, on trouvera deux séries à la même dénomination : « Les enquêtes du commissaire Benoit ». Si l’une est développée par Gérard Dixe (un pseudonyme de... [Lire la suite]
05 juillet 2020

La pierre maléfique

« La pierre maléfique » est le 9e épisode d’une série publiée, à l’origine, en 1946, par les éditions Nicéa, sous la forme de 14 fascicules de 12 pages, double colonne, contenant des récits d’environ 10 000 mots : « Les enquêtes du commissaire Benoit ». Les auteurs, Jean Grimey et Robert Grimey (ou juste ROBERT, comme stipulé sur les couvertures). Ces auteurs sont de nos jours inconnus ce qui laisse penser qu’il s’agit là de pseudonymes. À noter qu’il ne faut pas... [Lire la suite]