09 octobre 2022

Sous la griffe de la mort

Tous les chemins mènent à Rome et tous les métiers peuvent mener à celui d’écrivain. S’il existe des passerelles évidentes comme celles de journaliste-écrivain ou policier-écrivain (de romans policiers) il en est d’autres, plus étonnantes. Il est un homme qui, jadis, employa l’une des plus surprenantes : escrimeur-écrivain. Il s’agit de George Trombert, un escrimeur né en 1874 à Genève (Suisse) et mort en 1949 à Lyon (France). Dans son sport, il est triple médaillé (2 en argent et une en bronze) aux Jeux olympiques de... [Lire la suite]

21 août 2022

Document vivant

Je poursuis ma lecture des aventures d’Edward Warency, alias L’Ange, un personnage né de la plume de Paul Tossel, de son vrai nom Louis-Roger Pelloussat (1911-1980), un auteur de littérature fasciculaire dans les genres policiers et aventures. Edward Warency vécut 23 aventures entre 1946 et 1957 sous la forme de fascicules de 32 pages disséminés dans l’immense collection « Mon Roman Policier » (550 titres environ) des éditions Ferenczi. Pour rappel, Edward Warency est un voleur qui ne... [Lire la suite]
30 juin 2019

L'énigme de la cabine 29

John Strobbins est un personnage inventé par l’auteur José Moselli, un des trop nombreux oubliés de la littérature populaire. L’homme écrivit de très nombreux textes pour les magazines et journaux entre 1910 et 1940 et enchanta un nombre considérable de lecteurs. S’essayant à plusieurs genres (aventures, policier, science-fiction) José Moselli développa plusieurs séries dont « Iko Terouka », « Browning et Cie », « M. Dupont, détective »... dont certaines s’étalèrent sur plus d’une... [Lire la suite]
28 avril 2019

Du poulet au menu

Tiens, ça faisait bien longtemps que je ne m’étais pas « tapé » un petit Sana de derrière les fagots. Oui, car on se jette un San Antonio derrière les lunettes comme on se jetterait un alcool fort derrière la cravate. C’est bon, ça enivre, mais faut le consommer avec modération sinon, on risque de finir aux Sananonyme, ces lecteurs compulsifs des œuvres de San Antonio qui tremblent, bavent et se transforment en zombies quand ils n’ont pas leur dose. Du coup, un petit Sana de temps en temps, ça ne fait pas de mal, ça fait... [Lire la suite]