marius N°2Marius Pégomas est le héros d'une série policière de 35 épisodes indépendants sortis en petits fascicules en 1936.

Écrite par l'énigmatique Pierre Yrondy et publiée par les éditions Baudinière, ces aventures développent le personnage haut en couleur de Marius Pégomas, le détective marseillais à la perspicacité n'ayant d'égale que la gouaille.

Aidé par sa petite amie, Flora, Marius Pégomas n'a de cesse de ridiculiser la police locale en résolvant des enquêtes dans lesquelles les autorités s'embourbent.

Le Crime de l'Étang de Berre :

M. le Vicomte est marié de la veille et s'apprête à amener sa jeune femme en avion vers une destination paradisiaque. Malheureusement, rendu au hangar d'où doit décoller l'appareil, le pilote les prévient que celui-ci est victime d'une panne et qu'il va leur falloir passer la nuit dans un hôtel voisin, aux abords de l'Étang de Berre, le temps que la réparation se fasse.

Seulement, au matin, la jeune mariée a mystérieusement disparu.

Devant l'incapacité de la police à trouver une piste, l'oncle de la mariée voit en Marius Pégomas l'unique espoir de retrouver sa nièce...

Si l'on fait la connaissance de Marius Pégomas dans sa première enquête, « Les Gangsters de la Joliette », c'est à travers cette seconde affaire qu'on le découvre réellement.

Marius et sa petite amie Flora vont se faire passer pour un couple en goguette pour réserver une chambre dans l'hôtel et se renseigner sur la disparition de la jeune femme.

Pendant que la police enquête à l'intérieur, Marius s'intéresse à l'extérieur et le chassé-croisé entre les autorités et le détective va être l'occasion de scènes savoureuses.

Intelligent dans sa réflexion, mais loufoque dans la façon d'étayer ses hypothèses, Marius Pégomas va se révéler être un détective d'exception. Exceptionnel pour résoudre les enquêtes et exceptionnel pour énerver la police.

Au final, « Le Crime de l'Étang de Berre » est l'épisode qui lance réellement la série et qui met en place les bases d'un personnage loufoque.

À lire avec le chant des cigales dans la tête.