oui et non« Oui et Non » est une nouvelle de Jean Richepin publiée, à l'origine, dans le journal « Gil Blas » de 1903.

Oui et Non — Nouvelle télépathique : Un homme, dont l’agréable passe-temps est de visiter des logements afin d’imaginer la vie des anciens occupants, de s’en faire un roman mental et, parfois d’infirmer ou d’affirmer ses hypothèses en rencontrant lesdites personnes, se retrouve, un jour, dans un appartement ayant une vue directe sur un pavillon clôturé par un mur cachant le jardinet. Dès lors, le ravissement des lieux cède la place à l’irritation, à l’idée de ce jardin masqué. L’irritation se mue vite en frustration puis en obsession. Pour en savoir plus, l’homme interroge le concierge afin de savoir si le pavillon est habité. La réponse de ce dernier est laconique et bredouillante : « Oui et Non ! »…

Jean RICHEPIN, né à Médéa en Algérie le 4 février 1849, d’un père médecin militaire, et mort à Paris le 12 décembre 1926, est un écrivain, diplômé es lettres. Plus connu pour ses chansons et ses romans, l’auteur collabore activement au journal « Gil Blas » et s’essaie également à la nouvelle.

Jean RICHEPIN, personnage haut en couleur, devient célèbre avec sa « Chanson des gueux » qui lui vaut d'être condamné à un mois de prison ferme. Par la suite, après des poèmes grivois, ce sont ses romans qui lui valent un succès populaire, notamment « La Glu » en 1881.

Avec « Oui et Non — Nouvelle télépathique », Jean Richepin nous livre une nouvelle particulière et étrange qui débute presque comme une histoire policière pour plonger dans les méandres de la psychiatrie.

Vous pouvez désormais découvrir « Oui et Non — Nouvelle télépathique » dans la collection « Journaux de Jadis » chez OXYMORON Éditions dans un support numérique (ePub / Mobi) pour la modique somme de 0.99 euro.